close cross cancel bubble smiley
 

Il était une fois… les Noël d’autrefois

Il était une fois… les Noël d’autrefois
Il était une fois… les Noël d’autrefois - Crédit: BestForYou/Fotolia

Alain de Benoist, journaliste et philosophe, est parti à la rencontre des diverses traditions de Noël. Il nous explique la naissance de cette fête joyeuse et de ses légendes ancestrales.

Comment est née la tradition de fêter Noël ?
Depuis des temps immémoriaux, dans l’hémisphère nord, les hommes ont marqué le tournant du solstice d’hiver par de grandes réjouissances. Il s’agissait de fêter le retour de la lumière et de la vie, victorieuse des forces de la nuit. Il s’agit donc d’une ancienne fête païenne qui a été christianisée.

Cette célébration est moins ancienne qu’on ne le croit. L’habitude s’était prise en Orient de célébrer la naissance de Jésus le 6 janvier, date de l’Epiphanie. Dans l’ancienne Rome, les Saturnales, fêtes en l’honneur du dieu Saturne, commençaient le 17 décembre et s’achevaient le 25. Par la suite, sous l’empire romain, on fêtait le 25 décembre la (re)naissance du dieu Mithra (divinité de la lumière, ndlr) et la fête du « Soleil invaincu ». En choisissant le 25 décembre comme date supposée de la naissance de Jésus, l’Eglise opéra une subtile association en assimilant le Christ au « Soleil Invaincu ». Finalement, c’est en 506 que Noël fut proclamé fête d’obligation au concile d’Agde.

 

Comment fêtait-on Noël autrefois ?
Sans même remonter aux Saturnales, la fête de Noël a longtemps donné lieu dans les campagnes à toutes sortes de mascarades et de charivaris, sans oublier les « quêtes » et les « tournées » que faisaient presque partout les enfants en allant de maison en maison demander des cadeaux, jouer de la musique, chanter des chants de Noël ou réciter des vers de mirliton. Mais l’esprit traditionnel de la fête a aujourd’hui disparu.

 

Quelle est l’une des traditions de Noël encore perpétrée aujourd’hui ?
La tradition provençale des 13 desserts est l’une des nombreuses coutumes qui concernent le repas de Noël. Fougasse, nougat, figues et raisins secs, noix, etc. symbolisent probablement les 13 mois de l’année lunaire. Ils s’accompagnaient naguère d’une « bénédiction de la bûche » et de la consommation de sept « vins de Noël » différents.

 

Quels personnages représentent Noël ?
Sous une forme ou une autre, un personnage de « distributeur de cadeaux » (Père Noël, Bonhomme Noël, saint Nicolas, Santa Claus, fée Befana, Hans Trapp, Frau Holle, etc.), est attesté depuis toujours dans les traditions populaires de la fin de l’année. Il est parfois accompagné d’un Père Fouettard chargé de punir les mauvais sujets. Certains de ces personnages remontent sans doute à la proto-histoire (période avant la Préhistoire, ndlr), et nombre d’entre eux sont de tardifs avatars du dieu Odin (dieu de la sagesse et des guerriers dans la mythologie nordique, ndlr) !

 

Existe-t-il des superstitions autour de la nuit de Noël ?
Beaucoup s’attachent à la période couvrant les « douze nuits » séparant le solstice d’hiver du Jour de l’An (en allemand, « Noël » se dit Weihnachten, littéralement « nuits sacrées »). Autrefois, celles-ci faisaient souvent l’objet d’interdits : durant cette période, on ne devait pas manger de pommes, on ne devait pas filer la laine, on devait vider les fuseaux, etc.

 

Quel est le pays où Noël est le plus festif ?
Malgré la commercialisation ambiante, c’est dans les pays germaniques que Noël reste la fête la plus célébrée. En Scandinavie notamment, on célèbre la sainte Lucie, une divinité « lumineuse » à l’origine. Le 13 décembre, on voit dans de nombreux foyers les jeunes filles de la maison, portant une longue chemise de nuit blanche et sur la tête une couronne ornée de plusieurs bougies allumées, venir offrir à chacun le petit déjeuner !

 

Existe-t-il une anecdote touchante à raconter aux enfants au sujet de Noël ?
Autrefois, à Marseille, la bûche de Noël, qu’on appelait calignanou, était allumée conjointement par un vieillard, représentant l’année finissante, et un enfant, représentant l’année nouvelle. C’est une belle image : les générations, comme les saisons, forment une longue chaîne. Noël nous dit que c’est dans la nuit qu’il faut croire à la lumière !

 

Qu'en pensez-vous ? Dites-le en commentaire !

autres sujets dans Anniversaire et fêtes

Quand les fêtes mettent la patience de nos enfants à l’épreuve
Quand les fêtes mettent la patience de nos enfants à l’épreuve
Une carte de vœux pour dire merci et bonne année !
Une carte de vœux pour dire merci et bonne année !
Quels gestes pour un Noël écolo ?
Quels gestes pour un Noël écolo ?
Une tradition familiale pour apprendre à dire merci
Une tradition familiale pour apprendre à dire merci
Les 10 règles d'or pour un joyeux Noël !
Les 10 règles d'or pour un joyeux Noël !
Prévisualiser le site au
Conserver pendant ma navigation

Id Navigation