close cross cancel bubble smiley
 

Les 10 règles d'or pour un joyeux Noël !

Les 10 règles d'or pour un joyeux Noël !
Les 10 règles d'or pour un joyeux Noël ! - Crédit: Monkey Business/Fotolia

Depuis quelques années, on commençait à trouver Noël un brin de houx lassant. Et puis les enfants sont arrivés et la magie de Noël est revenue avec du suspens (le Père Noël va t-il passer ?), de l'action (faire la liste de Noël, c'est du sport, croyez-moi !) et même de l'amour. Isa, blogueuse de mon blog de maman, nous raconte

Du bonheur en boîte, du rêve sur commande, à moins qu'un grain de sable ne viennent gripper les roues du traîneau, ça se mérite la féerie de Noël, et c'est presque un régime quotidien que de suivre les 10 règles d'or qui suivent :

Avant Noël

1- Fuir les publicités
Cas 1- les enfants deviennent hystériques devant les pubs télé « Hannn, je le veux ce super robot attrape poussière. Regarde maman comme il est joli ».

Cas 2 – ils s'interrogent sur le pourquoi du comment la dame elle a dit à la radio qu'elle avait un plan d'enfer pour les cadeaux qu'elle devait mettre au pied du sapin. « C'est pas le Père Noël qui distribue les cadeaux, hein, dis ? » Merci la pub !

 

2- Eviter de mentir
Question pertinente à laquelle on répondra le plus laconiquement du monde par un « Si... » qui nous évitera de nous prendre les pieds dans les guirlandes. Pieu mensonge que celui du Père Noël mais moins on en dit, moins on est impliqué dans cette tromperie universelle.

 

3- Décorer la maison
Mieux vaut jouer sur l'esprit de Noël et commencer à décorer la maison avec les créations préparées ensemble (tout est bon pour s'occuper le mercredi). On ne vous demande pas que ce soit joli. Juste esprit de Noël on a dit !

 

4- Ecrire sa lettre au Père Noël
Et pour la même raison, on écrit une jolie lettre au Père Noël en lui racontant tous les efforts que l'on a fait cette année, et pas juste en essayant de lui soutirer des cadeaux à pas de prix.

 

Le réveillon de Noël

5- Ne pas se gaver (on n'est pas des oies)
Le réveillon, c'est le piège. Pour ce premier festin de fêtes, on oublie qu'il y en a encore trois derrière. Miam le foie gras, miam la dinde aux marrons, miam les huîtres. A force, c'est la crise de foie et vous devez être en forme demain, vous vous rappelez ?

 

6- Préparer un dîner simple pour les enfants
D'ailleurs, les huîtres au cas où quelqu'un en douterait, ce n'est pas une bonne idée de les faire goûter à son petit dernier. De toute façon, il trouve que ça ressemble à une crotte de nez. Alors on va éviter de lui refiler une gastro (les enfants sont moins immunisés que nous contre certaines bactéries) ou de lui déclencher une allergie. Le camion de pompiers, on le préfère au pied du sapin !

 

7- Ne pas faire veiller les enfants
Mais avant de déballer leurs cadeaux, les petits doivent faire un gros dodo pour être en forme. D'accord, c'est la fête pour tout le monde. Mais l'heure c'est l'heure et les autres adultes, croyez-moi, ils sont pressés de dîner tranquille, entre adultes ! Et puis vous croyez quoi ? Que plus vous les coucherez tard, plus vous pourrez dormir ? Erreur de débutants. Les enfants ont branché leur réveil interne, tu penses bien qu'ils sont pressés d'ouvrir leurs cadeaux. Enfin, au cas où le Père Noël serait passé (suspens…).

 

Le jour de Noël

8- Ne pas se déguiser en Père Noël
Bien sûr qu'il est passé dans la nuit pendant que tout le monde dormait. C'est pour ça que personne ne le voit jamais, on s'en tient à cette explication et on ne s'amuse pas à se déguiser en gros bonhomme rouge. C'est le BA-ba du point 2. Se déguiser, c'est prendre le risque qu'on nous reconnaisse.

 

9- Limiter les cadeaux de Noël
Notre enfant, c'est pas le cousin d'Harry Potter, il a mieux à faire que de compter ses cadeaux. Si il pouvait jouer avec, déjà ce serait parfait. Alors on limite le tas : trop de cadeaux, tue le cadeau. Et on prévient belle-maman qu'il vaut mieux un beau cadeau plutôt que plein de petites babioles (moches).

 

10- On fait gaffe à ce qu'on dit
On commence à se dire que ce Noël là était bien féerique et puis PAF, on lâche à son mari un « Tu l'aimes ton cadeau ? Je l'ai trouvé dans une petite boutique adorable, on peut échanger si tu veux ». Ce qui ne tombera forcément pas dans l'oreille d'un sourd « C'est pas le Père Noël qui distribue les cadeaux, hein, dis ? » demandera le petit dernier. Et il y a peut-être un moment mieux choisi pour expliquer que le Père Noël n'existe pas et que ça fait de nous de gros menteurs !

Et chez vous, ça se passe comment ?

autres sujets dans Anniversaire et fêtes

Carnaval, le plein de bonnes idées
Carnaval, le plein de bonnes idées
Une carte de vœux pour dire merci et bonne année !
Une carte de vœux pour dire merci et bonne année !
Le plein d’idées pour le carnaval
Le plein d’idées pour le carnaval
Quand les fêtes mettent la patience de nos enfants à l’épreuve
Quand les fêtes mettent la patience de nos enfants à l’épreuve
À quoi sert le père Noël ?
À quoi sert le père Noël ?
Prévisualiser le site au
Conserver pendant ma navigation

Id Navigation