Allaiter en public, on tente ou pas ?

1 0
Allaiter en public, on tente ou pas ? Allaiter son bébé en public
 
Allaiter en public, vaste sujet polémique. Il y a celles qui sont contre, trop pudiques, elles ne donnent le sein que dans leur chambre ou à l’abri des regards dans des coins tranquilles. A l’opposé, il y a celles qui sont archi pour allaiter en public et qui ne comprennent même pas que la question soit posée. Pour ces dernières, ce geste est tellement naturel qu’il ne peut être en aucun cas dérangeant ni pour les acteurs ni pour les spectateurs.

 

Entre ces deux catégories, il y a toutes celles qui ne savent pas comment faire ! Exposer leur poitrine nourricière aux yeux de tous dérange, mais d’un autre côté pas question de rester cloitrés ou de laisser bébé mourir de faim lors des sorties !

 

Selon le lieu où on se trouve, l’allaitement en public (ce terme est entendu au sens large, c’est à dire en dehors du « home sweet home ») est différent. Voici comme à mon habitude, une petite présentation des avantages et des inconvénients de chaque lieu public où vous êtes susceptible de vous retrouver à devoir rassasier un bébé affamé réclamant son auge avec toute la discrétion qui le caractérise dans ces moments là !

 

Allaiter chez des amis Good :
« Faites comme chez vous » !  Ce principe de bienséance entre amis est très pratique pour toute jeune maman allaitante. Chez vos amis si vous désirez vous isoler pour allaiter dans une chambre,  pas de soucis et si vous préférez rester avec les autres au salon, en principe personne ne vous jugera… l’allaitement se passera comme à la maison !
 
 
 

Allaiter chez des amis Bad :
Cette catégorie peut surprendre, mais pour ma part j’ai eu plus de mal à allaiter devant des personnes que je connaissais que face à de parfaits inconnus. Très pudique devant la gente masculine, je craignais les remarques du côté des copines. Les fameux : « elle est bizarre ta position », « il tête encore ? », « il mange assez ? », et j’en passe… pas facile d’accepter les remarques et les regards médisants de ses proches. C’est souvent plus blessant que de la part d’inconnus.

 

Allaiter au restaurant Good :
Allaiter au restaurant a un côté très pratique dans l’organisation de toute jeune maman. En effet, si bébé accepte de manger dans le même laps de temps que vous, alors nul besoin de chercher un autre endroit propice un peu plus tard pour la tétée. Surtout qu’en règle générale, les restaurateurs offrent à leur client des chaises confortables. Certains proposent même davantage. J’ai eu la chance de tomber un jour sur une personne très attentionnée qui nous a installés à la table juxtaposée au salon de thé. Ce qui m’a permis d’allaiter dans un fauteuil douillet sans pour autant délaisser le Pater Familias resté à table !

 

Allaiter au restaurant Bad :
Le regard des inconnus et leur jugement sont les plus grands obstacles dans ces endroits. Les gens qui vous entourent ne vous connaissent pas mais sont souvent assez proche pour voir tout ce qui se passe à votre table. Si votre geste les gêne, ils ne pourront que difficilement vous le cacher, certains ne le désireront pas d’ailleurs. Dans ce cas vous risquez de vous sentir mal à l’aise même si vous estimez être dans votre droit. Personnellement je deviens rouge et je ne trouve pas la force et les bons mots pour les remettre à leur place (ou si, mais je suis déjà loin d’eux…). Difficile alors que cela ne ternisse le plaisir de la sortie !

A noter que parfois, les réflexions peuvent venir des restaurateurs eux-mêmes craignant que cela ne dérange certains clients. Un conseil : nourrissez votre bébé et déguerpissez, en faisant à l’endroit en question une très mauvaise publicité !

 

Allaiter au parc Good :
Dans un parc, les gens sont rarement immobiles et beaucoup ne s’apercevront même pas que vous êtes en train de nourrir votre petit bout. J’ai beaucoup aimé allaiter au parc, l’air doux sur mon visage me permettait d’être totalement relaxée et d’apprécier le moment de communion avec mon bébé. J’adorais aussi le fait qu’il s’endorme juste après, ce qui me permettait de rester sur le banc pour profiter d’un moment de lecture ou de rêverie !

 

Allaiter au parc Bad :
L’allaitement au parc n’est possible dans nos contrées qu’aux douces saisons. Honnêtement, risquer la pluie froide ou la grêle à tout moment, n’aide pas à se relaxer et pourrait fortement déplaire à bébé !

De plus, tout dépend du parc dans le quel vous vous trouvez. Certains sont trop bruyants pour permettre une vraie pause. De même sachez qu’avec un bébé pendu au sein vous aurez peut-être moins de reflexes pour éviter les ballons qui ont raté le but…

 

Allaiter dans une boutique Good :
Certaines boutiques ou grands magasins mettent à disposition des mamans des endroits avec des fauteuils confortables pour allaiter. Quelques-uns sont référencés comme des « points allaitement » et permettent de se poser sans aucun stress pour nourrir bébé. Je bénis ces adresses ou l’on peut souvent aussi changer les petits. Nos nombreuses escapades avec Le Môme ont souvent fait un crochet par l’un de ces lieux !

En règle générale, il est assez facile de trouver un magasin avec un fauteuil. Ce dernier, souvent destiné au Pater Familias lors des séances d’essayages, peut dépanner en cas d’urgence.

On trouve aisément des endroits calmes à moins d’être le premier jour des soldes ou le dernier samedi avant Noël !

 

Allaiter dans une boutique Bad :
Dans une boutique, c’est comme au restaurant, tout dépend de ceux qui vous entourent. Pour les clients, ce n’est souvent pas très dérangeant car ils s’attardent rarement à côté de vous, leur attention étant plutôt portée sur les objets présentés ! Préparez-vous tout de même aux regards disant « quelle mère égoïste qui fait son shopping avec son pauvre bébé »…

Côté gérant, il est chez lui et il décide. Certains vous accueilleront les bras ouverts d’autres seront offusqués que vous confondiez leur boutique avec un réfectoire ! Un petit conseil stratégique : choisissez plutôt des magasins pour femme enceinte, bébé ou de puériculture, il y a de grandes chances qu’on vous ouvre grand la porte. En revanche, il y a aussi une forte probabilité que vous ne repartiez pas les mains vides !

 

Allaiter dans les transports Good :
Que ce soit dans le train ou dans l’avion, l’agencement des sièges permet de donner le sein sans être à la vue de tous. Cela peut même avoir de sacrés avantages puisque cela peut rassurer bébé. En avion, les bébés sont attachés au décollage et à l’atterrissage sur les genoux de la maman. La petite ceinture ne gène pas la tétée. Au contraire elle oblige bébé à déglutir et cela lui évite les désagréments dus à la prise d’altitude (mal aux oreilles…).

 

Allaiter dans les transports Bad :
En cas de fortes turbulences, il faut mieux avoir un bébé qui tête déjà bien. Lors des premières semaines du Môme, il ne parvenait pas toujours à bien saisir le mamelon et donc il fallait que je l’aide en lui tenant bien la tête. Le mouvement permanent des transports aurait été un obstacle très difficile à gérer.

Personnellement, je n’ai jamais allaité dans le métro. Aucune urgence ne m’y a forcée et j’avoue que l’état sanitaire du lieu ne s’y prête vraiment pas !

Mais le biberon n’est pas toujours plus facile lors des sorties, surtout si comme moi, vous oubliez le lait une fois sur deux. Voici un des problèmes du sevrage selon mon expérience, pas facile de toujours penser au lait qu’on a eu si longtemps l’habitude d’avoir en permanence sur soit ! Je vous jure que là aussi les gens sont choqués et que vous passez pour une vraie mauvaise mère !

Pour conclure sur l’allaitement en public, si vous n’êtes pas de nature vindicative et si les commentaires ou les regards désapprobateurs vous gênent, pensez aux vêtements spéciaux ou aux écharpes qui permettent bien souvent d’allaiter ni vu ni connu, au nez des râleurs intolérants !

 

par Ma poussette à Paris, Maman de Titouan, 1 an

 
Donnez-nous vos astuces en commentaires !
3 jours seulement à -20% dès 50 € d'achat* sur les produits OXYBUL vendus sur www.idkids.fr et dans nos magasins IDKIDS. Jusqu'au 4 décembre.

Commentaires 0 Partager 0

autres sujets dans Bébé

Age par âge, de combien d'heures de sommeil un bébé a-t-il besoin ?
Par M-J Challamel, Pédiatre Age par âge, de combien d'heures de sommeil un bébé a-t-il besoin ?
Combien de temps peut-on garder un biberon préparé ?
Par l'Agence Nationale de SEcurité Sanitaire (ANSES) Combien de temps peut-on garder un biberon préparé ?
Faut-il laisser pleurer un bébé ?
Par V. Gerduyn, Infirmière puéricultrice Faut-il laisser pleurer un bébé ?
Allaitement : combien de temps dure une tétée ?
Par E. Colin, Sage-femme Allaitement : combien de temps dure une tétée ?
L’alimentation de la femme allaitante
Par M. Thirion, Pédiatre L’alimentation de la femme allaitante

à lire aussi

Par M. Thirion, Pédiatre
Allaiter des jumeaux, on s’y prend comment ?
Allaiter des jumeaux, on s’y prend comment ?
Par C. Didierjean-Jouveau, la Leche League
L’allaitement mixte
L’allaitement mixte
Par C. Didierjean-Jouveau, la Leche League
Dans quelle position allaiter ?
Dans quelle position allaiter ?
Par E. Colin, Sage-femme
Les maux de l’allaitement
Les maux de l’allaitement
Par M. Thirion, Pédiatre
L’alimentation de la femme allaitante
L’alimentation de la femme allaitante

Top 5 articles

L'allaitement de votre bébé : sein ou biberon ?
Par H. Junier, Psychologue enfants
L'allaitement de votre bébé : sein ou biberon ?
Laissez votre commentaire