scan
 

Peut-on manger de tout quand on allaite ?

Peut-on manger de tout quand on allaite ?
Peut-on manger de tout quand on allaite ? - Crédit : taramara78/Adobe
La grossesse vient avec son lot d’interdictions alimentaires. La future maman rêve d’accoucher afin de pouvoir recommencer à manger tout ce qu’elle aime. Mais peut-on véritablement manger de tout lorsque l’on allaite ? Voici un petit point sur les aliments à privilégier ou à éviter.


Les anciennes croyances
On a longtemps cru que certains aliments très forts en goût devaient être mis de côté durant l’allaitement. Ayant peur que leur bébé se détourne du sein, les mamans évitaient de manger du chou, de l’oignon ou des épices. En réalité, ces aliments n’ont aucune incidence sur les bébés et sur leurs habitudes de tétée. Il est vrai que chaque aliment consommé va changer légèrement le goût du lait produit, mais c’est aussi ce qui rend les bébés allaités plus faciles à diversifier que les bébés au lait artificiel.
Il est surtout important de bien manger et en quantité suffisante. L’allaitement demande beaucoup d’énergie, c’est pourquoi il est proscrit de faire un régime pendant cette période. Un bon équilibre entre poissons, viandes, légumes, féculents et fruits est nécessaire.


Éviter les excitants
Attention à la caféine et à la théine. Ces deux excitants pourraient passer dans votre lait et avoir une incidence sur le comportement de votre enfant. Ménagez 3 heures entre le moment où vous consommez votre tasse de café si importante après votre repas de midi, et la tétée suivante. Faites de même avec le thé ou optez pour des boissons décaféinées. Il en existe de très bonnes. Petite astuce : pour enlever la théine de votre thé préféré, il vous suffit de recouvrir le thé d’eau bouillante et de laisser reposer le mélange pendant 3 minutes. Jetez l’eau de ce premier thé et recouvrez votre thé avec la quantité d’eau que vous souhaitez boire : la théine est partie avec les premières minutes, il ne vous reste plus que la saveur !


Attention à l’alcool
Si vous n’aviez pas le droit d’en consommer pendant votre grossesse, vous pouvez désormais craquer pour un petit verre de temps en temps. Mais attention, sachez qu’une heure après en avoir consommé, il est directement servi à votre bébé. Attendez donc 3 heures avant d’allaiter. Pour un très jeune bébé ou en période de pic, évitez de boire ou ayez un biberon prêt à vous dépanner.


Observer le bébé et ajuster ses aliments
Comme il n’y a pas d’aliment interdit et que chacun est différent, pensez à observer le comportement de votre bébé et ayez en tête ce que vous avez mangé. Par exemple, un bébé intolérant au lait de vache ne supportera pas que vous buviez du lait et mangiez du fromage. Souvent, ce sont des petits eczémas sur la peau de votre enfant qui vous alertent. Arrêtez l’aliment et, si l’état de votre bébé s’améliore, réintroduisez-le et vérifiez si les symptômes reviennent. Si c’est le cas, stoppez la consommation de l’aliment en cause.

autres sujets dans Bébé

Pourquoi faut-il faire faire un rot à son bébé ?
Pourquoi faut-il faire faire un rot à son bébé ?
Comment nettoyer les biberons de bébé ?
Comment nettoyer les biberons de bébé ?
Mes indispensables pour allaiter au biberon
Mes indispensables pour allaiter au biberon
Comment se passe le don de lait ?
Comment se passe le don de lait ?
Quel menu type quand on allaite ?
Quel menu type quand on allaite ?
Mes astuces vêtements pour allaiter discrètement
Mes astuces vêtements pour allaiter discrètement
Prévisualiser le site au
Conserver pendant ma navigation

Id Navigation

;