Journées puériculture : jusqu'à -30% sur une sélection de produits puériculture
Du 18 avril au 1er mai

Je découvre la sélection

Les maux de l’allaitement

0 0
Les maux de l’allaitement Les maux de l’allaitement - Crédit : Fotolia
Pas toujours facile d'allaiter. Il faut parfois une motivation à toutes épreuves. Muguet, crevasses, engorgement, canal lactifère bouché… Pas de problème sans solution ! Tour d’horizon de ces maux que l’on peut rencontrer lors d’un allaitement avec Emilie Colin, sage-femme libérale à Boulogne-Billancourt(92).


Le muguet
Le muguet est lié à une candidose, une mycose du sein. Cela se présente comme des petits dépôts blanchâtres dans la bouche du bébé. Le sein maternel présente des signes d’inflammation, il est très rouge et douloureux même en dehors de tétées. Il faut traiter la mère et l’enfant. On peut donner un colorant, le violet de gentiane qui va neutraliser la mycose. Comme c’est un colorant, le sein de la maman et la bouche du bébé vont être violets ! Cependant, le violet de gentiane n’évite pas la récidive. Si cela ne part pas en 4-5 jours, il faudra prescrire un antimycosique. On l’appliquera avant la tétée sur les deux seins. Ainsi, le bébé sera traité lui aussi.


Les crevasses
Il s’agit d’une gerçure du mamelon plus ou moins profonde. Cela peut aller jusqu’au saignement et lorsque la crevasse est interne, on peut retrouver du sang dans le lait et donc dans la bouche du bébé. La meilleure prévention et le meilleur remède est de trouver la bonne position lors de la tétée. Le bébé doit avoir la bouche largement ouverte, bien ourlée, ventousée sur l’aréole et la tête un peu en arrière. Il faut empêcher le bébé de tétouiller ou de jouer avec le sein car cela peut générer des gerçures. Il est également conseillé d’appliquer de manière préventive ou curative une crème à la lanoline. On peut l’appliquer quand on veut car elle peut être ingérée par l’enfant. En cas de crevasse, on la met directement en couche épaisse dans les coussinets d’allaitement. Il faut changer les coussinets régulièrement pour éviter la macération.
Il est important de traiter la crevasse, car elle ouvre une porte d’entrée pour les germes.
Les crevasses sont courantes lors des premières semaines d’allaitement, il faut tenir bon. Si la douleur est très intense, on peut prendre deux fois par 24 heures de l’ibuprofène 400, cela soulage très bien.


L’engorgement

Il s’agit d’une congestion du sein. En fin de nuit par exemple, il y a un pic de production de lait qui peut entraîner un engorgement. Le sein est congestionné, rouge, douloureux et tellement dur que le bébé ne peut pas forcément téter car il n’a pas de prise. Il faut mettre l’enfant au sein le plus souvent possible, toutes les deux heures environ.
Pour soulager le sein, on peut également mettre du riz dans une chaussette en coton, la faire chauffer au four à micro-ondes et l’appliquer dans le soutien-gorge. Ensuite, la maman doit prendre une douche chaude et masser l’aréole sous la douche. Cela va ouvrir les canaux et libérer le lait.
Si le sein est trop dur, on peut tirer un peu de lait avant la tétée pour l’assouplir.
Et puis, très important, en cas d’engorgement, il faut se reposer.
Un engorgement non traité peut conduire à des complications et à une lymphangite.


Le canal lactifère bouché
C’est assez rare mais cela peut arriver. Le canal est obstrué par un peu de lait qui a « coagulé » et formé un bouchon. Le lait sort moins bien et le sein présente des signes d’inflammation douloureux. Il faut mettre l’enfant au sein au maximum et réaliser des massages aréolaires bien appuyés. En général, cela suffit pour faire « sauter » le bouchon. Certaines sages-femmes proposent également de déboucher le canal avec une aiguille mais il ne faut pas le faire seule.


Le conseil en plus :
Concernant tous ces maux et l’allaitement de votre enfant en général, il ne faut surtout pas hésiter à contacter une sage-femme. Elle pourra passer à votre domicile afin de vous prodiguer ses conseils, vous prescrire un médicament, vous montrer différentes positions...


Partagez votre experience en commentaire !


Commentaires 0 Partager 0

autres sujets dans Bébé

​Comment reconnaître qu’un bébé pleure de faim ?
Par Graine de parents ​Comment reconnaître qu’un bébé pleure de faim ?
Allergies alimentaires : comment se passe le suivi par un allergologue ?
Par Graine de parents Allergies alimentaires : comment se passe le suivi par un allergologue ?
Mon bébé ne mange rien, que faire ?
Par Graine de parents Mon bébé ne mange rien, que faire ?
Mon bébé allaité au sein refuse le biberon, que faire ?
Par Graine de parents Mon bébé allaité au sein refuse le biberon, que faire ?
Bébé intolérant au lactose, que faire ?
Par Graine de parents Bébé intolérant au lactose, que faire ?

à lire aussi

Par Graine de Curieux
La maman au 7e mois de sa grossesse
La maman au 7e mois de sa grossesse
Par Céline M., Maman de 2 enfants
J’attends des jumeaux !
J’attends des jumeaux !
Par A. Fournié, Professeur de gynécologie-obstétrique
Petits maux de la grossesse : le diabète gestationnel
Petits maux de la grossesse : le diabète gestationnel
Par B.Lafarge-Bart, Chef de service gynécologie-obstétrique
La prise de poids pendant la grossesse
La prise de poids pendant la grossesse
Par Graine de Curieux
La maman au 9e mois de sa grossesse
La maman au 9e mois de sa grossesse
Laissez votre commentaire