15 astuces pour l’aider à devenir propre

0
15 astuces pour l’aider à devenir propre 15 astuces pour l’aider à devenir propre - Crédit: Saklakova/Fotolia
Respecter le rythme de l’enfant, c’est aussi respecter le moment où il est prêt pour être propre. L’acquisition de la propreté n’est pas toujours une chose simple… De nombreux paramètres entrent en ligne de compte, qu’ils soient physiques ou affectifs… Découvrez les astuces des professionnels des crèches Rigolo comme la vie pour mieux l’accompagner.

 

L’âge de la propreté
Il n’existe pas d’âge « normal » d’acquisition de la propreté ni de méthodes particulières pour aider l’enfant à devenir propre.

Sachez quand même qu’avant 18 mois, votre enfant ne peut pas acquérir la propreté car il n’est pas en capacité de maitriser ses sphincters.

Il faut se souvenir que la propreté est le résultat d’une évolution naturelle et non d’un “apprentissage”. L’acquisition doit se faire de manière progressive. Votre enfant commence par être propre le jour mais il continuera à dormir avec des couches encore quelques temps.

Beaucoup de médecins s’accordent à dire que l’arrivée prochaine d’un petit frère ou une petite sœur, un déménagement, ou tout autre changement important dans la vie de l’enfant n’est pas propice à une acquisition aussi importante que celle de la propreté, l’enfant entamant parfois à ce moment-là une période de régression. Pas d’affolement, suivez son rythme avec confiance !


Il existe quelques signes qui montrent que votre enfant est peut-être prêt
- Il montre de l’intérêt pour le pot ou les toilettes. Il vous suit lorsque vous y allez et veut rester avec vous.

- Il sait marcher depuis un moment, sait s’asseoir et se relever seul d’une petite chaise.

- Il sait monter et descendre les escaliers debout.

- Il sait baisser et remonter son pantalon ou sa culotte seul.

- Il sait dire si sa couche est sale (même s’il ne parle pas de “pipi” ou “caca”).

- Il semble gêné lorsque sa couche est sale.

- Sa couche est sèche après la sieste.

- Sa couche reste sèche 2 heures d’affilées dans la journée.

Vous avez détecté ces différents signes, voici quelques conseils pour l’aider à devenir propre :
1. Achetez un pot. Le plus simple possible, confortable, sans musique ni dessin.

2. Laissez votre enfant jouer avec, montrez lui comment on s’en sert lorsqu’on est grand.

3. Placez le pot dans les toilettes et pas au milieu du salon. Il doit etre facilement accessible (porte ouverte) pour que votre enfant puisse s’y rendre quand il veut.

4. Au départ, vous pouvez lui proposer de se mettre sur le pot par exemple au moment où vous même allez aux toilettes. Il peut même s’y mettre habillé. Il prend connaissance avec ce nouvel objet. Expliquez-lui avec des mots simples à quoi cela sert. Vous pouvez vous aider de petits livres.

5.  Certains enfants préfèrent se mettre directement sur les toilettes. Il existe des rehausseurs très pratiques.

6. Pour un petit garçon qui aurait envie de faire pipi debout , un petit marche pied l’aidera.

7.  Habillez votre enfant avec des vêtements amples, faciles à retirer. Evitez les ceintures, bretelles, salopettes, collants.

8.  Vous pouvez acheter avec lui des slips et culottes “de grand” qu’il pourra choisir.

9. Au départ, vous pouvez l’encourager à aller sur le pot après les repas, il y fera certainement pipi et en sera très fier.

10.  Inutile de le forcer ou de le laisser trop longtemps. Il pourrait alors ne plus avoir envie d’y retourner.

11.  Vous pouvez rester près de lui pour le rassurer, ou le laisser seul une fois le pantalon baissé s’il le demande. Certains enfants n’aiment pas du tout qu’on les regarde !

12.  Lorsque votre enfant a fait pipi ou caca dans le pot, vous pouvez le féliciter, le valoriser pour ses efforts et ses succès.

13.  Vous pouvez lui proposer de vider lui-même son pot dans les toilettes et de tirer la chasse tout seul.

14.  En cas d’accident (pipi à côté du pot, dans le pantalon…), réexpliquez-lui qu’il doit faire dans le pot sans le gronder.

15. Lorsque votre enfant commence à à utiliser le pot à la maison, prévenez la crèche ou sa nounou. Il est important d’œuvrer en même temps !

Que faire si cela ne fonctionne pas ?
Votre enfant n’est peut-être tout simplement pas prêt. S’il refuse d’utiliser le pot ou les toilettes, réessayez plus tard. Laissez-le aller à son rythme.


Pour en savoir plus 

La propreté : comment la réussir ?


Vous avez aimé ? Dites-le en commentaire !

Commentaires 0 Partager 0

autres sujets dans Bébé

La propreté : c'est l'enfant qui décide...
Par Graine de parents La propreté : c'est l'enfant qui décide...
La propreté : comment la réussir ?
Par Graine de parents La propreté : comment la réussir ?
15 astuces pour l’aider à devenir propre
Par Graine de parents 15 astuces pour l’aider à devenir propre
Propreté : on profite de l’été ?
Par Graine de parents Propreté : on profite de l’été ?
Aider bébé à devenir propre : 5 objets malins
Par Graine de parents Aider bébé à devenir propre : 5 objets malins
Laissez votre commentaire