Quels petits jeux de mains pour développer sa dextérité ?

0 0
Quels petits jeux de mains pour développer sa dextérité ? Quels petits jeux de mains pour développer sa dextérité ? - Crédit : Fotolia
« Pomme de reinette et pomme d’api… » : un grand classique de nos chansons de crèche ! Associant chant et gestes, revenons sur ces petits jeux de mains qui plaisent tant aux enfants et les aide à développer leur dexterité. Invitons-nous à la crèche pour expliquer ce qu’il s’y passe.

 

Motricité fine : une histoire de patience…
Les espaces de jeux à la crèche offrent aux enfants de chaque tranche d’âge des propositions adaptées à leurs compétences et besoins. Ainsi, chez les moyens, l’aménagement se centre sur la motricité globale (parcours moteur, piscine à balles, structure avec toboggan) et laisse moins d’espace à la motricité fine (encastrements, perles à enfiler, etc.).

Chez les grands, vers 2 ans,  nous avons créé un coin avec des tables où les enfants à tout moment de la journée s’installent et se concentrent sur plusieurs activités qu’ils choisissent (encastrements, bouliers, abaques, lacets à enfiler, etc.). Ces jeux de précision passionnent certains enfants, qui peuvent passer beaucoup de temps à s’exercer à ces gestes fins. On les voit pincer entre pouce et index un lacet, tourner et ajuster les pièces d’un puzzle. Ils peuvent aussi, grâce à des activités plus accompagnées malaxer de la pâte à sel, décoller des gommettes avec leurs ongles, ou utiliser des outils comme la craie, le pinceau pour laisser des traces sur un support.

Néanmoins nous observons que ces activités plutôt solitaires se laissent prendre la vedette par d’autres jeux utilisant la main. Nous parlons ici de comptines, chansons à gestes ou autres marionnettes à doigts.
 
 
 
 
 
 
 
 

Entre imitation et émotion
Comme par magie, dès qu’un professionnel se met à chanter des comptines, les enfants semblent s’apaiser, se recentrer. Au niveau des réactions émotionnelles, nous pouvons dire que ces moments-là font partie des instants favoris des enfants. Ils se concentrent, observent la main de l’adulte, attendent les paroles pour y associer les différents gestes : faire les marionnettes, taper dans les mains, les joindre en bougeant pour imiter le poisson, le papillon, fermer et ouvrir le poing au rythme de la sirène des pompiers, se serrer la main, applaudir, etc.

Il ressort que les comptines et les jeux de mains réussissent à canaliser l’attention des enfants de manière très intense. Il suffit qu’un professionnel dise «Venez vous asseoir, nous allons chanter », pour voir une ribambelle d’enfants quitter leur activité en courrant et venir se rassembler autour de l’adulte les yeux et les oreilles grands ouverts. Ce sont de véritables repères pour eux.
 
 
 
 
 
 
 

 

Exister dans le groupe
Grâce à ces diverses expériences autour de la main, l’enfant prend peu à peu conscience des limites de son propre corps et par conséquent de celui des autres et apprend à maîtriser de plus en plus précisément ses capacités manuelles : il grandit.

Mais pour cela, il a besoin d’observer, de s’entraîner longuement, d’être soutenu et encouragé par l’adulte dans ses évolutions et au gré de ses acquisitions.

Ce que les enfants semblent apprécier le plus, c’est la relation individuelle ou plus proche physiquement de l’adulte que ces jeux suscitent. Même si nous chantons pour un groupe, chaque enfant se sent interpellé personnellement et les rend très friands de ce type de proposition.

Ils cherchent à communiquer, à nous communiquer leur existence et leur volonté d’être considérés comme des individus propres à ce moment-là, à nous montrer leurs progrès.

Ce que nous pouvons dire ici, c’est qu’à la crèche, dans ce lieu où beaucoup d’enfants vivent côte à côte, comptines et jeux de mains permettent de tisser du lien et d’entrer en relation entre eux. Chaque enfant existe dans les yeux de l’autre (adulte, enfants) au travers de cette expérience vécue ensemble. La main passe alors du statut d’outil individuel à celui de vecteur d’échange et de partage avec l’autre.

 

Par Elodie Simonetti, Educatrice de Jeunes Enfants

 

Vous avez aimé ? Dites-le en commentaire !
 
3 jours seulement à -20% dès 50 € d'achat* sur les produits OXYBUL vendus sur www.idkids.fr et dans nos magasins IDKIDS. Jusqu'au 4 décembre.

Commentaires 0 Partager 0

autres sujets dans Bébé

Age par âge, de combien d'heures de sommeil un bébé a-t-il besoin ?
Par M-J Challamel, Pédiatre Age par âge, de combien d'heures de sommeil un bébé a-t-il besoin ?
Combien de temps peut-on garder un biberon préparé ?
Par l'Agence Nationale de SEcurité Sanitaire (ANSES) Combien de temps peut-on garder un biberon préparé ?
Faut-il laisser pleurer un bébé ?
Par V. Gerduyn, Infirmière puéricultrice Faut-il laisser pleurer un bébé ?
Allaitement : combien de temps dure une tétée ?
Par E. Colin, Sage-femme Allaitement : combien de temps dure une tétée ?
L’alimentation de la femme allaitante
Par M. Thirion, Pédiatre L’alimentation de la femme allaitante

à lire aussi

Par V. Pascal, Maman de 3 enfants
Comment stimuler la motricité fine de ses enfants ?
Comment stimuler la motricité fine de ses enfants ?
Par Sophie M., Maman de 3 enfants
Je n’aime pas les jeux de société. Que faire avec mes enfants ?
Je n’aime pas les jeux de société. Que faire avec mes enfants ?
Par Mathilde B., Chef de produit jeux de société Oxybul
Comment développer l’adresse chez nos enfants ?
Comment développer l’adresse chez nos enfants ?
Par P. Werba, Orthophoniste
Comment choisir un jeu pour un enfant handicapé ?
Comment choisir un jeu pour un enfant handicapé ?
Par E. Simonetti, Educatrice jeunes enfants
Le portique ou arche de jeux
Le portique ou arche de jeux

Top 5 articles

Quand votre bébé va-t-il marcher ?
Par E. Simonetti, Educatrice jeunes enfants
Quand votre bébé va-t-il marcher ?
Quelles sont les étapes du développement moteur de l'enfant ?
Par M. Forestier, Kinésithérapeute
Quelles sont les étapes du développement moteur de l'enfant ?
Osez la Motricité Libre
Par Bubblemag
Osez la Motricité Libre
Laissez votre commentaire