close cross cancel bubble smiley
scan
 

Pourquoi poser des limites aux jeunes enfants ?

Pourquoi poser des limites aux jeunes enfants ?
Pourquoi poser des limites aux jeunes enfants ? - Crédit : Fotolia

À quoi servent les limites ? Quelles sont leur but ? Pourquoi sont-elles nécessaires pour l’enfant ? Sont-elles structurantes ou déstabilisantes ? En quoi est-ce si important de poser un cadre en matière d’éducation pour le jeune enfant ? Autant de questions essentielles que se pose chaque parent.

En tant que parent, lorsque je pose des limites à mon enfant, je lui apprends à devenir conscient de ses propres besoins et de ses limites personnelles comme celles des autres personnes avec qui il vit.

Les limites sont structurantes et nécessaires au développement de l’enfant
Les enfants prouvent à leurs parents qu’ils ont besoin d’un cadre pour construire leur propre personnalité mais aussi pour pouvoir bien intégrer les limites qu’on leur impose. Dès leur plus jeune âge, les enfants ont besoin de braver les limites pour entendre dire toujours et inlassablement les mêmes interdictions.

Poser des limites c’est interdire
L’interdit est une frustration pour l’enfant mais il n’est pas seulement la manifestation d’un « non ». Interdire c’est véhiculer la loi, les limites... Tous ces interdits lui permettent d’apprendre à vivre socialement.

Ecouter son enfant ne veut pas dire laisser faire mais transmettre des valeurs
L’enfant est un être de désir, il veut tout ce qu’il voit (un bonbon, un jouet...). « Le désir c’est la vie, mais sans limites il n’existe pas de désir » affirme Françoise Dolto (psychanalyste). En effet, si tout est possible alors l’envie, le désir, le goût, l’espoir et les rêves disparaissent.
Par ailleurs tout n’est pas possible et tout n’est pas négociable c’est pourquoi il faut fixer des limites. En effet, un enfant en manque de repères, de « non » se sent livré à lui-même, c’est une situation angoissante pour lui. Être tout puissant c’est sans fin !

Poser des interdits pour vivre en collectivité
La réponse des parents en terme de « oui c’est possible » ou « non ce n’est pas possible » est structurante, constructive et rassurante pour l’enfant. Françoise Dolto précise qu’apporter de l’interdit à l’enfant c’est faire naître son désir parce que des limites, des repères, sont posés.
Ainsi pour vivre ensemble, des interdits fondamentaux s’imposent à tous (interdiction de tuer, interdiction de l’inceste...). Ces règles sont des limites qui nous permettent de vivre ensemble.

Communiquer est essentiel
En tant qu’être civilisé, ce qui nous différencie des autres espèces c’est notre capacité à parler, à communiquer et à échanger. C’est la parole qui permet de faire grandir un enfant. Être grand, c’est soutenir sa parole, c’est s’engager dans le discours avec les autres. L’apprentissage de la parole permet à l’enfant de dire ce qu’il pense, ce qu’il ressent et ce qu’il désire...
De plus, un enfant à qui l’on passe tous ses caprices n’est pas un enfant gâté, mais un enfant malheureux et inquiet. D’après Anne Bacus (psychologue) « ce qui rassure l’enfant, ce qui l’aide à construire sa confiance en lui à l’abri des dangers, c’est de sentir des adultes protecteurs, plus forts que lui, et qui savent où ils vont ».


D'accord, pas d'accord ? Dites-le en commentaire !

autres sujets dans Bébé

Pourquoi poser des limites aux jeunes enfants ?
Pourquoi poser des limites aux jeunes enfants ?
Vivre ensemble, coopérer pour réussir
Vivre ensemble, coopérer pour réussir
Que faire quand l’adaptation à la crèche est difficile ?
Que faire quand l’adaptation à la crèche est difficile ?
Les enfants de sa section de crèche ont des âges différents, une chance ?
Les enfants de sa section de crèche ont des âges différents, une chance ?
Comment faire quand son enfant n'arrive pas à s'occuper seul ?
Comment faire quand son enfant n'arrive pas à s'occuper seul ?
Prévisualiser le site au
Conserver pendant ma navigation

Id Navigation