Vivre ensemble, coopérer pour réussir

0 0
Vivre ensemble, coopérer pour réussir Vivre ensemble, coopérer pour réussir - Crédit : Fotolia

Apprendre à "vivre ensemble", l’un des grands enjeu à la crèche ! Dans les centres Rigolo comme la vie les équipes œuvrent pour offrir à chaque enfant un cadre éducatif structuré par la mise en place de règles simples. Grâce aux multiples relations qui s'y établissent, dans les situations de vie quotidienne comme dans les activités et animations proposées, l'enfant découvre l'efficacité et le plaisir de la coopération avec les autres.

Mais qu’est-ce que la coopération ?
Nous sommes en présence d’une situation de coopération lorsque 2 personnes ou plus unissent leurs efforts pour réaliser un objectif commun. Le prétexte le plus évident pour mettre en application la coopération avec plusieurs enfants reste évidemment le jeu.

La coopération à travers le jeu
Le jeu coopératif, c'est d'abord une attitude différente par rapport au jeu. C'est essentiellement une activité de participation où les éléments compétitifs sont limités. Elle est axée sur la relation et permet de développer chez les enfants un sentiment d'union et d'appartenance au groupe.
La dimension d'échec est faible voire inexistante. En effet, le jeu coopératif apporte l'expérience d'aider et de supporter plutôt que d'affronter ou de battre. L'enjeu n'est plus "toi OU moi" mais "toi ET moi", le but est donc commun. Il s'agit ici de jouer ensemble, pour le plus grand plaisir de chacun.

Un exemple parmi tant d’autres :
Le PARACHUTE
Le va-et-vient : De la position assise, demandez aux enfants de faire un mouvement de va-et-vient en tenant le parachute.
L'igloo : Faire le parapluie puis tous ensemble, au signal donné, passer le parachute derrière soi et s'asseoir par terre (assis tailleur), les fesses sur le bord du parachute pour bien le coincer. Il est possible alors de raconter une courte histoire ou d'entamer un chant tous ensemble.
Le parapluie : Tout le monde, ensemble, baisse le parachute au sol, puis le lève au bout de ses bras. On obtient alors la forme d'un parapluie. Le laisser redescendre doucement et recommencer.
En incitant les enfants à coopérer, dans le jeu ou même dans les gestes de la vie quotidienne (repas, installation, toilette…), vous plantez des graines dans la vie de vos enfants. Ainsi, les enfants peuvent goûter à :
- L’acceptation : les enfants s’acceptent tels qu’ils sont sans que personne ne soit éliminé, ni rejeté par le groupe.
- L’engagement : les enfants contribuent à la réussite de la tâche commune en fonction de ses capacités « Tous pour un et un pour tous »


Mais aussi et avant tout au plaisir de jouer pour s’amuser avant tout !

 

Qu'en pensez-vous ? Dites en commentaire !

 


Commentaires 0 Partager 0

autres sujets dans Bébé

Les enfants de sa section de crèche ont des âges différents, une chance ?
Par Graine de parents Les enfants de sa section de crèche ont des âges différents, une chance ?
Que faire quand l’adaptation à la crèche est difficile ?
Par Graine de parents Que faire quand l’adaptation à la crèche est difficile ?
Bébé qui mord à la crèche : comment gérer ?
Par Graine de parents Bébé qui mord à la crèche : comment gérer ?
Vivre ensemble, coopérer pour réussir
Par Graine de parents Vivre ensemble, coopérer pour réussir
Pourquoi poser des limites aux jeunes enfants ?
Par Graine de parents Pourquoi poser des limites aux jeunes enfants ?

à lire aussi

Par Rigolo Comme La Vie
5 idées pour expérimenter le bonheur d’être ensemble
5 idées pour expérimenter le bonheur d’être ensemble
Par Bubble Mag
COP 21 : explication pour les enfants
COP 21 : explication pour les enfants
Par Armelle T.C., Maman de 5 enfants
Jeux éducatifs : pour ou contre ?
Jeux éducatifs : pour ou contre ?
Par A. Audegond, DESS de psychologie cognitive
Apprendre par le jeu, c’est possible ?
Apprendre par le jeu, c’est possible ?
Par A.C. Berville, Fondatrice de Muses et musées
Le musée en famille : un jeu d’enfants ?
Le musée en famille : un jeu d’enfants ?
Laissez votre commentaire