Pourquoi il faut parler à votre enfant 

0
Pourquoi il faut parler à votre enfant  Pourquoi il faut parler à votre enfant - Crédit : ShutterDivision/Fotolia

Dans le ventre de sa maman, l’enfant est déjà sensible aux voix, aux bruits et aux chansons qu’il entend. Plus tard, il va s’approprier vos mots pour les faire siens…Le langage s’acquière en écoutant son entourage. Les professionnels des crèches Rigolo comme la vie, grands bavards, parlent toute la journée aux enfants qu’ils accueillent. Voici comment et pourquoi !


Dialogues in utéro
Vous êtes nombreux à parler à l’enfant dès sa conception et ce pendant 9 mois. Papa, comme maman, cela vous permet de vous investir lors de la grossesse et de créer les premiers  liens avec votre enfant. Posez la main sur le ventre, parlez ou lisez une histoire… et surtout continuez de le faire à sa naissance ?


Social dès les premières heures de vie
Vous constaterez que votre enfant communique avec vous immédiatement : il émet des sons, babille, gazouille, pleure. Ces différents signaux lui permettent de vous informer sur son état : il a faim ou sommeil. Il comprend également ce que vous lui dites. Par votre ton de voix ou l’explication de ce que vous vivez avec lui, votre enfant est sécurisé. Il peut alors gérer ses émotions et être rassuré. Plus tard, il vous interpellera en montrant du doigt ou en vous prenant par la main pour vous montrer quelque chose, attendant vos mots sur ce qu’il voit.


Mais où a-t-il entendu ça ?!
Vous êtes souvent surpris d’entendre votre enfant répéter des mots, des expressions en vous demandant où il a bien pu entendre ça ? Ne cherchez pas bien loin. Vous, votre conjoint, ses frères et sœurs sont autant d’exemples à suivre. Votre enfant se fera un plaisir de répéter les mots qu’il a entendu, même ceux que vous ne soupçonniez pas… A nous, adultes, de « surveiller » notre langage ! Vous aurez du mal à lui reprocher de répéter des gros mots si vous les dites-vous même. 


Exprimer pour l’aider à comprendre
C’est en parlant avec votre enfant que celui-ci peut mieux comprendre ce qu’il se passe au sein de la famille et de son environnement. Il attend de vous que vous verbalisiez les gestes du quotidien comme « Je vais changer ta couche », « Je m’en vais au travail, je reviens ce soir » mais aussi les situations plus délicates comme « papa et maman sont tristes parce que… ». Sachez qu’il est important d’inclure votre enfant à votre vie, dans les moments faciles et difficiles. Parlez lui aussi quand vous êtes fatigués, fâchés ou en colère. Dites-lui que vous ne comprenez pas pourquoi il pleure, que vous ne savez pas ce qu’il veut. Votre enfant a besoin de l’entendre. Ces mots sont importants et nécessaires pour le rassurer.


Nommer le monde pour se l’approprier
C’est en nommant les choses que votre enfant se les appropriera. De la même manière votre enfant a besoin d’entendre plusieurs fois la même chose, avec des mots différents toujours dans le but de lui offrir une palette de mot qu’il va pouvoir intégrer. “Ce sont tes chaussures”, “Je vais te mettre tes baskets”, “Nous allons mettre les bottes”, autant de mots pour différencier « l’objet » qui se met aux pieds et donc autant de mots pour enrichir son vocabulaire.


Et chez vous, ça se passe comment ?


Commentaires 0 Partager 0

autres sujets dans Bébé

Nouveau-né : comment comprendre les besoins de son bébé ?
Par Graine de parents Nouveau-né : comment comprendre les besoins de son bébé ?
Premiers mots de bébé : le langage qui nous fait craquer
Par Graine de parents Premiers mots de bébé : le langage qui nous fait craquer
Retard de langage : les conseils d’une orthophoniste
Par Graine de parents Retard de langage : les conseils d’une orthophoniste
Le langage des signes pour bébé
Par Graine de parents Le langage des signes pour bébé
Pourquoi il faut parler à votre enfant 
Par Graine de parents Pourquoi il faut parler à votre enfant 

Top 5 articles

Comment les mots viennent aux bébés...
Par Graine de parents
Comment les mots viennent aux bébés...
Nouveau-né : comment comprendre les besoins de son bébé ?
Par Graine de parents
Nouveau-né : comment comprendre les besoins de son bébé ?
Laissez votre commentaire