scan
 

Employer une nounou à domicile, mode d'emploi

Employer une nounou à domicile, mode d'emploi
Employer une nounou à domicile, mode d'emploi - Crédit : Fotolia
 La reprise du travail approchant, je me suis posée l’inévitable question : quel mode de garde choisir pour mon bébé ? Assistante maternelle, crèche ou nounou ? Le problème s’est résolu très vite de lui-même : pas de place en crèche, pas d’assistante maternelle disponible, ne restait plus que la solution nounou. 2 ans et demi plus tard, et plusieurs nounous à l’essai, voici quelques précisions sur les atouts et faiblesses de ce mode de garde.

Une nounou, qu’est-ce que c’est ?
Une nounou, c’est une personne pas forcément qualifiée ou agréée -à la différence des assistantes maternelles- qui va garder un ou plusieurs enfants au domicile des parents. Et j’ai vite découvert une formule très pratiquée : « la garde partagée ». Le concept ? Une nounou pour deux familles, ce qui permet de diviser le salaire par deux et d’offrir aux enfants des petits compagnons de jeux. Reste à trouver une famille avec laquelle on partage les mêmes valeurs et idées sur l’éducation de l’enfant, etc. Mais cette partie n’est pas la plus compliquée et c’est l’occasion de rencontrer d’autres parents avec qui partager une belle aventure.

La grande question : comment trouver la nounou parfaite ?
Il existe de nombreux sites de petites annonces de nounous sur lesquels vous pouvez poster votre offre ou consulter des candidatures. Ne pas hésiter à parler de sa recherche à toute personne que l’on croise : le boulanger, la bouchère ou le postier. Qui sait ? Le bouche à oreille fonctionne souvent très bien.
Vient ensuite l’entretien d’embauche. On ne dira jamais assez que cette étape est déterminante !

Mes conseils : 
- Prévoir un recrutement à plusieurs « tours ». 15/20 minutes ne suffisent pas pour cerner la personnalité de quelqu’un à qui on va confier tout ce qu’on a : notre bébé comme notre maison, alors autant prendre son temps ! Un deuxième entretien permet de conforter ou d’ébranler une première impression.
- Tous les parents doivent pouvoir rencontrer les candidates. Il faut que tout le monde se sente à l’aise avec la personne retenue.
- Appeler les précédents employeurs : cela permet de savoir si la personne est ponctuelle, à l’aise avec les enfants, agréable dans ses relations avec les parents (point qui se révèle essentiel sur le long terme !) etc… Et surtout, appeler PLUSIEURS employeurs. Je me suis retrouvée dans une situation où une personne m’avait vantée les mérites de sa précédente nounou, que nous avons embauchée. Malheureusement il s’est vite avéré que nous n’avions pas les mêmes exigences. Elle ne voyait pas d’inconvénients à ce que la nounou laisse les enfants seuls pour se rendre chez le médecin, boulanger, etc… Ce qui n’est pas vraiment ma vision des choses. Mais ça, bien entendu, je ne l’ai appris que bien plus tard, et par hasard… Ce qui est évident pour l’un ne l’est pas pour l’autre, alors autant avoir plusieurs avis, ça limite les risques de malentendus.
- Faire confiance à son instinct : nous avons un sixième sens quand il s’agit de nos enfants. Alors, suivons-le pour trouver la personne en qui nous aurons toute confiance (si,si ça existe !).

Au quotidien, comment ça se passe ?
Les plus petits ont besoin de régularité, alors les jours se suivent et se ressemblent… beaucoup ! Voici comment se déroule une journée type chez nous :
La nounou arrive à 8h et habille les enfants. Elle joue avec eux et rapidement les mets au lit pour une petite sieste. Pendant ce temps, elle prépare le déjeuner (pas de petits pots industriels chez nous, que du frais !). Une fois les enfants réveillés, elle les emmène au square ou dans un lieu d’accueil parents-enfants où tous pourront pratiquer des activités d’éveil.
Retour à la maison pour le déjeuner, sieste, balade, retour à la maison et séances de jeux, de musique ou d’activités avant le retour des parents à 18h30. Une journée bien remplie pour tout le monde !

Rémunération, Paje, CAF etc… mode d’emploi !
Quel salaire verser à votre nounou ? Comment le calculer ? Comment rédiger le contrat de travail de votre nounou ? Autant de questions qui semblent insolubles et qui trouvent toutes leurs réponses sur le site paris-servicesfamilles.com, le plus complet sur le sujet à ma connaissance. Et si jamais une question restait en suspend, n’hésitez pas à les appeler, leurs conseils sont très pertinents.
Vous pensez en avoir fini avec les paperasseries ? Et bien non, ça ne fait que commencer. Bienvenue dans la jungle administrative du « particulier employeur ». CAF, Paje… tout ça ne vous dit rien ? Et bien, il va vite falloir vous y mettre !
En quelques mots : à chaque fin de mois, vous remettez un chèque à votre nounou. Une partie des cotisations patronales seront prises en charge par votre CAF. Mais pour cela, il vous faut :

Etape n°1 : aller sur le site de la PAJE (Prestation d’Accueil du Jeune Enfant).
En fonction de vos ressources, vous pourrez obtenir des allocations spécifiques. A savoir, certains départements proposent une aide complémentaire pour l’emploi d’une garde d’enfants à domicile (notamment dans le 92 et à Paris).
Etape n°2 : déclarer chaque mois sur le site PAJEMPLOI les salaires versés à votre nounou. Vous n’avez pas à envoyer un bulletin de salaire, la Paje s’en charge pour vous (ouf ! on en fait déjà assez !).

 
Employer une nounou, les inconvénients
Comme tout mode de garde, l’emploi d’une nounou comporte des avantages et des inconvénients. Bilan des limites de ce mode de garde :
La nounou est humaine et donc pas infaillible aux microbes que peuvent transmettre nos chers petits… Et une nounou malade, c’est une solution à mettre en place d’urgence (souvent le matin même) pour trouver l’alternative qui va nous permettre d’aller travailler ce jour-là.
La nounou, à la différence des assistantes maternelles, n’est pas contrôlée par un organisme. Et on assiste parfois à des dérives… : enfants vissés devant la télé, laissés seuls, embarqués dans des lieux suspects, j’en passe et des meilleurs… (c’est du vécu…).
Quand les enfants grandissent, ils ressentent le besoin de jouer avec des pairs et s’ennuient parfois dans l’univers proposé par la nounou.

Employer une nounou, les avantages
La nounou a en charge un nombre limité d’enfants. Elle est donc en mesure de s’adapter aux besoins et au rythme de chacun. C’est, me semble-t-il, le mode de garde le plus adapté aux tout-petits : la transition maman/nounou se fait en douceur, l’ambiance sonore est beaucoup plus calme et détendue qu’à la crèche.
Quand les enfants sont malades –et Dieu sait si cela arrive souvent !- la nounou s’occupe d’eux, contrairement à la crèche où ils sont refusés dès qu’ils ont la goutte au nez.
La nounou s’adapte aux horaires de la famille. C’est le mode de garde le plus souple de ce côté là, mais attention tout de même, si la nounou est ponctuelle, aux parents de l’être aussi… !
Qu’une nounou s’occupe d’un ou plusieurs enfants, le salaire versé est le même. C’est donc une solution particulièrement intéressante financièrement quand on a plusieurs enfants en bas âge ou que l’un d’entre eux est scolarisé, car elle peut se charger des sorties d’école.
Et pour finir, c’est une relation très étroite que l’on tisse avec la nounou, qui devient presque un membre de la famille !

 

Et chez vous, ça se passe comment ?

 

autres sujets dans Bébé

Comment choisir sa nounou ?
Comment choisir sa nounou ?
Entre crèche collective et familiale, mon coeur balance...
Entre crèche collective et familiale, mon coeur balance...
Il était une fois une journée en crèche...
Il était une fois une journée en crèche...
Se séparer de son bébé : une étape qui mérite réflexion !
Se séparer de son bébé : une étape qui mérite réflexion !
Une journée chez mon assistante maternelle
Une journée chez mon assistante maternelle
Prévisualiser le site au
Conserver pendant ma navigation

Id Navigation

;