Les vacances, pas toujours de tout repos pour bébé

0 0
Les vacances, pas toujours de tout repos pour bébé Les vacances, pas toujours de tout repos pour bébé - Crédit : Fotolia

Durant ces vacances, vous allez souvent vous déplacer. Votre enfant vous suit et ce n’est pas de tout repos pour lui. Ses repères vont être modifiés, son rythme ne sera peut être pas le même que celui de la maison. Ce décalage est parfois perturbant pour l’enfant. Inquiet, il peut le manifester par un sommeil perturbé, une perte d’appétit et un état général grognon. Comment l’aider ?

A quelques mois, votre bébé ne manifestera peut être pas ses perturbations, mais vers 8 ou 9 mois, cela risque d’être plus délicat ! Vous avez sûrement remarqué que votre enfant pleure dès qu’il ne vous voit plus, dès que vous quittez la pièce ou quand une personne étrangère lui dit bonjour. C’est cette fameuse angoisse de séparation : l’enfant commence à se différencier, il distingue sa mère des autres personnes, les personnes familières des personnes étrangères mais il n’a pas encore la capacité mentale d’appréhender cette séparation et a peur de perdre cette relation.
Soyez donc vigilant à tous ces changements. Il est important de se poser et d’éviter de dormir tous les soirs dans un endroit différent. N’hésitez pas à reproduire les mêmes rituels que ceux de la maison. Cela l’aidera à mieux vivre le changement.

Chez les bébés, le décalage horaire est difficile à supporter. Si vous partez à l’étranger, le séjour doit être suffisamment long pour que votre enfant puisse se remettre du voyage et puisse prendre ses marques. Pensez aussi à vous renseigner sur l’alimentation, les différentes maladies épidémiques et risques sanitaires pour votre enfant.

Préferez un climat tempéré plutôt que chaud, humide et froid. L’air de la mer ou de la montagne sera plus apprécié par votre enfant. Si vous partez à la montagne, l’altitude peut provoquer des difficultés respiratoires. Il est donc important de ne pas prendre trop de hauteur en fonction de l’âge de votre enfant :
- Moins d’un an : maximum 1 200 m
- Entre un et deux ans : maximum 1 800 m
- Entre deux et cinq ans : 2 500 m
- Entre 5 et 10 ans : pas plus de 3 000 m

Le trajet fait partie des vacances et vous pouvez le préparer avec votre enfant : il peut préparer sa valise avec vous, faire lui-même son sac avec ses jeux et son doudou… Il en sera responsable et très fier.

Bon voyage !

Qu'en pensez-vous ? Dites-le en commentaire !


Commentaires 0 Partager 0

autres sujets dans Bébé

Mes essentiels pour les premiers pique-niques de bébé
Par Graine de parents Mes essentiels pour les premiers pique-niques de bébé
Transport, la meilleure façon de voyager avec les jeunes enfants
Par Graine de parents Transport, la meilleure façon de voyager avec les jeunes enfants
Hôtel, chambre d’hôte ou camping ? Que choisir avec un bébé ?
Par Graine de parents Hôtel, chambre d’hôte ou camping ? Que choisir avec un bébé ?
Les vacances, pas toujours de tout repos pour bébé
Par Graine de parents Les vacances, pas toujours de tout repos pour bébé
Les vacances à la montagne avec bébé, ça vous gagne !
Par Graine de parents Les vacances à la montagne avec bébé, ça vous gagne !

à lire aussi

Par M. Jalans, Directrice de colonies de vacances
Les colos de vacances, ça se passe comment ?
Les colos de vacances, ça se passe comment ?
Par P. Lecarme, Auteur du "Guide des nouveaux grands-parents"
En vacances avec ses petits-enfants : on savoure les petits riens du quotidien !
En vacances avec ses petits-enfants : on savoure les petits riens du quotidien !
Par Jean-Marc T., Papa
En colonie de vacances la si, la sol...
En colonie de vacances la si, la sol...
Par Françoise P., Grand-mère de 5 petits-enfants
Les vacances chez les grands-parents : organiser un séjour inoubliable
Les vacances chez les grands-parents : organiser un séjour inoubliable
Par S. Clerget, Pédopsychiatre
En colonies de vacances, les enfants prennent confiance en eux
En colonies de vacances, les enfants prennent confiance en eux
Laissez votre commentaire