logo idkids

-10% SUPPLÉMENTAIRES
sur les articles soldés Okaïdi et Obaïbi dès l'achat de 2 articles soldés, du 26 au 30 juillet*

J'en profite

Partir à la montagne avec un tout-petit ?

3
Partir à la montagne avec un tout-petit ? Partir à la montagne avec un tout-petit ? - Crédit : Fotolia
Les vacances d'hiver approchent et vous avez envie de partir à la montagne avec votre petite famille, quelques conseils pour partir skier avec un bébé avec le docteur Sophie Duval, notre médecin homéopathe.

Peut-on emmener les tout-petits à la montagne ?
Mais bien sûr ! C'est même recommandé. En revanche, essayez si vous le pouvez, de partir hors saison, pour éviter l'affluence des vacances scolaires, un peu agressive pour des enfants en bas-âge. Partez en mars ou en avril, vous profiterez ainsi de journées plus longues et plus chaudes. Si vous voulez « aussi » prendre des vacances, choisissez une station qui offre des services de garde pour les enfants, c'est de plus en plus fréquent et les enfants (à partir de 3 mois) y sont souvent reçus et chouchoutés comme des petits rois. Là encore, il faut s'y prendre à l'avance car c'est très demandé.

À quel âge commencer ?
En général, de la naissance à un an, on dit qu'il est plus prudent de ne pas dépasser les 1200 mètres. Plus haut, votre petit bout pourrait souffrir un peu de la raréfaction de l'oxygène et de la variation de la pression atmosphérique. À partir d'un an, vous pouvez aller jusqu'à 1800 mètres. Après 2 ans, il peut profiter pleinement de la neige car il est plus autonome.


Comment gérer le voyage ?
N'hésitez pas à faire de nombreuses pauses pendant la montée pour que le corps de votre tout-petit s'adapte aux changements d'altitude, donnez-lui sa tétine et beaucoup d'eau pour éviter les maux d'oreilles et enfin anticipez le mal des transports en donnant de la Cocculine® la veille du départ, puis de nouveau au moment de partir, et régulièrement pendant le voyage.

Comment protéger les enfants du froid ?
C'est super d'emmener votre petit en promenade, il adore ça ! Attention cependant à ne JAMAIS skier avec lui sur le dos, même pour faire du ski de fond. Vous n'êtes pas à l'abri d'une chute ou d'une collision, même si vous pensez que vous êtes un excellent skieur. Les enfants se refroidissent plus vite que nous, ils peuvent attraper des engelures aux pieds et aux mains ! Emportez des vêtements très chauds adaptés au climat, doudoune (ou combinaison imperméable avec capuche), gants, bonnet, écharpe bien sûr, mais aussi bodies, collants, chaussettes de laine, sous-pulls, etc. Prenez une couverture pour protéger les genoux de bébé si vous le promenez en poussette. Pas de promenade trop tôt le matin ou trop tard l'après-midi, les températures sont souvent trop basses.

Et du soleil ?
Il faut impérativement les protéger du soleil avec des crèmes adaptées. Il en existe de nombreuses marques, à vous de choisir. N'oubliez pas non plus de protéger les lèvres avec un baume. Quand ils ont moins de six mois, il vaut mieux carrément éviter de les exposer au soleil, ils y sont trop sensibles. Vous pouvez bien sûr les sortir, mais avec une casquette à visière et une ombrelle accrochée à la poussette. A partir de six mois vous pouvez leur mettre une crème « spécial bébé » : sans parfum, avec un indice de protection 40 au minimum, elle contient un écran minéral de protection (un film blanc reste visible sur la peau). N'oubliez pas que les rayons infra-rouges et ultra-violets sont très dangereux car ils sont moins filtrés par l'atmosphère en montagne. Enfin, pensez à ses petits yeux, également très fragiles ! Vous pouvez lui mettre des lunettes dès l'âge de trois mois ! Achetez-les chez un opticien, elles doivent porter la mention « CE » de catégorie 3 ou 4, avec la garantie protection UV normalisée pour UVA et UVB. Vous pouvez y ajouter des coques en cuir pour protéger ses yeux sur les côtés. Si votre bébé n'apprécie pas d'avoir quelque chose sur le nez, revenez à la bonne vieille casquette avec une longue visière, de façon à ce que l'exposition soit au moins indirecte.

Partir à la montagne : quel intérêt pour l'enfant ?
Du point de vue de la santé : rien de mieux que la nature et le grand air pour leur ouvrir l'appétit, favoriser leur sommeil et renouveler leurs petites cellules ! Vous constaterez que les enfants sont rarement malades à la montagne. La fraîcheur et la pureté de l'air, dénué de pollution, tuent les microbes ! Du point de vue de l'éveil, c'est formidable : la neige apporte de nouvelles sensations, au toucher, au goût (et oui ! Vous ne l'empêcherez pas d'en avaler un peu, la curiosité sera trop forte). Selon les âges, ils pourront découvrir les plaisirs de la glisse, en luge à partir de deux ans et à ski dès trois ans. Pensez aussi aux chiens de traîneau si vous en avez la possibilité, c'est une expérience magique pour les tout-petits qui adorent les animaux.

Il a peur, comment faire ?
Tout dépend de la structure que vous avez choisie pour l'initier à la glisse ! Il existe aujourd'hui des stations formidables qui proposent de véritables clubs pour enfants, avec des stades de neige spécialement conçus pour que les tout-petits apprennent le ski en jouant. Tout est à leur mesure : les pistes, les toboggans, les téléskis. Et la pédagogie a fait un bond en avant depuis 20 ans. Elle est maintenant très axée sur l'apprentissage par le jeu et la recherche de mouvements instinctifs. Ainsi les enfants se sentent rapidement en confiance. Si votre petit est tout de même très effrayé, c'est qu'il est peut-être encore trop petit. Repassez à des activités plus douces et attendez l'année prochaine. Pourquoi le presser ?

C'est un casse cou, comment le freiner ?
Alors là, je pense que l'autonomie s'acquiert dans la prise de risque et s'épanouit au sein de la confiance des parents en leur enfant. Si vous passez votre temps à lui interdire de faire les choses, ça risque de l'inhiber et c'est dommage. Soyez attentifs et essayez d'anticiper. Il va se faire quelques plaies, quelques bosses et deviendra plus avisé et plus prudent. En un mot, faites-lui confiance, mais prévenez-le en cas de danger. Expliquez-lui quand même ce qu'il risque si jamais il ne fait pas attention !

 

Donnez-nous vos astuces en commentaires !

Commentaires 3 Partager 0

autres sujets dans Bébé

Comment endormir mon bébé en voiture ?
Par Graine de parents Comment endormir mon bébé en voiture ?
Quel budget prévoir pour partir en vacances avec un bébé ?
Par Graine de parents Quel budget prévoir pour partir en vacances avec un bébé ?
Mes essentiels pour les premiers pique-niques de bébé
Par Graine de parents Mes essentiels pour les premiers pique-niques de bébé
Transport, la meilleure façon de voyager avec les jeunes enfants
Par Graine de parents Transport, la meilleure façon de voyager avec les jeunes enfants
Hôtel, chambre d’hôte ou camping ? Que choisir avec un bébé ?
Par Graine de parents Hôtel, chambre d’hôte ou camping ? Que choisir avec un bébé ?
Laissez votre commentaire

3 Commentaires
02/03/2017 09:57
Merci encore pour cet article dédié à la montagne. J'envisageais justement de partir au ski avec ma poulette de 3 ans. Je craignais qu'elle ne soit trop jeune tant au niveau de l'altitude que de l'apprentissage de la glisse. Les balades en chiens de traîneau et la luge, nous y avions pensé mais pas le ski. Je vais donc me renseigner s'il y a possibilité de lui donner des cours dans la station où nous irons aux prochaines vacances. Merci, c'est toujours instructif de vous lire. Continuez comme ça !
06/03/2017 17:09
Pour être des addicts de neige et de glisse, il est vrai qu'il faut être prévoyant avant de partir à la montagne avec de jeunes enfants. Comme vous le dites si bien dans votre article, la prévention est de mise pour le froid, l'altitude, le soleil, et les enfants trop intrépides. Par contre, je préfère de loin les masques de ski qui tiennent parfaitement, au détriment des lunettes plus faciles à enlever. L'indice solaire doit effectivement être élevé, vous avez bien raison. Le soleil se reflétant sur la neige peut causer de vrais dégâts. Merci pour votre article,
15/03/2017 09:50
En lisant votre article, je suis quelque peu rassurée. Mon fils n'a que deux ans et mon mari souhaite que l'on aille au ski en février. Je vous avoue que je ne suis pas pour. Le trajet me rebute, notamment lors du passage des cols. Mais comme vous le dites si bien, le grand air est excellent pour ces petits bouts avides de nouvelles sensations. J'imagine déjà mon bout de chou se jeter dans la neige. Je pense opter pour une combi intégrale, en plus du bonnet et des gants bien entendu. Ce sera plus simple à gérer. Merci pour ces petits tuyaux utiles aux mamans trop stressées !