Pourquoi élever bébé à la montagne ?

0
Pourquoi élever bébé à la montagne ? Pourquoi élever bébé à la montagne ? - Crédit : Riccardo Meloni/Adobe
Que ce soit pour des raisons personnelles ou professionnelles, choisir de vivre à la montagne avec un bébé implique un minimum de précautions à prendre. Même si les avantages sur le bien-être de l’enfant sont nombreux, il est préférable de consulter son pédiatre et de faire le point sur son état de santé général.


Vivre à la montagne avec bébé : oui, mais à quelle altitude ?

Dès la naissance, un bébé peut vivre en montagne jusqu’à 1 800 mètres d’altitude. Il est simplement recommandé de vérifier l’état de santé général du nouveau-né avant de partir s’installer dans les montagnes, quelle que soit la durée : court séjour ou emménagement définitif.
En revanche, il est fortement déconseillé d’élever un bébé à la montagne s’il est atteint de ses deux pathologies :
- souffle au cœur
- anémie, soit un manque de globules rouges.
Dans ces deux cas, le bébé risque d’avoir des difficultés d’adaptation dues à la baisse de pression en oxygène et l’altitude.
De même, les bébés ayant des otites régulièrement, comme les otites séreuses par exemple, vont avoir du mal à s’acclimater à la montagne : la dépression cause une forte douleur au niveau des tympans.
=> Tout cela mis à part, la montagne offre de réels avantages au niveau de la santé du bébé.


Élever bébé à la montagne : les avantages
Un séjour à plus ou moins long terme n’apporte que des bénéfices au jeune enfant :
- Le grand air : inutile de préciser que la montagne permet de profiter pleinement de la nature, du grand air pur, largement plus bénéfique au bébé que la pollution des villes.
- Une grande vitalité : les bébés qui vivent à la montagne sont moins anémiés. On observe en général une augmentation des globules rouges auprès d’enfants ne résidant pas en altitude, après un court séjour à la montagne.
- Une meilleure santé générale : l’air en montagne étant sec, bébé aura tendance à moins tomber malade et évitera ainsi les rhumes, rhinites, bronchiolites et autres maux des jeunes enfants.


Quelques précautions lorsque l’on vit en montagne avec un bébé

- Le téléphérique : même s’il est tentant de faire découvrir la très haute altitude au bébé dès son plus jeune âge, le téléphérique monte très vite et trop rapidement pour les tympans fragiles du bébé. Il risquerait de fait l'otite du Pic du Midi. Mieux vaut qu’il reste dans la vallée jusqu’à ses trois ans.
- Aménagement de la chambre à coucher : comme précisé, l’air en montagne et en altitude est assez sec. Cela favorise aussi des petits désagréments tels que les laryngites. Il est donc important de penser à humidifier la pièce à l’aide d’un humidificateur ou de simples lingettes humides.



Vous souhaitez réagir sur votre expérience de vie de famille à la montagne avec un bébé ? Faites-le en commentaire !
Commentaires 0 Partager 0

autres sujets dans Bébé

J'ai finalement dit oui à la tétine
Par Graine de parents J'ai finalement dit oui à la tétine
Massage de bébé : comment faire ?
Par Graine de parents Massage de bébé : comment faire ?
Quels gestes pour masser les mains de son bébé ?
Par Graine de parents Quels gestes pour masser les mains de son bébé ?
Pourquoi j'ai choisi de donner une tétine à mon bébé
Par Graine de parents Pourquoi j'ai choisi de donner une tétine à mon bébé
Massage de bébé : pour apprendre à se connaître
Par Graine de parents Massage de bébé : pour apprendre à se connaître
Laissez votre commentaire