Pouce ou tétine ? Tétine, sans hésitation !

0 0
Pouce ou tétine ? Tétine, sans hésitation ! Bébé avec une tétine
 

Tétine, sucette, tototte… Quel que soit le nom que l’on donne à ce petit objet de plastique qu’on trouve dans la bouche de bien des bébés, les tétines rencontrent de fervents partisans… et opposants ! Pourquoi une tétine pour son bébé plutôt que le pouce ? Comment sevrer son enfant de la tétine ? Pour Laure, maman de trois enfants, la tétine se définit en un seul mot : indispensable !

Précisions d’une maman pro-tétine.

 

La tétine : un objet indispensable pour rassurer ses enfants…
Comment réagir face au besoin spontané de succion des bébés ? Que privilégier entre la tétine et le pouce ? Et comment, après, réussir à s’en débarrasser ?

 

La tétine pour mes enfants : JAMAIS…
Qui, avant d’avoir eu des enfants, n’a pas juré que jamais on ne les verrait avec une tétine ?

Et bien moi la première ! Et pourtant mes trois enfants en ont eu une !

Je me rappellerai toujours de ma première nuit à la maternité un petit doigt dans la bouche de Malo, mon aîné. Et de ses pleurs, dès que je le retirais… Le lendemain, l’infirmière, devant  ma mine déconfite, me proposa de le mettre au sein, sans pour autant le nourrir. Ce que je refusais, ne souhaitant pas me transformer en tétine géante !

N’imaginant pas d’autres nuits similaires à la première, nous avons acheté une tétine à Malo qui ne semblait pas trouver son pouce. Il l’a, alors, enfournée avec un soupir de soulagement ! Et voilà notre fiston « tototant », dès ses premières heures de vie ! La tétine s’est véritablement avérée pour lui d’un grand réconfort, notamment lors des coliques du nourrisson, des douleurs des premières dents… Elle lui permettait aussi de trouver le sommeil calmement. Un vrai relais apportant sécurité à notre enfant.

 

Imposer la tétine à ses enfants !
Pour notre second, la question ne s’est même pas posée… La tétine était dans la valise pour la maternité ! A notre grand étonnement, Titouan n’en voulait pas, et la recrachait automatiquement en faisant la grimace. Nous avions été tellement convaincus de son utilité, que nous avons gentiment obligé notre fiston à l’adopter… Son doudou collé à son visage la maintenait dans sa bouche - personne n’est parfait ! Finalement, contraint et forcé, Titouan s’en est très bien accommodé ! Et elle lui a apporté, comme pour son frère, cette sensation de bien-être qui le rassurait.

 

La tétine d’accord, mais seulement pour la première année de vie…
Bref, la sucette nous a été d’une grande utilité. Cependant, très rapidement, nous avons pris conscience de la nécessité d’y avoir recours pour une courte période : un an, voire 18 mois maximum !

 

Le sevrer de la tétine : ne pas craquer !
A 11 mois, Malo a été malade, en cumulant  une grosse bronchite et une gastro. Son pédiatre de l’époque « anti-tétine » (facile à dire !) nous a encouragés à profiter de ces jours de maladie pour la lui supprimer, tout en essayant au maximum de compenser le manque. Chose que nous avons faite !

J’étais alors à son entière disposition, la nuit comme le jour, à le soigner, le consoler, le rassurer. La deuxième nuit, fatiguée et démunie face à ses pleurs, j’ai craqué et lui ai redonné sa tétine. A mon grand étonnement, Malo l’a recrachée, et l’a jetée hors de son lit tout en continuant à pleurer… J’ai alors compris que c’était gagné ! Le lendemain matin, Malo allait nettement mieux, et la tétine était oubliée. Il a longtemps continué, en s’endormant, à faire le geste de succion avec sa bouche, mais n’a plus jamais réclamé une tétine….

 

Pour Titouan, les choses ont été plus compliquées. Monsieur était devenu très accroc… Une douce vengeance certainement contre ses horribles parents qui lui avaient un peu forcé la main…

A partir de ses 1 an, nous avons essayé de lui expliquer que la tétine était réservée aux bébés. Il ne voulait pas grandir. Nos essais de la lui retirer se sont soldés par des échecs et des pleurs inconsolables. Nous craquions et lui redonnions à chaque fois. Finalement, je me suis lancée de manière régulière dans les histoires de « princesses aux tétines » récupérant toutes les tétines des grands pour les redistribuer aux bébés. Et un soir, avant de s’endormir, à 18 mois, Titouan a posé sa tétine près d’une photo de lui nourrisson, en nous expliquant que désormais sa tétine allait servir pour un bébé. C’était réglé. Plus de tétine à la maison ! J’ai eu quelques montées d’anxiété quand nous rencontrions des enfants avec une sucette. Mais Titouan avait décidé de s’en séparer, l’affaire était classée !

 

Pasiphaé a aujourd’hui 6 mois ! Plus que 4 mois de tétine ma belle ! Mais je reste confiante et persuadée qu’en famille nous allons trouver une solution pour la lui retirer.

Certes, la tétine n’est pas esthétique. Il est nettement plus mignon de voir un enfant sucer son pouce ou deux doigts… Mais elle remplit les mêmes fonctions, nous pouvons en réguler l’usage, et il est tellement plus facile de s’en séparer… !

 

Par Laure Teyssendier, Maman de 3 enfants

 

Et chez vous, ça se passe comment ?
 

 

3 jours seulement à -20% dès 50 € d'achat* sur les produits OXYBUL vendus sur www.idkids.fr et dans nos magasins IDKIDS. Jusqu'au 4 décembre.

Commentaires 0 Partager 0

autres sujets dans Bébé

Age par âge, de combien d'heures de sommeil un bébé a-t-il besoin ?
Par M-J Challamel, Pédiatre Age par âge, de combien d'heures de sommeil un bébé a-t-il besoin ?
Combien de temps peut-on garder un biberon préparé ?
Par l'Agence Nationale de SEcurité Sanitaire (ANSES) Combien de temps peut-on garder un biberon préparé ?
Faut-il laisser pleurer un bébé ?
Par V. Gerduyn, Infirmière puéricultrice Faut-il laisser pleurer un bébé ?
Allaitement : combien de temps dure une tétée ?
Par E. Colin, Sage-femme Allaitement : combien de temps dure une tétée ?
L’alimentation de la femme allaitante
Par M. Thirion, Pédiatre L’alimentation de la femme allaitante

à lire aussi

Par Béatrice M., Maman d'Honorine, 20 mois
La tétine, le pour et le contre
La tétine, le pour et le contre
Par G. Diederichs, Auteur du "Livre des massages pour mon bébé"
Quels gestes pour masser les mains de son bébé ?
Quels gestes pour masser les mains de son bébé ?
Par C. Chenu, Educatrice jeunes enfants
Votre bébé a 1 mois : de la tendresse avant tout
Votre bébé a 1 mois : de la tendresse avant tout
Par C. Chenu, Educatrice jeunes enfants
Massage de bébé : pour apprendre à se connaître
Massage de bébé : pour apprendre à se connaître
Par C. Chenu, Educatrice jeunes enfants
Votre bébé a 4 mois : toucher et mordiller
Votre bébé a 4 mois : toucher et mordiller
Laissez votre commentaire