close cross cancel bubble smiley
 
Prévisualiser le site au
Conserver pendant ma navigation

Id Navigation

A quel âge un bébé doit-il faire ses nuits ?

0 0
A quel âge un bébé doit-il faire ses nuits ?
A quel âge un bébé doit-il faire ses nuits ? - Crédit : Fotolia
 « Quand votre bébé va-t-il faire ses nuits ? » « Que faire si votre bébé se réveille plusieurs fois pendant la nuit ? » Le sommeil des bébés est un des grands sujets de préoccupations des parents. Les troubles qui y sont associés sont également devenus l’un des principaux motifs de consultation en pédiatrie. Le Dr Marie-Josèphe Challamel, auteure de plusieurs ouvrages de référence sur le sommeil du bébé, répond aux questions que vous vous posez. De quoi aider son enfant à devenir un « bon dormeur ».

 
A quel âge un bébé doit-il faire ses nuits ? Que faire s’il se réveille plusieurs fois pendant la nuit ?
A 6 mois, un enfant devrait pouvoir faire ses nuits. Mais cela ne veut pas dire qu’il ne se réveille pas ! Cela signifie simplement qu’il ne signale pas tous ses éveils à ses parents.
Un bébé de 3 mois peut par exemple réclamer deux biberons dans la nuit mais se réveiller jusqu’8 fois…
Un nouveau-né dort par cycles de sommeil et se réveille spontanément plusieurs fois par nuit. C’est physiologique. Ces éveils peuvent être longs, surtout vers l'âge de 7-8 mois. L'enfant reste calme dans son lit, les yeux ouverts, joue avec son ours ou sa couverture, puis se rendort – à condition de savoir le faire…
Certains « bébés signaleurs » se manifestent en effet systématiquement parce que, pendant très longtemps, leur endormissement a été accompagné. Ils ont été bercés et vont réclamer les bras à chaque fois, sont incapables de s’endormir sans biberon, sans être promené ou couché contre leurs parents, etc.


De l’importance du rituel du coucher pour aider l’enfant à bien dormir
Pour aider l’enfant à devenir un « bon dormeur », je conseille de mettre en place, dès 3 mois, un petit rituel du coucher : dire bonne nuit, chanter une chanson douce. A partir de 5 mois, mieux vaut poser dans son lit un bébé encore réveillé de façon à ce qu’il s’habitue à s’endormir tout seul.
Lors de ses phases de réveil, il faut faire en sorte de s’occuper de lui de façon neutre : ne pas parler, ne pas échanger, ne pas le sortir du lit. Si on le prend dans ses bras au bout de 10 minutes, on va compliquer les choses parce que l’enfant va comprendre qu’il lui suffit de pleurer plus longtemps pour qu’on le berce… !
L’idée est aussi de diminuer progressivement la quantité de ses biberons, sans bien sûr les supprimer brutalement.
A partir d’un an, on peut le laisser pleurer tout en étant présent : passer lui dire « je suis là », revenir 5 minutes après, etc. Cela fait partie de la prise en charge comportementale des difficultés du jeune enfant. Tout cela est fait pour son bien – et celui de ses parents. Car un adulte qui est réveillé toutes les nuits n’a pas une relation tout à fait sereine avec son enfant. 

 
Vous avez aimé ? Dites-le en commentaire !
Laissez votre commentaire

autres sujets dans Bébé

Votre bébé a du mal à dormir ? Les parents vous livrent leurs astuces
Par Graine de parents Votre bébé a du mal à dormir ? Les parents vous livrent leurs astuces
A quel âge un bébé doit-il faire ses nuits ?
Par Graine de parents A quel âge un bébé doit-il faire ses nuits ?
Age par âge, de combien d'heures de sommeil un bébé a-t-il besoin ?
Par Graine de parents Age par âge, de combien d'heures de sommeil un bébé a-t-il besoin ?
Comment interpréter les fameux « pleurs du soir » et y faire face ?
Par Graine de parents Comment interpréter les fameux « pleurs du soir » et y faire face ?
De l’importance de la sieste : quel rôle chez l’enfant ?
Par Graine de parents De l’importance de la sieste : quel rôle chez l’enfant ?
Prévisualiser le site au
Conserver pendant ma navigation

Id Navigation