Comment aider vos enfants à dormir ?

3 0
Comment aider vos enfants à dormir ? Comment aider vos enfants à dormir ? - Crédit : Fotolia
En famille, un bébé qui dort mal est source de vives inquiétudes et représente l’un des premiers motifs de consultation médicale. En tant que parents, vous devenez rapidement anxieux pour vous-mêmes car nous ne parvenez plus à dormir et à vous reposer suffisamment… Un cercle vicieux qui n’en finit plus ! Entre témoignages et astuces, suivez-le guide.


Pourquoi votre bébé se réveille-t-il la nuit ?
Harry, psychologues pour enfants "Jusqu’à trois mois, le sommeil de votre bébé marche par cycles de trois ou quatre heures, de jour comme de nuit. Au-delà de ces trois mois, son sommeil peut être aussi rapidement perturbé par la faim, un nez bouché, un petit mal de ventre ou de dents. Dans le même état, un adulte ouvrirait un œil et se rendormirait. Or, votre bébé lui est incapable de contenir sa douleur et de donner un sens à ce qui lui arrive : d’où cela vient-il ?  Pourquoi ? Combien de temps cela va-t-il durer ? Donc non ! Votre bébé ne vous fait pas un « caprice », mais il ne comprend pas ses sensations et a seulement besoin de vous pour intégrer ce qu’il vit et se rassurer."

Des horaires fixes
Harry, psychologues pour enfants : "Au cours des premiers mois, la notion de jour et de nuit n’a pas encore de sens pour votre bébé. Il est alors important de l’aider à trouver ses repères en marquant un contraste entre les ambiances diurnes et nocturnes. Aussi, le soir faites toujours en sorte qu’il s’endorme dans le noir et le calme, tandis qu’en journée, éclairez sa chambre d’une lumière un peu tamisée. Cette distinction entre la journée et la nuit lui permettra de favoriser un rythme de sommeil."
Mélanie, maman de Léane 4 ans et d’Elyne 13 mois : "Première chose pour les aider à dormir : avoir des horaires fixes. Ce n’est pas évident avec tous les enfants, mais il faut s'efforcer de respecter un certain rythme. Je pense qu’un coucher le soir à 20h30, c'est un maximum. Ça permet aussi aux parents d'avoir une vie de couple et d'être plus cool le lendemain ! 

 

Ne pas surchauffer la pièce
Mélanie : "On m'a toujours conseillé de respecter les 18-19 degrés. Je me suis vite rendu compte que les pièces trop chauffées empêchées ma fille de dormir longtemps. Elle se réveillait fréquemment et ces nuits étaient plus agitées... Je respecte toujours les témpératures et ça va beaucoup mieux."

 

Etablir un rituel
Harry, psychologues pour enfants : "Jusqu’à 2 ans, votre enfant a de gros besoins de sommeil, c’est pourquoi il est important de lui proposer trois siestes dans la journée : une courte le matin (1h), une grosse l’après-midi (2h), et une autre petite le soir (1h). Ne pensez pas qu’une bonne sieste dans la journée l’empêchera de s’endormir le soir. Bien au contraire ! Un manque de sommeil dans la journée peut entraîner une sorte d’hyperactivité le soir et rendre l’endormissement difficile…"
Mélanie : "Notre rituel, c'est un doudou qui joue une mélodie pendant 30 secondes et énonce une phrase du type " bonne nuit fais de beaux rêves ". On laisse aussi la plus petite jouer avec sa grande soeur dans les chambres. On constate qu’elles dorment mieux après cette séance de défoulement à deux !"

 

Etre à l'écoute de son enfant 
Harry, psychologues pour enfants : "Toutes les conditions qui évoquent la vie fœtale et le contact corps à corps vont lui permettre de se relâcher et de favoriser son endormissement. Le bercement, par exemple, lui rappelle les impressions ressenties quand vous marchiez alors qu'il vivait dans votre ventre. Aussi, s’il pleure lorsque vous vous éloignez, ne croyez pas à des « caprices », il s’agit plutôt de signaux d’alarmes signifiant qu’il a encore besoin d’être proche de vous ! L’état émotionnel de votre enfant dépend en partie de celui de ses parents, l’état de l’un influant sur l’état de l’autre. Aussi, il est important qu’à l’heure de son coucher vous soyez vous-mêmes également très détendus, sans quoi vos gestes seront plus saccadés et nerveux.

Mélanie : "Evidemment, toutes les astuces que j'ai mis en place avec ma première fille n'ont pas forcément marcher avec la deuxième ; qui d'ailleurs ne se couchait pas avant 21h30. Elle se réveillait souvent et on la câlinait. Elle a toujours peur du noir et fait encore des cauchemars..."

Chaque enfant est différent et adopter absolument des attitudes qui ne marchent pas avec le votre n'est pas recommandé. Il faut avant tout être à son écoute et savoir le rassurer quand il faut et être plus ferme à d'autres moments : vous parents êtes les seuls à même de connaître le mieux vos enfants. Faites vous confiance, courage ! 

Donnez-nous vous aussi vos astuces en commentaire !

 


Commentaires 3 Partager 0

autres sujets dans Bébé

La veilleuse : un objet de décoration dans les chambres d’enfants
Par Graine de parents La veilleuse : un objet de décoration dans les chambres d’enfants
Baby Phone : rassurant ou stressant ?
Par Graine de parents Baby Phone : rassurant ou stressant ?
Premières nuits avec bébé : tous nos conseils pour tenir le coup !
Par Graine de parents Premières nuits avec bébé : tous nos conseils pour tenir le coup !
Gérer le changement d'heure avec les enfants
Par Graine de parents Gérer le changement d'heure avec les enfants
Peut-on faire faire la sieste n’importe où à son enfant ?
Par Graine de parents Peut-on faire faire la sieste n’importe où à son enfant ?

à lire aussi

Par Françoise P., Grand-mère de 5 petits-enfants
Les vacances chez les grands-parents : organiser un séjour inoubliable
Les vacances chez les grands-parents : organiser un séjour inoubliable
Par Jean-Marc T., Papa
Mes trucs et astuces pour l'initier à l'art
Mes trucs et astuces pour l'initier à l'art
Par N. Prieur, Psychothérapeute
Les vacances chez les grands-parents : construire une relation privilégiée
Les vacances chez les grands-parents : construire une relation privilégiée
Par Graine de parents
Age par âge, de combien d'heures de sommeil un bébé a-t-il besoin ?
Age par âge, de combien d'heures de sommeil un bébé a-t-il besoin ?
Par Graine de parents
Comment choisir les couleurs de la chambre de mon bébé ?
Comment choisir les couleurs de la chambre de mon bébé ?
Laissez votre commentaire

3 Commentaires
02/03/2017 10:57
Merci pour vos articles toujours plaisants à lire et de bons conseils. Mon bébé a du mal à s'endormir et du coup, l'heure du coucher devient source d'angoisse. Un vrai cercle vicieux. J'ai bien tenté de lui chanter des comptines, de le bercer mais rien n'y fait. J'ai essayé l'idée du "rituel" que vous avez suggéré et ça a l'air de fonctionner. Je lui donne son doudou, puis une peluche qui chante et j'allume le portique illuminé accroché à son lit. J'attends un peu et il finit par s'endormir tranquillement. Merci à vous et continuez de nous aider dans notre rôle de maman, pas toujours simple.
06/03/2017 17:15
J'ai de la chance, car mon bébé aime plutôt dormir. Mais, le problème c'est qu'il adore notre lit et non le sien. Impossible de le coucher sans des cris et des hurlements. J'ai appliqué vos conseils pour aider mon bébé à mieux s'endormir dans sa chambre. La température de la pièce, j'avoue ne pas y avoir pensé toute seule. Depuis, j'ai installé un thermomètre, c'est plus simple. J'ai choisi une heure de coucher qui s'adapte au rythme de mon bébé et je m'y tiens. Le rituel et les chansons semblent le rassurer, les doudous aussi. Merci à toute l'équipe pour ces tuyaux forts utiles.
15/03/2017 09:59
Pour aider mon bébé à s'endormir, je ne faisais que chantonner les sempiternelles comptines, et je commence sincèrement à manquer d'imagination. Et voilà que je lis votre article, très instructif. Je pense être déjà à l'écoute de mon bébé, mais je ne savais pas qu'il pouvait aussi ressentir mon angoisse. Aussi, j'essaie de me détendre, de penser à autre chose avant même de songer à le coucher. L'idée des 3 siestes est à tester, cela me permettrait de me reposer aussi. Merci pour tout.