Comment expliquer les superstitions aux enfants ?

0
Comment expliquer les superstitions aux enfants ? Comment expliquer les superstitions aux enfants ? - Crédit : Alena Ozerova/Fotolia
"Gare aux vendredis 13, aux chats noirs, aux échelles… Je me demande si mes enfants ne deviennent pas superstitieux. Comment aborder le sujet avec eux ?" se demande Julia, maman de Thibault et Vincent, 7 et 9 ans. La psychologue Léa Ifergan-Rey explique aux parents comment comprendre ce phénomène et répondre aux questions de leurs enfants.

Croiser un chat noir (associé au diable), passer sous une échelle (en référence à l’échelle utilisée pour descendre le Christ de la croix…) Vous êtes sensible à ces superstitions, vous ? En tout cas, elles font partie de notre culture, et les enfants vous poseront forcément des questions à ce sujet un jour…

“Se montrer superstitieux peut-être un moyen de gérer ses angoisses”
La psychologue Léa Ifergan-Rey : “La superstition constitue un rempart face à une angoisse intérieure. Les êtres humains n’aiment pas le hasard, les choses qu’ils ne comprennent pas ou qui échappent à leur contrôle. Les superstitions, comme les mythes, ont été inventés en partie pour tenter d’expliquer une situation ou un phénomène et en trouver l’origine. On cherche inlassablement à donner du sens, à ce qui n’en a pas forcément. Il s’agirait de trouver du déterminisme à l’extérieur, plutôt que de se dire qu’on est déterminé à l’intérieur. On reporterait sur l’extérieur ce qui nous tracasse à l’intérieur et on le relierait à des éléments concrets.”

“Les enfants très superstitieux sont parfois angoissés”
Léa Ifergan-Rey : “Vers l’âge de 7 ans - on dit d’ailleurs que c’est l’âge de raison - les enfants peuvent devenir plus superstitieux, ainsi que pendant l’adolescence, car ils sont confrontés à plus d’exigences de la part du monde extérieur. Les adultes commencent à les considérer comme des grands, et ils doivent donc apprendre à se contenir. Ils cherchent à leur plaire et à maîtriser leurs pulsions. L’affrontement entre leurs désirs et pulsions d'enfant ou d'adolescent d'un côté, les exigences et les interdits des adultes et du monde social d'un autre ; peut générer une certaine angoisse (tout cela est naturel et n’a rien de pathologique). L’angoisse, contrairement à la peur, ne porte pas sur un objet précis. C’est un sentiment vague et désagréable. Généralement, on a du mal à en trouver l’origine, il est donc plus difficile de la maîtriser. On peut donc rechercher une raison externe pour la justifier.”

“Croire à des superstitions peut aider à maîtriser ses pulsions”
Léa Ifergan-Rey : “La fin de la période dite “œdipienne” (généralement entre 3-4 et 6 ans) se caractérise par le refoulement des fantasmes et le déplacement de ses pulsions au profit de l’apprentissage - ce qui coïncide avec l’entrée en CP qui nécessitera beaucoup d’énergie psychique! Croire ou se créer des superstitions peut aider certains enfants à gérer leurs angoisses. Certaines superstitions peuvent soutenir la volonté, comme se d “Si le feu passe au vert maintenant, je fais mes devoirs directement en rentrant à la maison…” Ce genre de croyance contribue à résister à nos désirs ou à contrôler nos impulsions.”

“Quand la superstition devient trop envahissante”
Léa Ifergan-Rey : “Les comportements superstitieux sont souvent proportionnels à la charge d’angoisse : plus une personne est angoissée, plus elle est susceptible de développer des tics et de se fabriquer des superstitions. Chez l’enfant, si ces comportements superstitieux deviennent problématiques et interfèrent avec son développement, avec le bon déroulement de l’organisation familiale, la scolarité, la socialisation, etc., ne vous privez pas de consulter un professionnel pour trouver l’origine de l’angoisse et aider votre enfant à être plus apaisé.”





Et chez-vous, on est superstitieux ? Racontez-nous en commentaire.

Commentaires 0 Partager 0

autres sujets dans Enfant

Aidez votre enfant à avoir confiance en lui !
Par Graine de parents Aidez votre enfant à avoir confiance en lui !
Comment aider l'enfant à accepter la défaite ?
Par Graine de parents Comment aider l'enfant à accepter la défaite ?
Au secours, mon enfant n'a pas confiance en lui !
Par Graine de parents Au secours, mon enfant n'a pas confiance en lui !
Que faire quand un enfant est mauvais joueur ?
Par Graine de parents Que faire quand un enfant est mauvais joueur ?
Laissons les enfants s’ennuyer !
Par Graine de parents Laissons les enfants s’ennuyer !

Top 5 articles

Aidez votre enfant à avoir confiance en lui !
Par Graine de parents
Aidez votre enfant à avoir confiance en lui !
L'association Rejoué redonne vie aux jouets
Par Graine de parents
L'association Rejoué redonne vie aux jouets
Laissez votre commentaire