close cross cancel bubble smiley
 
Prévisualiser le site au
Conserver pendant ma navigation

Id Navigation

Lire pour répondre aux grandes questions des enfants

0 0
Lire pour répondre aux grandes questions des enfants Lire pour répondre aux grandes questions des enfants - Crédit : sergiubirca/Fotolia

Pas facile de mettre en mots les grandes questions de la vie ou les bouleversements quotidiens que peuvent vivre un enfant. Pas d'inquiétudes, les histoires pour enfants sont là pour ça. Pierre Bastien, psychologue scolaire, vous conseille.

Faut-il forcément s’appuyer sur les livres ?
OUI « Quand il s'agit d'évoquer des sujets importants, aidez-vous de livres existants, et notamment de contes. Une conversation avec votre enfant, même préparée, est très difficile voire impossible, on ne trouve pas les mots et en plus, on ne sait pas structurer un scénario. »
A savoir : Il n'y a aucun sujet inabordable ! La mise à distance via le livre, objet de médiation, permet de le confronter à tous les sujets. Faites-lui confiance.


Faut-il attendre que l'enfant soit mature ?
NON - « Vous pouvez commencer très tôt à raconter des histoires à vos enfants, dès la moyenne section de maternelle. L'enfant n'est pas trop petit pour comprendre si vous choisissez des livres adaptés à son âge. »
A savoir : Aider votre enfant à comprendre le monde lui permet d'avoir plus confiance en lui et d'être moins anxieux. S’il a besoin de réponse, aidez-le à les trouver, ne le laissez pas seul avec ses hypothèses.
A retenir : La maturité est très relative d’un enfant à l’autre. La compréhension de l’enfant évolue avec son âge. Répondez à ses questions, s’il les pose c’est qu’il peut entendre la réponse. N’anticipez pas les questions, chaque chose en son temps.

Faut-il lui lire des histoires qui correspondent à son vécu ?
OUI MAIS PAS QUE - « Vous pouvez choisir des histoires qui font écho au vécu de l'enfant, mais aussi à un vécu futur possible ou éventuel. Elles lui permettent de s'y préparer : "Et si on déménageait ?", “ Et si on changeais d’école”, “ Et si je devais me faire opérer”...
L’astuce : Ne lui lisez pas uniquement des histoires qui le concernent, au contraire ! Votre enfant est confronté aussi aux histoires de vie de ses amis.

Est-ce qu'il ne risque pas d'être traumatisé ?
NON - « Il peut être très ému : les histoires sont pour votre enfant une expérience de l'émotion. D'ailleurs, ça se voit, ils vivent les histoires avec intensité. Cela leur permet de reconnaître leurs émotions, de les discerner et pourquoi pas de les nommer, avec votre aide. »
L’astuce : Vous pouvez l'aider à nommer ses émotions, pour qu'il comprenne qu'il y en a une palette : tristesse, honte, culpabilité...

Le rituel de « l'histoire du soir » est important pour l'imaginaire de votre enfant mais aussi pour l'aider à comprendre le monde. Choisissez des histoires pour enfants qui mettent en scène des familles aux couleurs de peau différentes, recomposées ou alors qui ont lieu dans des pays différents : elles permettent de préparer l'enfant à la réalité du monde. Et en même temps, vous préparez ainsi votre enfant à devenir un jeune responsable, ouvert et tolérant.

Et chez vous, ça se passe comment ? Dites-nous en commentaire

Laissez votre commentaire

autres sujets dans Enfant

Pourquoi c'est dur de prêter ses jouets à 2 ou 3 ans
Par Graine de parents Pourquoi c'est dur de prêter ses jouets à 2 ou 3 ans
Mon enfant est-il hyperactif ? Le point avec un spécialiste
Par Graine de parents Mon enfant est-il hyperactif ? Le point avec un spécialiste
L’importance du jeu
Par Graine de parents L’importance du jeu
Comment prouver à quelqu’un qu’on l’aime ?
Par Bubble Mag Comment prouver à quelqu’un qu’on l’aime ?
 Est-ce toujours important de donner son avis ? Pourquoi ?
Par Bubble Mag Est-ce toujours important de donner son avis ? Pourquoi ?
Prévisualiser le site au
Conserver pendant ma navigation

Id Navigation