Que faire quand un enfant est mauvais joueur ?

0
Que faire quand un enfant est mauvais joueur ? Que faire quand un enfant est mauvais joueur ? - Crédit: didesign/Fotolia

Que faire quand un enfant est mauvais joueur… ou plutôt mauvais perdant ! Que faire quand notre chère petite tête blonde se transforme en diablotin coléreux dès qu’il s’empare d’un dé ou d’une carte à jouer ? Armelle, maman d’Aymeric 4 ans et demi, a appris à contourner l’impatience…


Calme plat
Un vendredi soir, vers 18 h, à la maison… Tout est calme pour une fois. Les enfants  jouent dans leur chambre. Je feuillette une revue, savourant ce moment de détente qui annonce le week-end, tout en me disant que je devrais cuisiner mes légumes pour le dîner... Soudain, je suis arrachée à ma rêverie par des cris et des bruits. Je sursaute et me retourne : un jeu qui court tout seul dévale l’escalier !

Orage
Je me lève et commence à gronder « qui a fait tomber le jeu ? ». En guise de réponse, de nouveaux cris : « c’est lui, pas moi ! » piaillent mes deux fillettes ! J’entre dans la chambre, un regard noir comme un ciel chargé me toise, comme un aveu… «  Il a perdu, il a renversé tout le jeu, il l’a renversé avec son pied et tous les pions sont tombés par terre » reprennent en cœur les grandes sœurs.

Tempête
Cette fois, je suis vraiment agacée par le volume sonore. Je tempête à mon tour et somme mon Aymeric de tout ranger, de s’excuser, de se déshabiller pour le bain, de… Je me tourne aussi vers mes deux fillettes en criant plus fort que tout le monde… qu’il ne faut pas crier ! Du coup, il pleut des larmes, de mes trois enfants en même temps, quel concert !

Eclaircie
L’orage s’apaise enfin, chacun reprend ses esprits. Une fois les pions et les colères rangés, je parle avec Aymeric et me rends compte que sa colère vient de sa frustration. Du haut de ses 4 ans et demi, il n’est pas encore aussi habile que ses deux sœurs de 7 et 8 ans. Il perd donc souvent et se venge d’une différence d’âge qui, pour l’instant, le défavorise… Je lui propose alors de refaire une partie tout seul avec moi. « Je vais gagner alors ? » Voilà de nouveau ses démons de la victoire qui le reprennent ! Je ne l’assure de rien et nous reprenons notre jeu. Je lui explique les règles qu’il n’avait pas comprises et nous comptons un, deux, trois, quatre…
Petit à petit, les pions avancent, et Aymeric aussi. Cette fois encore, il n’aura pas gagné mais juste un peu compris que jouer, c’est aussi apprendre, et apprendre c’est aussi s’amuser…  

Soleil
« Je suis content Maman » ! Un sourire radieux éclaire son visage… Nous finissons notre partie. Il est vraiment l’heure de songer au dîner !Je repense à ce moment de haute tension… Bien sûr, il y en aura d’autres. L’apprentissage du jeu est aussi celui de la vie avec les autres et requiert beaucoup de patience et d’écoute… Je m’enfonce davantage dans ma réflexion, quand soudain je suis rappelée à l’ordre : « Comme dîner ? Pourquoi pas une pizza ?... ». Je m’incline. Exit les légumes, et vive la pizza ! 




Qu'en pensez-vous ? Dites-le en commentaire !
Commentaires 0 Partager 0

autres sujets dans Enfant

Aidez votre enfant à avoir confiance en lui !
Par Graine de parents Aidez votre enfant à avoir confiance en lui !
Comment aider l'enfant à accepter la défaite ?
Par Graine de parents Comment aider l'enfant à accepter la défaite ?
Au secours, mon enfant n'a pas confiance en lui !
Par Graine de parents Au secours, mon enfant n'a pas confiance en lui !
Que faire quand un enfant est mauvais joueur ?
Par Graine de parents Que faire quand un enfant est mauvais joueur ?
Laissons les enfants s’ennuyer !
Par Graine de parents Laissons les enfants s’ennuyer !

Top 5 articles

Aidez votre enfant à avoir confiance en lui !
Par Graine de parents
Aidez votre enfant à avoir confiance en lui !
L'association Rejoué redonne vie aux jouets
Par Graine de parents
L'association Rejoué redonne vie aux jouets
Laissez votre commentaire