close cross cancel bubble smiley
scan
 

Comment gérer un décalage dans le développement psychomoteur de mon enfant ?

Comment gérer un décalage dans le développement psychomoteur de mon enfant ?
Comment gérer un décalage dans le développement psychomoteur de mon enfant ? - Crédit : ziggy/Adobe
Le développement psychomoteur de votre enfant vous inquiète ? Marine Waldner, psychomotricienne, rassure les parents : “chaque enfant est différent et a son propre temps d’évolution !” Un psychologue scolaire conseille de ne jamais oublier de mettre en avant les points forts de son enfant.


Est-ce que si un enfant a quelques mois de retard sur les "normes", cela est forcément grave ?
L’avis de Marine Waldner : “En adulte soucieux du développement de l’enfant, nous sommes souvent tentés de rechercher les âges des acquisitions motrices. C’est volontairement que je choisis de ne pas parler en terme d’âge. Je voudrais souligner par là que chaque enfant est différent et a son propre temps d’évolution : de l’un à l’autre, les étapes sont plus ou moins longues à franchir. Qu’importe ! “


Est-ce que cela est courant ?
L’avis de Pierre Bastien, psychologue scolaire : “C’est souvent le cas lorsqu’il s’agit d’enfants qui ont un an d’avance, c’est l’un des problèmes potentiels du passage anticipé. Attention avant de faire sauter une classe à l’enfant: on aurait tendance à ne se préoccuper que des “compétences scolaires” de l’enfant. Ce faisant on oublie alors tout le reste du développement d’un enfant qui comprend le développement psychomoteur mais aussi affectif, émotionnel et intellectuel. L’idée c’est qu’un enfant, c’est un tout, et qu’aucun enfant ne se développe de manière parfaitement harmonieuse, dans la stricte moyenne de tous les domaines. Certains sont plus compétents dans certains domaines que d’autres : il faut toujours penser à mettre en valeur les points forts de son enfant.”


Alors, comment réagir ?
L’avis de Pierre Bastien, psychologue scolaire : “Contrairement à ce qu’on pourrait penser, il n’est pas nécessaire d’amener systématiquement l’enfant chez un spécialiste à la première inquiétude. Il a un profil particulier ? Ca ne veut pas dire qu’il est à rééduquer ! Vous risqueriez de cristalliser un problème sans développer les points forts de l’enfant.
En revanche, il faut évidemment consulter quand une souffrance émerge. Par exemple, si un enfant a du mal à jouer dans la cour de récré, à courir, quand il est à part, exclu du groupe, quand un retard est manifeste… N’oublions pas qu’il existe des retards tels qu’on les appelle dyspraxies. Consultez votre pédiatre ou un psychomotricien pour un bilan.”



Qu’en pensez-vous ? Dites-le en commentaire !

autres sujets dans Enfant

Stimuler les enfants, oui, mais jusqu’à quel point ?
Stimuler les enfants, oui, mais jusqu’à quel point ?
Je fais du Tennis, je vous raconte !
Je fais du Tennis, je vous raconte !
Cerveau social : les neuronnes miroirs
Cerveau social : les neuronnes miroirs
Quelles sont les principales étapes du développement psychomoteur du bébé ?
Quelles sont les principales étapes du développement psychomoteur du bébé ?
Développement psychomoteur, des parents interrogent un psychomotricien
Développement psychomoteur, des parents interrogent un psychomotricien
Prévisualiser le site au
Conserver pendant ma navigation

Id Navigation