Stimuler les enfants, oui, mais jusqu’à quel point ?

0 0
Stimuler les enfants, oui, mais jusqu’à quel point ? Stimuler les enfants tout en étant à leur écoute
 
Nous avons tous envie qu’elles réussissent nos petites têtes blondes : dès leur plus jeune âge nous les encourageons à  progresser le plus vite possible, connaître les couleurs, l’alphabet, apprendre à lire… 

Et cela continue à l’école primaire, au collège et bien au-delà encore ! Nous avons raison de les stimuler… mais comment ne pas tomber dans l’excès, les laisser grandir à leur rythme sans forcer les apprentissages ? Armelle, maman de cinq enfants a appris à laisser un peu de place aux rêves…

 

Lundi
Nous sommes lundi. Le goûter avalé, nous sautons dans la voiture, direction la piscine pour l’entraînement hebdomadaire de Diane : elle fait partie depuis deux ans des «  tritons » et ne rêve que de devenir membre du club des grenouilles ! Mais pour cela, il faut nager plus vite, plonger plus profond… « N’oublie pas de sortir très vite », invariablement je lui rappelle que je dois être à la même heure au conservatoire pour la fin du cours de solfège d’Aude.

Une heure et demi de devoirs plus tard, nous voilà de nouveau dans la voiture. Nous en profitons pour réviser quelques tables de multiplication dans la voiture avec Flore.

 

Mardi
Tous les mardis soirs, Aymeric est inscrit à l’atelier conte qui a lieu en même temps que le cours de solfège de Diane. J’ai enregistré l’autre jour une émission « C’est pas sorcier  » sur les énergies qui peut intéresser les deux aînées. Elles la regarderont après leurs devoirs. Je suis contente parce que j’ai enfin trouvé un livre de dictées  que je cherchais depuis longtemps.

 

Mercredi
Le jour des enfants, entre cours de piano et de danse, tennis et solfège ! Je croise une amie, prise elle aussi dans ce tourbillon d’activités, le temps de s’arrêter pour échanger quelques mots. Coup de klaxon virulent et intempestif ! C’est une maman encore plus pressée que nous qui nous rappelle à l’ordre ! 

 

Jeudi
C’est une journée off ! Juste les devoirs ! Les trois plus grandes ont des contrôles : programme studieux en perspective, je n’aurai guère le temps de faire une partie de mistigri avec Aymeric !

 

Vendredi
Je n’ai pas ouvert le livre de dictées ! Ce soir, cours d’anglais pour Aude… Je reprends l’entraînement à la lecture pour Aymeric.

 

Samedi
C’est reparti de plus belle, d’autant qu’Aymeric vient de commencer un petit cours d’anglais, il y a aussi le cours de danse de Flore et la bibliothèque. La semaine prochaine, ce sera enfin les vacances de Noël ! En maman avisée, je prépare mon petit programme de visites culturelles. Mais à ma grande surprise, alors que ma petite marmaille est souvent partante pour de multiples découvertes, cette fois, ce ne sont que soupirs et grimaces : « ah non pas encore un musée !  » dit l’une. « J’ai envie de rien faire  » dit l’autre. Et Diane de renchérir en me disant  « maman, je veux seulement jouer à la poupée »…

Je réalise alors que leurs semaines d’écoliers sont déjà chargées et que les vacances sont avant tout faites pour se reposer…

 

Y a-t-il un jour pour rêver ? 
La nature a horreur du vide. C’est peut être pour cela que nous cherchons à occuper et stimuler sans cesse nos enfants, alors qu’il faudrait être à l’écoute de leur rythme et de leur vrais besoins… Certes, c’est bien de savoir l’anglais, faire du sport, profiter des occasions de se cultiver. Mais grandir, c’est aussi s’ennuyer et l’ennui peut ouvrir la porte du rêve… Comme Alice et son lapin blanc !
Alors c’est promis, les prochaines vacances seront cool ! Pas de programme, pas de surenchère d’activités ! Et tant pis pour les expos à la mode, le film qu’il faut avoir vu !

 
Un petit déjeuner plus long que d’habitude, une ballade en forêt, une petite histoire sur les genoux de Papa, quelques moments à refaire le monde sur le canapé, au fond la recette est simple : passer du temps ensemble, être à leur écoute… C’est ce qu’attendent aussi nos petites têtes blondes… On a peut-être confondu tête bien pleine et tête bien faite. Vivement les vacances !

 

Par Armelle, Maman de 5 enfants de 14 à 7 ans

 

Et chez vous, ça se passe comment ?

 

Commentaires 0 Partager 0

autres sujets dans Enfant

Aidez votre enfant à avoir confiance en lui !
Par G.George, Pédopsychiatre Aidez votre enfant à avoir confiance en lui !
Relations parents/grands-parents : trouver le bon équilibre
Par Graine de Curieux Relations parents/grands-parents : trouver le bon équilibre
Apprendre à faire du vélo à un enfant : mode d'emploi
Par J. Sick, Formateur vélo Apprendre à faire du vélo à un enfant : mode d'emploi
Quel est le rôle des grands-parents d’aujourd’hui ?
Par M. Vaillant, Psychologue Quel est le rôle des grands-parents d’aujourd’hui ?
Les jeux vidéo sont-ils dangereux ?
Par M. Stora, Psychologue et psychanalyste Les jeux vidéo sont-ils dangereux ?

à lire aussi

Par L. Teyssendier, Maman de 3 enfants
Des activités artistiques à la maison sans que cela ne tourne au cauchemar !
Des activités artistiques à la maison sans que cela ne tourne au cauchemar !
Par Bubblemag
Les devoirs... autrement !
Les devoirs... autrement !
Par M. Courribet, Professeur des écoles
Pendant les vacances, comment les faire réviser ?
Pendant les vacances, comment les faire réviser ?
Par Denis C., Directeur d’une école d’application
Objectif : se dépenser et s'amuser !
Objectif : se dépenser et s'amuser !
Par Laurence L., Maman de 2 enfants
Les centres de loisirs, on y va ou pas ?
Les centres de loisirs, on y va ou pas ?

Top 5 articles

Comment développer l’adresse chez nos enfants ?
Par Mathilde B., Chef de produit jeux de société Oxybul
Comment développer l’adresse chez nos enfants ?
Laissez votre commentaire