close cross cancel bubble smiley
 

Apprendre les couleurs aux enfants : faites en un jeu !

Apprendre les couleurs aux enfants : faites en un jeu !
Apprendre les couleurs aux enfants : faites en un jeu ! - Crédit: Fotolia
Au commencement était le monde des tout-petits : en noir et blanc. Il se transforme ensuite pour devenir multicolore ! Vient alors pour les enfants l’envie de nommer toutes ces couleurs. Mais comment apprendre les couleurs aux enfants ? Comment leur apprendre à distinguer le bleu du rouge et du vert ? Quelques mamans nous livrent leurs astuces…

 

Les solliciter avec les objets du quotidien
« Pour leur apprendre les couleurs, je sollicitais mes enfants avec les objets du quotidien : les ustensiles de cuisine, les légumes quand on cuisine, les jeux quand on joue, les boutons et les fils quand on coud… bref avec tout ce qu’on a sous la main ! »
Estelle L., maman d’Eglantine, 16 ans, Alice, 15 ans, et Jean, 11 ans

Apprendre les couleurs : un jeu !
Sandrine F., maman de Galaad, 5 ans, et Nausicaa, 3 ans : « Pas très diététique, mais ce sont les mini smarties qui nous ont aidés... La plupart des couleurs y sont représentées. A chaque bonne couleur énoncée pour le smarties désigné, et c'est gagné le droit de le manger ! Sinon les traditionnels livres sur les couleurs, nommer la couleur des vêtements que l'on porte, une promenade en forêt, la couleur des voitures quand on roule… Tout est prétexte à faire un apprentissage ludique ! »
Céline L., maman d'Alban, deux ans et demi, et de Victor, 9 mois : « Depuis tout petit, lorsque je parlais à mon fils, je spécifiais la couleur des objets, ou leur taille, ou le côté (droite ou gauche). A 18 mois, il a commencé à s'intéresser à un jeu offert par une copine plus grande qui ne s'en servait plus : une valisette Fantacolor. Il a vite reconnu les couleurs les plus courantes. Puis un jour, je me suis rendue compte qu'il savait reconnaître les couleurs de chaque feutre de sa boîte : il avait deux ans. Fan de tracteurs, c'était une excellente façon de lui parler des couleurs : à chaque tracteur sa couleur, quand on traversait la campagne. Aujourd'hui, à deux ans et demi, il fait la différence entre le clair et le foncé, connaît le kaki et le doré... parce qu'il a appris les couleurs tout naturellement et a développé une réelle passion pour le sujet. »
 

La peinture : instrument idéal pour apprendre les couleurs
Florence G., maman de Maël, 2 ans et 2 mois : « L'apprentissage des couleurs fût rapide et facile. Tout d'abord dans le langage de tous les jours il a fallu introduire l'adjectif à chaque fois. Par exemple, "on prend la voiture de papa qui est grise", "ou bien encore quel bonbon veux tu?". Il fallait qu'il me dise la couleur du bonbon pour y avoir droit. Dans un deuxième temps, nous l'avons introduit dans nos jeux, ateliers de création. La peinture est un instrument formidable. Les pots rouges, jaunes, verts, noirs, bleus sont ouverts. A lui maintenant de mettre les couleurs sur le grand panneau de papier mis a terre pour l'occasion et de créer ses mélanges. Son arc en ciel. Et là, c'est splendide parce qu'il s'aperçoit que le mélange de certaines couleurs en donne d'autres. »




Qu'en pensez-vous ? Dites-le en commentaire !

 

autres sujets dans Enfant

Pendant les vacances, on fait des sciences
Pendant les vacances, on fait des sciences
La cuisine : terrain de jeux et d'apprentissages
La cuisine : terrain de jeux et d'apprentissages
Mettre le bonheur au cœur des apprentissages ?
Mettre le bonheur au cœur des apprentissages ?
Jeux en famille : Comment accompagner les mauvais perdants
Jeux en famille : Comment accompagner les mauvais perdants
Deux medecins de PMI disent STOP aux écrans pour les plus petits
Deux medecins de PMI disent STOP aux écrans pour les plus petits
Prévisualiser le site au
Conserver pendant ma navigation

Id Navigation