close cross cancel bubble smiley
scan
 

Comment donner le goût de la poésie aux enfants ?

Comment donner le goût de la poésie aux enfants ?
Comment donner le goût de la poésie aux enfants ? - Crédit : denisfilm/fotolia
Domitille Lutz est chanteuse et comédienne. Elle interprète des poèmes en musique et se produit en spectacle devant les enfants. “C’est de l’éducation littéraire précoce”, explique-t-elle, car “les mots difficiles sont plus faciles à apprendre quand on les entends interprétés, avec une musique”. Pourquoi et comment donner le goût de la poésie aux enfants ? Rencontre avec une amoureuse des mots et de la transmission.


Un amour naturel pour la poésie
Domitille Lutz : “Les enfants adhèrent très vite lorsqu’on leur propose de découvrir la poésie. Ils ont un accès direct à l’imaginaire. Ils ont de fortes facultés émotionnelles, ils rentrent complètement dans le poème. Ils croient au bateau blanc dans le ciel, et même : ils le voient ! La poésie est une voie direct vers l’imaginaire, une ouverture vers un ailleurs, vers un univers foisonnant. Elle nourrit leur imagination et les enrichit en leur faisant découvrir de nouveaux mots. C’est véritablement de l’éducation littéraire précoce.”


L'interprétation et la musique au service de la découverte et de l’imaginaire
Domitille Lutz : “Avec mon partenaire Amaury, nous créons des dialogues et nous nous amusons à les réciter comme une discussion pour rendre les poèmes plus intelligibles. Ils deviennent plus compréhensibles avec l’interprétation. Nous devons nous laisser porter par l’émotion pour interpréter le texte, évidemment les enfants y sont très sensibles.
La musique, elle, est comme la trame narrative, un bruitage qui raconte et qui donne des images. Elle renforce l’atmosphère du poème, c’est comme une description qui aide les enfants à entrer dans l’imaginaire des auteurs. Il faut jouer avec des symboles et créer un univers sonore, tout en respectant la construction des vers et la sonorité, ça ressemble presque à de la musique de film.”


Expérimenter pour mieux apprendre et apprécier
Domitille Lutz : “Nous faisons parfois des ateliers scolaires, où nous travaillons des poèmes appris à l’école. Les mots difficiles sont plus faciles à apprendre quand on les entends interprétés, avec une musique, ils deviennent plus simples à répéter. La mélodie rend la poésie accessible aux plus jeunes. Les enfants peuvent y être sensibilisés dès 2 ou 3 ans, c’est bien de les éveiller tôt et de leur donner le goût des mots. Avec l’âge ils découvrent différents degrés de lecture.”



Pour en savoir plus sur Domitille + 


Et vous, lisez-vous de la poésie à vos enfants ? Faites-nous part de vos expériences en commentaires.


autres sujets dans Enfant

Comment respecter la langue maternelle de l’enfant quand ce n’est pas celle de l’école ?
Comment respecter la langue maternelle de l’enfant quand ce n’est pas celle de l’école ?
Pendant les vacances, on fait des sciences
Pendant les vacances, on fait des sciences
La cuisine : terrain de jeux et d'apprentissages
La cuisine : terrain de jeux et d'apprentissages
Mettre le bonheur au cœur des apprentissages ?
Mettre le bonheur au cœur des apprentissages ?
Jeux en famille : Comment accompagner les mauvais perdants
Jeux en famille : Comment accompagner les mauvais perdants
Prévisualiser le site au
Conserver pendant ma navigation

Id Navigation