Sensibiliser son enfant à la lecture : mode d'emploi

0 0
Sensibiliser son enfant à la lecture : mode d'emploi Sensibiliser son enfant à la lecture : mode d'emploi - Crédit : Fotolia
Apprendre la lecture est dans le programme scolaire des enfants de Classe Préparatoire, tout le monde le sait, à commencer par les institutrices qui s’y attèlent avec énergie et détermination dès le premier mois de l’année scolaire ! Mais qu’en est-il de la « sensibilisation » à la lecture, phase préalable à tout travail académique ?

 

« Dis, qu’est ce que ça veut dire ?... »
Bien souvent dès la grande section de maternelle, nos écoliers en herbe s’intéressent aux écrits alors, sans botter en touche (« tu apprendras plus tard « !) ni jouer à la maîtresse (« très bien chéri ouvre ton livre de lecture page 1 et lis après moi : ‘beuh’ et ‘aaaa’ ça fait ‘ba’ »), comment répondre à la curiosité bien fondée de nos petits êtres pensants ? Ou comment la faire naître ?...
 
 
Y’ a des lettres partout !
Oui, l’écrit est partout dans notre monde et toutes ces lettres juxtaposées (dans un ordre très aléatoire en apparence !) ne sont que hiéroglyphes pour nos petits. 
Ils sont bien incapables de lire l’invitation que la copine a distribuée pour son anniversaire, le prospectus vantant les mérites d’une nouvelles activité sportive dans le quartier (maman se garde bien de me dire qu’il y a un mur d’escalade géant à deux pas de chez moi), la boîte de céréales qu’ils hypnotisent chaque matin, le regard plongé dans les illustrations (le tigre, l’abeille ou le lapin ont sûrement plein de trucs hyper importants à révéler) et enfin, bien sûr, tous les livres dans la bibliothèque qui renferment des histoires passionnantes qu’ils ne connaîtront que si un « grand » veut bien s’asseoir quelques minutes pour la raconter…

Lire, pour le plaisir : ça rime !
Imaginez la frustration subie par ces chérubins assoiffés de connaissances ! Pourquoi ne pas saisir la perche qu’ils nous tendent et confirmer ce qu’ils ressentent depuis longtemps : oui, lire, c’est génial ! Non seulement c’est utile, mais en plus, c’est amusant, alors :
1. Ne ratons pas une occasion de le lui prouver et relevons toutes ces marques d’intérêt qu’il manifeste pour les écrits.
2. Initions-les au plaisir des mots ou comment leur apprendre des tas de trucs tout en jouant :
- Gros plan d’abord sur la rime : récitons leur une petite poésie qui nous revient à l’esprit, jouons à « donne moi un mot qui rime avec… », lisons un album où l’auteur fait chanter les rimes, mettons les prénoms en scène ‘Martin est un…coquin’. La rime fait rire, alors rimons !
Passons à la syllabe : dire un mot et taper chaque syllabe dans ses mains (sa (clac !) per (clac) li (clac) po (clac) pette (clac) = saperlipopette), trouver des mots contenant le plus de syllabes possibles et avancer son pion sur un jeu de l’oie improvisé (1 case = 1 syllabe), le 1er arrivé au bout a le droit de choisir l’histoire du soir !
Abordons enfin le « son », véritable opération de dissection de la syllabe, pas si fastoche ! Etape réservée aux plus grands parce que, avant de savoir que dans « creux » il y a 1 syllabe et 3 sons (et 5 lettres !), il y a un peu de boulot…

De A à Z
Bien sûr, il y a l’alphabet, toutes ces lettres auxquelles l’enfant est familiarisé par le biais de son prénom ou par la comptine, et qu’il peut découvrir avec ses sens : je ‘vois’ la lettre avec mes yeux, je ‘sens’ la lettre avec mes doigts (un peu de colle, un peu de sable et je donne de la ‘matière’ aux lettres sur une feuille de papier), je la fabrique avec de la pâte à modeler et la lettre me révèle ses mystères, ses boucles, ses arrondis, je la roule, je l’entortille, bref, je la fais mienne, quoi de plus excitant !

Abracadabra…
Et maintenant regarde l’affiche de cinéma, la carte de tante Lucie, le paquet de gâteau, le titre de la BD, tu ne trouves pas que ça a un p’tit air de déjà vu ?... Et puis, si tu l’oses, dis-moi comment se lit « p.a.p.a », « d.o.d.o », « m.u.r », tu vois, tu y es presque ! Allez viens, on va s’acheter un nouveau livre et c’est moi qui vais te le lire si tu veux…

Eh oui, n’oublions pas les bons conseils de Daniel Pennac dans Comme un Roman, la lecture doit rester un plaisir et même si notre enfant sait déjà lire, ne le privons pas de ce moment où notre voix incarne des personnages extraordinaires, où l’on est le trait d’union entre l’auteur d’un écrit et l’imaginaire de notre enfant.

 

Vous avez aimé ? Dites-le en commentaire !
 

 


Commentaires 0 Partager 0

autres sujets dans Enfant

Et si votre enfant ne veut pas lire ?
Par Graine de parents Et si votre enfant ne veut pas lire ?
L'enfant peut-il apprendre la propreté en collectivité ?
Par Graine de parents L'enfant peut-il apprendre la propreté en collectivité ?
Hier et demain : comment apprendre le temps aux enfants
Par Graine de parents Hier et demain : comment apprendre le temps aux enfants
Comment apprendre à son enfant à être diplomate ?
Par Graine de parents Comment apprendre à son enfant à être diplomate ?
Comment encourager les enfants à écrire ?
Par Graine de parents Comment encourager les enfants à écrire ?

à lire aussi

Par Graine de parents
L'IDTROC livres arrive chez Oxybul
L'IDTROC livres arrive chez Oxybul
Par Bubble Mag
Pourquoi il ne faut pas oublier l'histoire du soir ?
Pourquoi il ne faut pas oublier l'histoire du soir ?
Par A. Audegond, DESS de psychologie cognitive
Apprendre par le jeu, c’est possible ?
Apprendre par le jeu, c’est possible ?
Par Graine de parents
Comment apprendre à ses enfants à manger de tout ?
Comment apprendre à ses enfants à manger de tout ?
Par L. Annaert, Auteur de "Libérons l'assiette de nos enfants"
Leur apprendre à cuisiner pour leur apprendre à manger de tout
Leur apprendre à cuisiner pour leur apprendre à manger de tout
Laissez votre commentaire