scan
 

Cmabulle autour du monde avec Graphic bike tour

 Cmabulle autour du monde avec Graphic bike tour

Sabai dee !
Nous arrivons au Laos par le Nord. Montagne, jungle et petits villages. Même si la végétation est identique, on voit très vite que le pays est bien moins riche que la Chine. Des « Sabai dee ! » (bonjour) viennent de partout, surtout des enfants avec un large sourire. Un accueil bien agréable !

En tong ou en bateau ? 

Pour la plupart des enfants des petits villages, le chemin de l’école se fait essentiellement à pied (parfois en vélo) sur de longues distances. Pas de cantine, alors c’est le retour à la maison le midi ou le repas dans la rue. 

Pour beaucoup d’enfants après l’école, une seconde journée démarre dans le petit commerce familial ou aux champs. Tous n’ont d’ailleurs pas la chance d’être scolarisés et certains arrêtent dès la fin du primaire pour travailler avec leurs parents.

L’uniforme est de rigueur : longue jupe traditionnelle pour les filles, pantalon bleu nuit et chemise blanche pour les garçons. Seuls quelques jeunes moines en tenue orange vif peuvent marquer leur différence. Clin d’œil chinois : le petit foulard rouge récompense parfois certains « bons » élèves…

Certains villages le long du Mékong ne sont accessibles que par bateau : de longues barges étroites à fond plat qui glissent lentement au fil de l’eau. Le fleuve remplace la route. 

 

En tuk tuk ou en moto ?

Dans les villes et villages plus importants, pour les déplacements, Honda fait la loi ! Le même modèle de petite moto est utilisé de 7 à 77 ans : réparable et transformable partout avec les mêmes pièces, simple et efficace, même si c’est un peu pétaradant... et fumant parfois. 

Le tuk tuk hors d’âge complète souvent le tableau. Chargé au maximum, c’est le transport en commun pour les courtes et moyennes distances. 

 

La débrouille... 

À Ventiane, nous avons rencontré Somxay, étudiant en économie. Après 3 ans dans un monastère (de 16 à 19 ans), il a décidé de reprendre ses études. Pour équilibrer son budget, il cultive avec ses amis un potager sur le campus. 

Passionné et passionnant, il nous a fait découvrir la ville.

Somxay se déplace à vélo : le week-end à la rencontre des étrangers afin d’améliorer son anglais et pendant les 3 mois de vacances d’été à la découverte de son pays. 

Adaptation, débrouillardise et art de vivre l’instant présent, illustrent bien l’ambiance du pays.

autres sujets dans Enfant

L'inventeur qui fait lire et écrire les enfants
L'inventeur qui fait lire et écrire les enfants
Mes enfants regardent trop la télé : comment faire ?
Mes enfants regardent trop la télé : comment faire ?
Témoignage : J'ai accompagné les social workers dans les bidonvilles de Bombay
Témoignage : J'ai accompagné les social workers dans les bidonvilles de Bombay
Grands-parents : 3 idées de pro pour s'investir avec ses petits-enfants
Grands-parents : 3 idées de pro pour s'investir avec ses petits-enfants
Nouvelles technologies : deux familles témoignent de leur rapport aux écrans
Nouvelles technologies : deux familles témoignent de leur rapport aux écrans
Faut-il laisser les enfants regarder la télévision ?
Faut-il laisser les enfants regarder la télévision ?
Prévisualiser le site au
Conserver pendant ma navigation

Id Navigation

;