365 jours sans crier

0 0
365 jours sans crier 365 jours sans crier

Sheila McCraith a 4 garçons. Et, comme bon nombre d’entre nous, il lui arrivait (souvent) de crier. Jusqu’au jour où elle prit cette décision : ne plus crier pendant 365 jours et tenir un blog : « The Orange Rhino ». Le début d’un phénomène sur le Web, avec des centaines d’internautes passionnés par le challenge. Son livre Parents-enfants : crier moins, s’aimer mieux vient de sortir en France. Cela pourrait vous donner des idées…


A-t-elle réussi ?
Vous vous doutez que oui… Après 8 tentatives, où il lui a fallu remettre à chaque fois le compteur à zéro, Sheila termine son 365e jour sans crier. Elle ne craquera qu’au bout de 520 jours, et pour une broutille ! 


Pourquoi un rhinocéros orange ?
Les rhinocéros gris sont des animaux calmes et paisibles qui, en cas de provocation, peuvent devenir très agressifs. Un peu comme un parent qui, tout d’un coup, se met à crier quand la situation devient ingérable. Le rhinocéros orange – une pure invention de Sheila – reste stoïque. Et quoi qu’il arrive, car sa couleur est symbole de chaleur, d’amour et de détermination…

 

Que contient son livre ?
En 30 chapitres – que Sheila McCraith commence toujours par une anecdote personnelle (souvent cocasse) –, elle résume les prises de conscience qui lui ont permis de tenir et de changer et transforme celles-ci en exercices à pratiquer.

Si l’ensemble est parfois fastidieux à lire, il a le mérite de donner de très bons conseils. Et de nous faire réfléchir sur les raisons pour lesquelles nous crions et sur l’efficacité d’un tel comportement. Avec, en perspective, l’espoir un peu fou d’arriver à ne plus crier sur ses enfants. Car si Sheila – qui n’a rien d’un moine bouddhiste – l’a fait, pourquoi pas nous ?

 

Ses meilleurs conseils ?
- Découper le rhino orange (le rabat de la couverture) et demander à son enfant de l’agiter devant soi quand il sent que vous aller crier.

- Repérer les moments propices aux cris et se préparer mentalement à rester calme.

Pour donner un ordre, se mettre à la hauteur de son enfant et le regarder droit dans les yeux.

- Poser son doigt sur la bouche comme pour dire « chut… ».

Dire tout haut l’âge de son enfant pour se souvenir qu’il n’est qu’un enfant « Oh, mince, tu n’as que 4 ans ! » « Oui, 4 ans, pas 40. Donc, tu apprends encore à obéir. »

Chanter « J’ai envie de crier, ié, ié, ié… » au lieu de crier.

- Répéter tout bas « Je t’aime », au lieu de crier.

- Hurler dans les toilettes, dans le frigo, dans un placard… Où vous voulez, mais loin des enfants.

Froisser un morceau de papier, malaxer de la pâte à modeler, encore et encore, jusqu’au retour au calme.

- Applaudir si vous êtes en colère (taper dans ses mains soulage).

- Photographier son enfant quand il nous donne envie de crier : cela nous oblige à voir une situation telle qu’elle est réellement et à comprendre que, souvent, le moment est plus comique qu’autre chose.

Changer ses mots de passe pour se rappeler son objectif (par exemple : jecriemoins).

Exprimer ses sentiments de colère aux enfants. Calmement.

Se dire souvent « au moins » : « Sa chambre est en désordre, mais au moins il n’a pas envahi le salon. »

« La vie ce n’est pas d’attendre que les orages passent, c’est d’apprendre comment danser sous la pluie » - Vivian Greene


Par Anne-Laure Troublé

Vous avez aimé ? Dites-le en commentaire !

 

Parents-enfants : crier moins, s’aimer mieux

Mango, 17,50 €


Retrouvez cet article dans Bubblemag

 


Commentaires 0 Partager 0

autres sujets dans Enfant

Idkids et Le petit Quotidien rendent hommage à Jacques Prévert
Par Graine de parents Idkids et Le petit Quotidien rendent hommage à Jacques Prévert
Comment donner accès à la culture à tous en 20 minutes chrono ?
Par Graine de parents Comment donner accès à la culture à tous en 20 minutes chrono ?
Pourquoi c'est dur de prêter ses jouets à 2 ou 3 ans
Par Graine de parents Pourquoi c'est dur de prêter ses jouets à 2 ou 3 ans
Help : mes enfants détestent faire les courses avec moi
Par Graine de parents Help : mes enfants détestent faire les courses avec moi
Petit libé : Quand les grands nationaux s'adressent aux enfants
Par Graine de parents Petit libé : Quand les grands nationaux s'adressent aux enfants

à lire aussi

Par Françoise P., Grand-mère de 5 petits-enfants
Les vacances chez les grands-parents : organiser un séjour inoubliable
Les vacances chez les grands-parents : organiser un séjour inoubliable
Par A. Léguillette, Animatrice d’un groupe de parole
Les grands-parents ont une écoute différente des parents
Les grands-parents ont une écoute différente des parents
Par F de Monclin, Conseillère pédagogique à la Fondation Nicolas Hulot
Comment expliquer l'écologie aux enfants ?
Comment expliquer l'écologie aux enfants ?
Par V. Pascal, Maman de 3 enfants
Mes trucs et astuces pour leur apprendre les couleurs
Mes trucs et astuces pour leur apprendre les couleurs
Par Armelle T.C., Maman de 5 enfants
Comment susciter la curiosité culinaire de ses enfants ?
Comment susciter la curiosité culinaire de ses enfants ?

Top 5 articles

Bannir ou accepter les jouets guerriers : quelle influence sur les enfants ?
Par F. Kochman, Pédopsychiatre
Bannir ou accepter les jouets guerriers : quelle influence sur les enfants ?
Jouer à la guerre, c'est sérieux
Par M. Gramme, Ludothécaire
Jouer à la guerre, c'est sérieux
La « nocivité » des écrans en question : doit-on les bannir ?
Par S.Tisseron, Psychiatre et psychanalyste, spécialiste de l’image
La « nocivité » des écrans en question : doit-on les bannir ?
La télé, un outil d’apprentissage ?
Par N. Berguerand, Directrice adjointe de Cap Canal
La télé, un outil d’apprentissage ?
5 astuces anti-crises du matin
Par Bubble Mag
5 astuces anti-crises du matin
Laissez votre commentaire