scan
 

Offrez des poupées aux garçons !

Offrez des poupées aux garçons !
Offrez des poupées aux garçons !- Crédit: poplasen/ Fotolia
Une petite fille qui joue à la poupée, c’est bien naturel, et même encouragé. Mais quand il s’agit d’un garçon, cela pose parfois question… Comment alors réagir si votre garçon joue à la poupée ? Les poupées et dînettes seraient-elles l’apanage des filles ? Laure Teyssendier, maman de Malo, a dépassé ses premiers doutes pour affirmer haut et fort : les poupées sont des jouets mixtes qui amusent les filles comme les garçons !

Mon fils joue à la poupée… Au secours !!!!
Un après-midi, alors que j’étais chez une amie avec mon fiston, je découvre Malo en train de jouer à la poupée… Je l’observe, étonnée, l’habiller, la déshabiller, la bercer, la coucher, lui donner à manger, la gronder, la bercer de nouveau… Bref un jeu inarrêtable… comment peut-il jouer à la poupée ??? Pourquoi ne joue-il pas aux voitures, d’autant plus qu’un énorme garage trône au milieu de la chambre, ou bien avec des animaux… Vent de panique…

Une poupée pour mon fils…
En rentrant à la maison, j’en discute avec mon mari, qui tout naturellement me répond que lui aussi avait une poupée, petit… Génétique ???!!! Normal, pensais-je, il a 3 grandes sœurs et évoluait, donc, dans un monde assez féminin… Mais mon fils aîné ??? Le lendemain, en faisant mes courses dans un supermarché, je passe par habitude dans le rayon des jouets, et tombe nez à nez avec un stock de poupées… Je m’arrête devant ces jouets « de filles » situées dans le rayon « jeux de filles » un peu bête. Je réfléchis, regarde Malo, et finalement me décide à en mettre une -petite, toute petite - dans mon caddie… Malo semble content.

Grandir en jouant à la poupée….
De retour à la maison, je lui tends sa poupée. Il la prend, la met dans un coin et part jouer dans sa chambre avec des voitures et autres objets… Cela me rassure un peu, mine de rien !!! Je vaque à mes occupations et le trouve en train de la déshabiller et de lui parler. Il était en train de reproduire une conversation que nous avions eu quelques jours auparavant, et de punir ce bébé qui n’obéissait pas… Je commence à comprendre son besoin d’imiter, d’exprimer des sentiments, d’inverser les rôles, de se projeter… Bref, j’avais le sentiment qu’il évacuait ou exprimait par l’intermédiaire de cette poupée un ressenti, des impressions, des sensations et que cela l’aiderait certainement à grandir. Finalement, je trouve cela plutôt sain qu’un garçon joue à la poupée et interprète, reproduise les relations, rapports, sentiments que nous vivons.

Jouer à la poupée, une activité mixte !
J’ai donc décidé de jouer avec lui à la poupée. Nous avons trouvé des accessoires faisant office de dînette, et nous reproduisions ensemble des scènes de vie quotidienne. Il semblait heureux d’avoir un rôle particulier, de papa, en tout cas d’adulte.
Puis le temps consacré à la poupée s’est espacé de jours en jours et mon fils ne jurait plus que par ses voitures, circuits, camions et garage… Des heures entières à aligner les voitures… Et je l’ai même surpris à jeter en l’air la poupée et à la regarder s’étaler par terre en riant… !!
Quand je suis tombée enceinte de mon deuxième, et surtout lorsque Titouan est né, la poupée, un bras arraché, est ressortie des paniers. Malo avait besoin de me montrer que lui aussi s’occupait d’un petit. Nous étions tous les deux avec « nos bébés ». J’ai l’impression que cette poupée a vraiment été bénéfique dans certaines situations. Elle l’a occupé quand je n’étais pas disponible, lui a permis d’évacuer des sentiments de jalousie…
Je crois sincèrement que j’achèterai sans aucun complexe une poupée à Titouan. Finalement, cela m’apparaît réellement comme un jeu mixte, à travers lequel les petits garçons se projettent aussi en tant que papa… Est- ce parce qu’il avait une poupée étant petit que mon mari s’occupe aujourd’hui autant des enfants ???

Qu'en pensez-vous ? Dites-le en commentaire !

3 Commentaires
02/03/2017 11:19
Un grand merci pour votre article sur les garçons qui jouent à la poupée. Voilà une belle source de conflit avec mon mari qui refuse de voir notre garçon jouer à ce ""jeu de fille"". Pourtant, vous avez raison, c'est le moyen de reproduire d'importantes scènes de la vie quotidienne. C'est une manière de s'exprimer, d'imiter, de reproduire. J'adore écouter mon fils donner des conseil à son ""bébé"", semblables à ceux que je lui donne au quotidien. Parfois, j'ai l'impression qu'il ne m'écoute pas mais lorsque je l'entends, je me rends compte que non seulement il m'a écoutée mais en plus il a compris que ces conseils étaient importants.
06/03/2017 17:19
Je vous remercie pour votre éclairage sur les garçons qui jouent à la poupée. Je n'avais jamais vu cela de ce point de vue. Il est vrai que la poupée semble être un jouet mixte, au même titre qu'un enfant est tout autant destiné à un père qu'à une mère. Je vais rapidement offrir une poupée à mon jeune garçon qui sera sans doute ravi de pouvoir l'habiller et lui préparer des repas avec sa dînette. Je me suis rendue compte, en vous lisant, que la société tente d'orienter les choix des enfants plutôt que de les écouter et de leur offrir des jouets qui leur plaisent réellement.
15/03/2017 10:06
Vous avez raison, ce n'est pas aux parents de décider quel jouet doit ou non plaire à son enfant. Et si une fille veut jouer aux petites voitures et un garçon à la poupée ? Pourquoi décider qu'un jouet est plus de garçon et un autre de fille ? Un garçon pourra devenir père et s'occuper à son tour d'un enfant, tout comme une fille deviendra femme et pourra conduire une voiture. Votre article "Offrez des poupées aux garçons" et très intéressant et à l'image de la réalité. Merci.

autres sujets dans Enfant

Comment donner le goût du travail à nos enfants
Comment donner le goût du travail à nos enfants
Comment expliquer la mort à son enfant ? L’avis d’une spécialiste.
Comment expliquer la mort à son enfant ? L’avis d’une spécialiste.
Série Dis-moi : Comment donner aux enfants l'envie de manger sainement et de jouer activement ?
Série Dis-moi : Comment donner aux enfants l'envie de manger sainement et de jouer activement ?
L’éducation positive
L’éducation positive
Un nouveau regard sur la parentalité
Un nouveau regard sur la parentalité
Changer l’école, une idée folle ?
Changer l’école, une idée folle ?
Prévisualiser le site au
Conserver pendant ma navigation

Id Navigation

;