scan
 

Comment mieux accueillir à l’école les enfants porteurs de handicap ? L’exemple de l’Italie

Comment mieux accueillir à l’école les enfants porteurs de handicap ? L’exemple de l’Italie
Comment mieux accueillir à l’école les enfants porteurs de handicap ? L’exemple de l’Italie -CP Adobestock
Comment mieux accueillir à l’école les enfants porteurs de handicap ?
Une question récurrente depuis la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances. Cette loi représente une avancée majeure dans la politique de scolarisation des élèves en situation de handicap en décrétant que quels que soient les besoins particuliers de l’élève, c’est à l’école de s’assurer que l’environnement est adapté à sa scolarité.
Aujourd’hui c’est vers l’Italie que les regards se tournent. L’Italie qui a de quoi inspirer ses voisins ! On fait le point.


L’accueil à l’école des enfants porteur de handicap est une chance pour tous de se rencontrer et d’apprendre à vivre ensemble.
Dès lors, toute mesure permettant d’optimiser leur prise en charge est étudiée et c’est ainsi que l’Éducation nationale a commandé en février 2018, une étude sur le système scolaire italien, pionnier « en matière d’accueil et de scolarisation » des élèves en situation de handicap*.

En effet, depuis 1971, en Italie, l’instruction est obligatoire pour tous, sans distinction, dans l’école publique.
Depuis près de 40 ans, plusieurs textes de lois ont conforté cette volonté d’inclusion.
Les régions italienne ont ainsi un devoir d’assistance sanitaire et sociale et les établissements jouissent d’un système décentralisé et ont l’autonomie d’adapter leur projet pédagogique et éducatif pour qu’il réponde aux besoins de tous.
Les chefs d’établissements et des « enseignants de soutien » bénéficient d’une formation continue.

L’Education nationale assure aujourd’hui qu’il n’est pas question de reprendre tel quel les pratiques italiennes, « car les histoires des pays diffèrent », mais il est plutôt question de s’en inspirer.
Il s’agirait par exemple de renforcer le rôle de l’établissement et de son chef, de mieux former les adultes qui doivent accueillir les enfants en situation de handicap, et de mieux sensibiliser la population à l’intérêt du vivre ensemble.

Il y a aussi de quoi s’inspirer en matière d’aide aux familles qui bénéficient, en Italie, de 3 jours de congé par mois payés et de 2 ans de congés rétribués si l’aidant vit avec l’aidé.


* L’inclusion des élèves en situation de handicap en Italie, rapport IGAENR 2017-118, février 2018
Auteurs : Martine Caraglio et Christine Gavini, inspectrices générales de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche


Vous souhaitez réagir ? Faites-le en commentaire !

autres sujets dans Enfant

Le regard des enfants sur le handicap
Le regard des enfants sur le handicap
Des costumes d’Halloween pour les enfants en fauteuils roulants !
Des costumes d’Halloween pour les enfants en fauteuils roulants !
Des jouets à l'image des enfants handicapés #ToyLikeMe
Des jouets à l'image des enfants handicapés #ToyLikeMe
Le cheval et l’enfant
Le cheval et l’enfant
L’école, malgré le handicap et la maladie
L’école, malgré le handicap et la maladie
Jeu et Handicap
Jeu et Handicap
Prévisualiser le site au
Conserver pendant ma navigation

Id Navigation

;