Ca y est, c'est la rentrée !

0 0
Ca y est, c'est la rentrée ! Ca y est, c'est la rentrée ! - Crédit : Fotolia
C’est bientôt la rentrée et, un an après sa grande sœur Philippine, notre petit Marin va à son tour emprunter le chemin de l’école. Quel évènement ! Marin est aussi fier qu’impatient. Pourtant parfois, aujourd’hui on le sait, tout ne se passe pas exactement comme prévu. Retour sur une sacrée rentrée !

 

Quelques mois auparavant
Tout le monde vous le dit et redit : pour bien préparer son enfant à la rentrée, il faut l’an-ti-ci-per ! Qu’à cela ne tienne. Dès le mois de mars, en parents consciencieux et désireux de bien faire, nous évoquons régulièrement devant Philippine sa future rentrée scolaire. Tous les moyens sont bons pour susciter, doucement mais sûrement, la curiosité de notre jeune intéressée. On lui lit des petits livres sur l’école, on interroge les amis et grands cousins qui, eux, ont déjà la « chance » d’aller à l’école sans hésiter, au besoin, à censurer tout propos qui pourrait ternir l’image de l’école. Un seul mot d’ordre : « L’école, Philippine, tu vas voir, c’est fan-tas-ti-que ! ». La visite de l’école au mois de juin avec la directrice ne fait d’ailleurs que la conforter dans cette idée. Nos efforts semblent porter fruit ; Philippine plutôt joyeuse à l’idée de faire sa toute première rentrée en septembre. 
 

 
Une semaine avant la rentrée
Pendant les vacances, son enthousiasme ne semble heureusement pas avoir faibli, bien au contraire. Notre petite Philippine est maintenant grande, ne porte plus de couches et s’enorgueillit à l’idée de pouvoir bientôt manger à la cantine et dormir à l’école. C’est la fête ! Avec son petit frère, nous nous amusons à passer devant l’école et nous préparons soigneusement toutes les fournitures demandées. Nous, ses parents, sommes aussi impatients qu’elle et pas peu fiers d’avoir si bien réussi notre coup : « La rentrée ? Pff, rien de bien compliqué ! ». Tout semble donc parfait. Pourtant, la veille au soir, Philippine découvre,  effarée, en me questionnant, qu’elle ne sera pas, comme elle l’avait cru, seule avec la maîtresse mais qu’il y aura d’autres enfants, beaucoup d’autres enfants ! Cette découverte tardive nous laisse un peu perplexes : « N’avons-nous pas été assez explicites ? Avons-nous omis quelque chose ?  Ce pourrait-il que la rentrée ne se passe pas comme prévu ? ».

 

Le grand jour est arrivé !
Le matin, toute la famille s’affaire activement. Il ne s’agit pas d’être en retard pour le premier jour ! Personne n’ose évoquer le malentendu révélé la veille. Philippine a choisi sa plus jolie robe, papa s’est organisé pour pouvoir accompagner sa fille à son premier jour d’école et maman a immortalisé l’évènement avec son appareil photo. C’est donc en famille, la main dans la main, que nous empruntons fièrement le chemin de l’école. Arrivés devant la classe, une certaine effervescence règne. Parents et enfants semblent partagés entre excitation et crainte. Philippine s’agrippe à nous et semble un peu perdue. Florence, la maîtresse, nous incite à nous éclipser ce que nous faisons… non sans mal !


Les semaines suivantes
Malheureusement, les semaines suivantes sont beaucoup, beaucoup plus dures. Tous les jours, c’est le même scénario : Philippine part à l’école la gorge nouée et se roule par terre en arrivant devant la classe. Baisers ou fessées : rien n’y fait ! Nous sommes désemparés et ne savons plus que dire ni que faire. Les vacances de La Toussaint nous paraissent bien loin ! La maîtresse essaye de nous rassurer et nous invite à être patients. Elle avait raison. Peu à peu, Philippine s’apaise, trouve ses marques, accepte mieux la vie en communauté et participe aux activités avec entrain. Que de chemin parcouru ! Finalement sa première année de maternelle est plutôt un succès mais ce qu’elle préfère, nous dit-elle, ce sont quand même les vacances !

 

Par Emilie V., Maman de Philippine, 4 ans, et de Marin, 3 ans

 

Vous avez aimé ? Dites-le en commentaire !

 

 

 

3 jours seulement à -20% dès 50 € d'achat* sur les produits OXYBUL vendus sur www.idkids.fr et dans nos magasins IDKIDS. Jusqu'au 4 décembre.

Commentaires 0 Partager 0

autres sujets dans Enfant

Aidez votre enfant à avoir confiance en lui !
Par G.George, Pédopsychiatre Aidez votre enfant à avoir confiance en lui !
Relations parents/grands-parents : trouver le bon équilibre
Par Graine de Curieux Relations parents/grands-parents : trouver le bon équilibre
Apprendre à faire du vélo à un enfant : mode d'emploi
Par J. Sick, Formateur vélo Apprendre à faire du vélo à un enfant : mode d'emploi
Quel est le rôle des grands-parents d’aujourd’hui ?
Par M. Vaillant, Psychologue Quel est le rôle des grands-parents d’aujourd’hui ?
Les jeux vidéo sont-ils dangereux ?
Par M. Stora, Psychologue et psychanalyste Les jeux vidéo sont-ils dangereux ?

à lire aussi

Par Isabelle H., Professeur des écoles
Quelles sont les clés d'une bonne rentrée ?
Quelles sont les clés d'une bonne rentrée ?
Par Isabelle H., Professeur des écoles
A l’école, comment donner confiance à nos petits élèves ?
A l’école, comment donner confiance à nos petits élèves ?
Par E. Simonetti, Educatrice jeunes enfants
La propreté : comment la réussir ?
La propreté : comment la réussir ?
Par M. Courribet, Professeur des écoles
Pendant les vacances, comment les faire réviser ?
Pendant les vacances, comment les faire réviser ?
Par Bubblemag
Arrêtez de speeder !
Arrêtez de speeder !

Top 5 articles

Le cahier de vacances, l’outil de l’été pour réviser en s’amusant !
Par V. Pascal, Maman de 3 enfants
Le cahier de vacances, l’outil de l’été pour réviser en s’amusant !
Les devoirs... autrement !
Par Bubblemag
Les devoirs... autrement !
Comment limiter la violence à l’école ? L'avis d'une experte
Par ÏDKIDS
Comment limiter la violence à l’école ? L'avis d'une experte
C’est eux qui le disent : Quand on sort, on fait attention !
Par ÏDKIDS
C’est eux qui le disent : Quand on sort, on fait attention !
Violence à l'école : comment aider un enfant agressé ?
Par ÏDKIDS
Violence à l'école : comment aider un enfant agressé ?
Laissez votre commentaire