LES JOURS OXYBUL, JUSQU'À -30%* SUR DES CENTAINES DE PRODUITS

> J'en profite

La 1ère rentrée du côté des parents

0
La 1ère rentrée du côté des parents La 1ère rentrée du côté des parents - Crédit : very_ulissa/Adobe

Ca y est votre enfant entre en petite section de maternelle ! Cette première rentrée n’est pas toujours facile pour les parents qui se demandent comment aborder l’école sereinement avec leur petit. Première sieste sans tétine ni doudou, journées sans couches, premiers apprentissages formels, faites confiances aux instituteurs et aux Atsem ! Témoignages rassurant de 3 parents qui sont passés par là avant vous.

 

Plus de tétine !
Clara, maman de Léo : «  Le premier jour de son entrée en maternelle, la maîtresse nous a annoncé que Léo n’aurait plus le droit à sa tétine, même pour la sieste. Il pouvait garder un doudou mais lui n’en avait pas, il ne jurait que par sa tétine. La maîtresse a accepté que je la lui laisse discrètement en cas de grosse crise. A ma grande surprise la crise n’a jamais eu lieu. Léo a immédiatement intégré la règle, n’a jamais réclamé la fameuse tétine et à dormi comme un bébé lors de la sieste. Très vite il l’a abandonnée à la maison aussi.  C’est ainsi que j’ai vu à quel point l’école fait grandir vite ! »

 

Il n’était pas propre à la rentrée
Anne, maman de Max : «  Lorsque Max est entré en maternelle il n’était pas propre. Il avait des circonstances atténuantes, son âge (il est né fin septembre) et surtout il venait d’avoir une petite sœur, ce qui était un peu perturbant. L’école a accepté qu’il fasse sa rentrée normalement. En quelques jours -peut-être 15- il était propre ! Il faut dire qu’on les emmène très souvent aux toilettes et que les Atsem sont super disponibles. J’ai vite été rassurée par l’équipe. »

 

Elle était tellement petite et parlait à peine
Emmanuel, papa de Léa : « Franchement je n’y croyais pas, Léa à l’école ! Elle n’avait pas encore 3 ans et parlait très mal et était toute timide. Nous, ses parents, on la comprenait, mais les autres adultes nous regardaient souvent l’air dubitatif quand elle ouvrait la bouche. J’avais peur qu’on la laisse dans un coin pour s’occuper des plus bavards et des plus expansifs. Quelques jours après la rentrée la maîtresse ma révélé que ce n’était pas du tout le cas. Léa était très capable de s’imposer ! Double surprise pour moi ! »

 

 

Et vous, avez-vous des craintes avant la première rentrée de votre enfant ? Dites-le en commentaire !

Commentaires 0 Partager 0

autres sujets dans Enfant

Une école au milieu des champs
Par Bubble Mag Une école au milieu des champs
Une école ou une utopie ?
Par Bubble Mag Une école ou une utopie ?
Dossier : l’école autrement
Par Graine de parents Dossier : l’école autrement
Que faire si je n'aime pas ma maîtresse ou mon maître ?
Par Graine de Curieux Que faire si je n'aime pas ma maîtresse ou mon maître ?
Cartables trop lourds, comment faire ?
Par Graine de Curieux Cartables trop lourds, comment faire ?

Top 5 articles

Changer l’école, une idée folle ?
Par Graine de parents
Changer l’école, une idée folle ?
Laissez votre commentaire