Du 16 au 27 juin

Ventes privées

logo idkids

de

-20%

à

-50%

Dès 2 articles achetés

grâce au programme fidélité*

Uniquement en magasin

*Voir conditions en magasins

La dyslexie ou les dyslexies ? L'avis d'une experte

0
La dyslexie ou les dyslexies ? L'avis d'une experte La dyslexie ou les dyslexies ? L'avis d'une experte - Crédit : goodluz/Fotolia

La dyslexie toucherait entre 5 et 15% des enfants. Malgré ces chiffres impressionnants, elle reste très mal connue. Et est bien plus diverse qu’on ne le pense. Catherine Billard, neuropédiatre et auteure de « Dyslexie et troubles associés, on s’en sort ! » (Ed. Tompousse, 2016) fait le point.


Quelle est la définition de la dyslexie ? 
« La dyslexie c’est un trouble de l’acquisition de la lecture. Il est durable et authentifié par des tests. Il ne peut pas être expliqué par une autre cause. Ce ne sont pas des enfants qui ont des difficultés intellectuelles ou des troubles psychiatriques. »


Existe-t-il plusieurs types de dyslexies ? 
« Oui, d’abord en terme de sévérité. On rencontre des enfants dont la dyslexie est légère et se compense assez vite. A l’inverse, d’autres enfants restent non lecteurs en fin de primaire. »


D’où viennent ces différences ?
« Il y a un déficit d’une partie particulière du langage oral, qu’on appelle la conscience phonologique, qui touche 90% des enfants dyslexiques. Mais ça n’est pas le seul facteur cognitif en cause. Des enfants dyslexiques peuvent n’avoir aucune autre difficulté dans d’autres domaines, que ce soit en calcul ou en calligraphie. Ils n’ont pas forcément de troubles de l’attention ou de l’agitation non plus. D’autres enfants ont des troubles associés. Pour résumer, il y a un générique clair, mais à l’intérieur de ce générique, il n’y a pas un enfant qui se ressemble. »


D’après vous, il n’y a pas de barrières entre les enfants dyslexiques et ceux qui ne le sont pas … 
« Effectivement, il n’y a pas d’un côté les enfants dyslexiques et de l’autre les enfants qui apprennent à lire normalement. Ce n’est pas une frontière nette. Il y a en fait un continuum dans les éventuelles difficultés d’apprentissage de la lecture des enfants. On peut proposer un programme de prise en charge qui aide les dyslexiques, qui aide aussi à les reconnaître et enfin qui aide, voire même guéri plus de la moitié des enfants faibles lecteurs. »


Pour en savoir plus :
Mon enfant est-il dyslexique : les signes à repérer
Enfant dyslexique bien accompagné 


Qu'en pensez-vous ? Dites en commentaire !
 

Commentaires 0 Partager 0

autres sujets dans Enfant

Trois réseaux de parents à connaître absolument
Par Graine de parents Trois réseaux de parents à connaître absolument
Quelle activité artistique choisir pour la rentrée ?
Par Graine de Curieux Quelle activité artistique choisir pour la rentrée ?
Le point sur la prime de rentrée scolaire 2017
Par Graine de parents Le point sur la prime de rentrée scolaire 2017
Quel est le programme du CM2 ?
Par Graine de parents Quel est le programme du CM2 ?
Les grandes lignes du programme de CP
Par Graine de parents Les grandes lignes du programme de CP
Laissez votre commentaire