Le cahier de vacances, l’outil de l’été pour réviser en s’amusant !

0 0
Le cahier de vacances, l’outil de l’été pour réviser en s’amusant ! Enfants entrain de faire des devoirs
Après une année de CP très satisfaisante, Hugues découvre cet été, à travers le cahier de vacances, une façon ludique de consolider et de garder en mémoire les compétences acquises durant l’année.

 

Des vacances… oui ! Mais des vacances… studieuses !
Les dernières heures de classe achevées, c’est le grand départ pour des vacances bien méritées, les pieds dans l’eau. Toute la famille a prévu dans ses bagages de quoi s’occuper durant ces quelques semaines : jeux, livres et albums, cahier d’activités manuelles, coloriages, DS Nintendo … Pour ma part, je n’ai pas oublié d’emporter de quoi faire travailler mon p’tit loup de 7 ans (déjà !) : ses cahiers et fichiers de classe serviront de bases à la création de petits exercices. Car, c’est la grande nouveauté de ces vacances-ci : les DEVOIRS de vacances ! Pas question d’oublier les acquis de cette année de CP réussie. Hugues va devoir travailler un peu tous les jours pour consolider les apprentissages ou revoir des notions qui pourraient avoir été mal comprises, très important me semble-t-il, pour entrer sereinement au CE1.

Baignades, lecture et calcul 
Après quelques jours de plage et de farniente généreusement octroyés, un matin où toutes les conditions me semblent réunies (temps de sommeil optimal, ciel légèrement voilé…), je me lance dans une proposition qui laisse mon Hugues perplexe :  « Une petite dictée de nombres et une lecture ? » Après un regard noir qui en dit long, Hugues se prête au jeu de mes exercices improvisés, bien que l’idée de m’inspirer de ses cahiers de classe ne lui plaise guère. Après 3 jours de ce rythme-là, Hugues décrète qu’il en a assez : «… j’aime pas ! On dirait que je suis à l’école ! » Un peu vexée tout de même, je lui explique l’intérêt de ces révisions, la nécessité de lire un peu tous les jours... Je tente des activités plus ludiques en choisissant l’exercice de lecture dans ses albums préférés ou en utilisant les dés pour additionner deux chiffres… ce qui connaît un certain succès, mais je suis bientôt à court d’idées et Hugues a un peu raison tout de même : en vacances, on n’a pas envie de trop se creuser la tête !

Attention, ambiance vacances en péril !
Commence alors une grande période de bouderies des devoirs de vacances. Pas facile à 7 ans de se prêter au jeu des révisions alors que le thermomètre affiche des températures quasi caniculaires. Pas facile non plus d’en comprendre l’intérêt. Aussi, je tente une dernière carte : dès que l’occasion se présente, je propose à Hugues de choisir un cahier de vacances qui lui plaise, car d’après mes souvenirs d’enfant, c’était assez ludique.
A la maison, avec l’aide de son papa, Hugues découvre le cahier, sa présentation et son utilisation. Le concept le séduit immédiatement : les exercices sont amusants et de surcroît sur le thème des vacances. Je suggère de suivre l’ordre chronologique pour respecter la difficulté croissante et de laisser attaché le livret des solutions si Hugues promet de ne pas tricher ! Evidemment, c’était sans compter avec l’esprit d’initiative de notre fils, qui, dès le lendemain, décide de ne faire que les exercices de mathématiques ! Dix pages d’un seul coup ! L’ambiance n’est pas au beau fixe !

Le cahier de vacances, un outil ludique pour travailler avec sérieux 
Une concertation familiale plus tard… nous revenons avec quelques nouvelles règles d’utilisation inflexibles (du moins, les premiers temps !) : désormais, les révisions se font avec maman ou papa (qui peuvent aider ou expliquer) ; dans l’ordre chronologique des pages, à raison d’une double page par jour (ou bien un jour sur deux) ; tous les exercices doivent être faits ; la correction se fait avec l’aide de maman ou papa qui explique, si besoin est, la notion travaillée.
Ludique n’en signifie pas moins sérieux ! Hugues a pris plaisir à partager ce moment de révision avec nous, surtout lorsque c’était le jour des pages de bricolage ! Il a adoré coller les gommettes dorées en forme d’étoile pour signifier que le travail est accompli. Il s’est finalement bien prêté au jeu, d’autant que pour le motiver, nous lui avions promis une récompense toutes les 5 doubles pages achevées et travaillées avec sérieux.

Ce petit temps de révision quasi quotidien s’est très bien inséré dans le paysage de nos vacances ; le retour à l’école, au CE1, s’est fait au final sereinement.

 

Et chez vous, ça se passe comment ? Racontez en commentaire 


Commentaires 0 Partager 0

autres sujets dans Enfant

Quel est le programme du CE2 ?
Par Graine de parents Quel est le programme du CE2 ?
Quel est le programme du CM1 ?
Par Graine de parents Quel est le programme du CM1 ?
Pourquoi certains enfants écrivent en miroir ?
Par Graine de parents Pourquoi certains enfants écrivent en miroir ?
Etre et devenir... sans école ?
Par Bubble Mag Etre et devenir... sans école ?
La dyslexie : établir une stratégie adaptée à son enfant
Par Graine de parents La dyslexie : établir une stratégie adaptée à son enfant

à lire aussi

Par Jean-Marc T., Papa
Mes trucs et astuces pour l'initier à l'art
Mes trucs et astuces pour l'initier à l'art
Par Bubble Mag
Et si vous laissiez vos enfants jouer aux guides touristiques ?
Et si vous laissiez vos enfants jouer aux guides touristiques ?
Par Graine de parents
Bonne idée : des prothèses pour enfants en gobelets de plastique recyclés
Bonne idée : des prothèses pour enfants en gobelets de plastique recyclés
Par Bubble Mag
Pourquoi nos enfants ont besoin de nature…
Pourquoi nos enfants ont besoin de nature…
Par F. Laborde, Membre du CSA
Pas d'écran avant 3 ans
Pas d'écran avant 3 ans
Laissez votre commentaire