Le Vrai/Faux de l’assurance scolaire de votre enfant

0
Le Vrai/Faux de l’assurance scolaire de votre enfant Le Vrai/Faux de l’assurance scolaire de votre enfant. Crédit photophonie/Adobe

C’est la rentrée et comme chaque année reviennent les mêmes questions. Il en est une qui préoccupe particulièrement les parents : « Mon enfant est-il bien assuré ? »
Doit-on souscrire une assurance particulière pour les enfants ? Si oui quand et comment ? S’agit-il d’une assurance scolaire ou d’une assurance responsabilité civile ? Que doit couvrir cette assurance ? On fait le point avec ce vrai/faux de l’assurance pour les enfants.



L’assurance scolaire est obligatoire
Faux : Il n’est absolument pas obligatoire de souscrire une assurance pour votre enfant qui va à l’école publique. Sans assurance il pourra assister aux cours ainsi qu’à toutes les activités prévues dans le programme scolaire, sport (dont piscine) et sortie inclus. Cette règle vaut si votre enfant est à l’école publique. Les écoles privées sont libres de fixer leur règlement intérieur qui peut exiger la souscription d’une assurance.
Mais … vous devez souscrire une assurance pour votre enfant pour toutes les activités qui ne font pas partie du programme scolaire : activités périscolaires, sorties culturelles facultatives, classes de nature et aussi pour la cantine et le centre de loisirs.
Autant dire que vous aurez besoin à un moment ou l’autre de l’année de pouvoir justifier d’une assurance pour votre enfant.


Il faut avoir une assurance pour son enfant dès la rentrée scolaire
Faux : Dans la mesure où elle n’est pas obligatoire, l’assurance scolaire ne peut être exigée à la rentrée si l’enfant ne participe pas à des activités périscolaires.
Valable un an, vous pouvez souscrire une assurance quand vous en avez besoin.


L’assurance scolaire protège mon enfant seulement à l’école
Faux : L’assurance scolaire protège à minima votre enfant à l’école et sur le trajet domicile-école. Selon la formule choisie votre enfant sera protégé uniquement aux horaires d’école (donc pas pendant les vacances) ou toute l’année.


L’assurance scolaire coûte chère
Faux et Vrai : Tout dépend du type de contrat et des garanties offertes par l’assurance souscrite. Le tarif d’une assurance scolaire peut varier de plusieurs dizaines d’euros. Elle démarre aux alentours de 10€/an et peut monter jusqu’à 40€/an. Si vous avez plusieurs enfants vous pourrez sans doute profiter d’un tarif « famille ». Reste que l’assurance scolaire est chère si elle fait doublon avec vos autres contrats d’assurance…Ce qui nous mène au point suivant !
Ne multipliez pas les contrats et surtout verifiez les franchises restant à votre charge en cas d'accident ou de dégat causé par votre enfant, c'est surtout là que vous risquez d'avoir des surprises désagréables.


L’assurance scolaire fait doublon avec l’assurance habitation et l'assurance accident de la vie
Vrai et Faux
: Effectivement pour ce qui est de la responsabilité civile, tous les membres de votre foyer sont couverts par votre contrat multirisques habitation. Mais attention cette assurance ne fonctionne que dans le cas où votre enfant aurait causé des dégats : s’il blesse quelqu’un, s’il casse ou abime quelque chose…S’il se blesse il ne sera pas couvert par la responsabilité civile mais par une assurance "accidents de la vie" ou "protection personnelle" qu'il faut souscrire en plus de l'assurance scolaire. L’assurance scolaire peut être une option ou une extension des garanties du contrat d’assurance habitation.


Soyez attentifs aux garanties supplémentaires offertes par votre assurance scolaire : offre-t-elle un soutient scolaire à l'enfant en cas d'immobilisation ? Pourrez-vous vous faire indémniser en cas de casse de son instrument de musique ? Aura-til droit à une aide psychologique en cas de harcèlement ou de racket ? Ce sont toutes ces garanties qui feront la différence.




Vous souhaitez réagir, faites-le en commentaire

Commentaires 0 Partager 0

autres sujets dans Enfant

A l’école, comment donner confiance à nos petits élèves ?
Par Graine de parents A l’école, comment donner confiance à nos petits élèves ?
Ca y est, c'est la rentrée !
Par Graine de parents Ca y est, c'est la rentrée !
Ecoles Montessori, Freinet, Steiner… : l’école autrement
Par Graine de parents Ecoles Montessori, Freinet, Steiner… : l’école autrement
Faut-il glisser des devoirs de vacances dans la valise des enfants ?
Par Graine de parents Faut-il glisser des devoirs de vacances dans la valise des enfants ?
L’école Montessori : un exemple de pédagogie alternative
Par Graine de parents L’école Montessori : un exemple de pédagogie alternative

Top 5 articles

Changer l’école, une idée folle ?
Par Graine de parents
Changer l’école, une idée folle ?
Bientôt les bulletins scolaires, comment accueillir leurs résultats bons ou mauvais
Par Graine de parents
Bientôt les bulletins scolaires, comment accueillir leurs résultats bons ou mauvais
Laissez votre commentaire