logo idkids

-10% SUPPLÉMENTAIRES
sur les articles soldés Okaïdi et Obaïbi dès l'achat de 2 articles soldés, du 26 au 30 juillet*

J'en profite

Les grands-parents ont une écoute différente des parents

0
Les grands-parents ont une écoute différente des parents Les grands-parents ont une écoute différente des parents - Crédit : Fotolia
 Les grands-parents d’aujourd’hui s’investissent de plus en plus dans l’éducation de leurs petits-enfants. Mais jusqu’où peuvent-ils aller ? Où sont leurs limites ? Comment les poser ? Il n’est pas toujours évident pour les grands-parents de trouver la juste place. S’ils ne doivent pas se substituer aux parents, il ne faut pas oublier de leur laisser une place. Explications avec Annick Léguillette, animatrice d’un groupe de parole à l’école des grands-parents européens : « Grand-mère pour la première fois ».

 

Qui sont les grands-parents d’aujourd’hui ?
On rencontre beaucoup de cas différents selon que les grands-parents habitent une ville comme Paris ou en Province. Ils sont plus actifs qu’autrefois dans tous les cas. Il y en a qui sont jeunes et conservent une activité professionnelle. Et d’autres, moins jeunes mais qui ont de multiples activités. C’est un point commun à tous les grands-parents mais il y aussi d’autres extrêmes.

 
 
 
 
Quel est le rôle des grands-parents ?
Ils ont un rôle important dans la transmission à leurs petits enfants. En majorité, les grands-parents sont assez disponibles, pour l’aide à la garde, pour les vacances…  Au quotidien, ils sont présents même s’il y a un éloignement géographique. Ils sont notamment très présents pendant les vacances.
 

Quelles sont les limites à respecter pour garder l'équilibre de chacun ?
Les grands-parents tiennent à s’occuper de leurs petits-enfants mais désirent aussi continuer leurs activités. Tout leur souci est de ne pas être dépendant du quotidien de leurs enfants. Et qu’ils puissent continuer leurs activités sans attendre leurs petits-enfants à longueur de temps.

Jusqu’où va leur droit d’ingérence ?
Quand on devient grand-parent, la place dans la constellation familiale change. Les grands-parents ont un rôle consultatif de la part des enfants et il y a comme une mise à l’écart. Certains grands-parents ne peuvent pas, ne savent pas s’effacer devant leurs enfants qui deviennent des parents. Il y a des enfants très soumis qui ne vont pas oser dire quoique ce soit à leurs parents. Et puis il y a ceux qui discutent en famille. Pour d’autres, ça se passe mal et ils coupent les ponts avec les grands-parents.

Quels conseils peut-on donner aux grands-parents d’aujourd’hui pour qu’ils trouvent facilement leur place ?
C’est très difficile, car chaque famille a son histoire personnelle. Mais quand on devient grands-parents, il faut toujours savoir faire un pas en arrière, regarder ce qui se passe et attendre qu’on demande. Bien sûr, c’est toute la difficulté dans le nouveau rôle de grand-mère. Certaines ont du mal à faire ce pas de côté et se dire : je ne suis que la grand-mère.

Comment peut-on aider ses petits enfants face aux difficultés de la vie ?
On aide en étant présent quand les difficultés sont d’ordre scolaires, médicales… Le grand-parent a une écoute différente des parents. Il est plus disponible, il n’a pas les soucis de l’éducation. Il peut donc discuter avec l’enfant en prenant plus de temps.

Quelle est la part de transmission du grand-parent ?
En raison de leur disponibilité, les grands-parents peuvent transmettre plus facilement. En regardant les photos par exemple, ils transmettent l’histoire familiale. Les enfants sont curieux et aiment savoir « comment papa était quand il était petit ». C’est aussi l’héritage, la connaissance de la lignée, pour que l’enfant puisse s’inscrire dans un maillon de la chaîne. Et il y a aussi la transmission de savoir-faire (vélo, cuisine, bricolage…) et de pratiques culturelles (art, histoire, musique…). Tout cela se fait selon les sensibilités de chacun. 

Jusqu’où peuvent aller les grands-parents en matière d’éducation ?
C’est en fonction de la relation entre enfants et parents. Chez ses parents, l’enfant doit respecter des règles et chez le grand-parent aussi. Il faut qu’il ait des repères et une autorité face à lui, la grand-mère a le droit de mettre des limites. C’est même nécessaire au développement personnel de l’enfant. Les enfants peuvent intégrer différentes règles et c’est rassurant pour eux d’en avoir. Les grands-parents ont en revanche parfois davantage le temps, les contraintes ne sont pas les mêmes. Du coup, ils sont parfois moins pressés par le temps et donc moins stricts sur certains points, comme par exemple l’habillement, la participation aux tâches culinaires…

 

Vous avez aimé ? Dites-le en commentaire !

Commentaires 0 Partager 0

autres sujets dans Enfant

Parent, malgré la prison
Par Bubble Mag Parent, malgré la prison
Trois réseaux de parents à connaître absolument
Par Graine de parents Trois réseaux de parents à connaître absolument
Enfants maltraités : que peut-on faire pour les aider ?
Par Graine de parents Enfants maltraités : que peut-on faire pour les aider ?
Faut-il visiter le pays d’origine de son enfant avec lui ?
Par Graine de parents Faut-il visiter le pays d’origine de son enfant avec lui ?
Comment se préparer aux questions sur ses origines ?
Par Graine de parents Comment se préparer aux questions sur ses origines ?

à lire aussi

Par Graine de parents
Quel est le rôle des grands-parents d’aujourd’hui ?
Quel est le rôle des grands-parents d’aujourd’hui ?
Laissez votre commentaire