scan
 

Les relations quotidiennes simples rendent nos enfants heureux ?

Les relations quotidiennes simples rendent nos enfants heureux ?
Les relations quotidiennes simples rendent nos enfants heureux ? Crédits photos AdobeStock
Diner ensemble, jouer ou regarder la tv en famille... C’est dans la relation quotidienne avec leurs proches que les enfants sont le plus heureux. La bonne nouvelle c’est que 92% des enfants français se disent heureux selon une étude Ipsos menée en novembre 2018 * et commandité par la marque Kinder.
Cette 3ème édition du Baromètre des relations parents-enfants montre aussi que le bonheur de leurs enfants compte beaucoup pour les parents interrogés - français, allemands, italiens, britaniques, russes - et que ces derniers n’hésitent pas à se mettre la pression sur cette question !


Enfants heureux, parents soucieux

"Très investis dans leur rôle, les parents français se montrent très exigeants vis-à-vis d’eux-mêmes", précise l'étude. Les parents recherchent en effet le modèle éducatif idéal. Face à la valorisation massive de différents modèles éducatifs, les parents d’aujourd’hui tentent de construisent leur propre façon d'être parent, et ce n’est pas toujours simple.
Pour l’ensemble des parents, la recherche de la perfection parentale peut être source de culpabilité. Plus d’un parent français sur deux (56%) se sent ainsi coupable de ne pas passer suffisamment de temps avec son enfant. 63% des parents français déclarent également qu’à choisir, ils préféreraient gagner moins mais bénéficier de plus de temps avec leur famille.
Et pourtant, ces parents devraient écouter leurs enfants qui, eux, n’ont pas ce sentiment de manque : ils sont 64% à juger que leurs parents passent suffisamment de temps avec eux ( contre 56% des parents) et 74% à estimer que leurs parents sont vraiment disponibles pour eux quand ils sont ensemble (contre 62% des parents). Les parents auraient-ils besoin de relâcher un peu la pression ?

Trouver la juste autorité, sans brimer l’autonomie de l’enfant, un vrai challenge !

Ce sentiment qu’il faut être « un bon parent » est partagé dans tous les pays concernés par l’étude. Cependant selon les pays et les individus la définition n’est pas la même.
Un parent français sur deux (52%) considère qu’être un bon parent, c’est avant tout savoir imposer un cadre, des limites, et faire preuve d’autorité. L’autre moitié (48%) affirme qu’être un bon parent, c’est avant tout laisser le plus d’autonomie possible à son enfant et accorder une place centrale à ses souhaits et ses désirs. 
Si l’on retrouve cet équilibre entre les deux modèles de parentalité au Royaume-Uni et en Italie, les parents allemands privilégient eux légèrement le modèle plus cadré, tandis que les parents russes se prononcent en majorité pour le modèle favorisant l’autonomie de l’enfant.
Plus d’un tiers des parents français souhaite transmettre à leur progéniture un code de conduite qu’ils jugent indispensable à la vie en société et à l’épanouissement personnel. Parmi ces transmissions spécifiquement française : les bonnes habitudes alimentaires et la limitation du temps passé devant les écrans.

Cultiver la confiance pour des enfants heureux ?

Les parents français valorisent l’inculcation de la confiance en soi à l’enfant comme premier facteur essentiel du "bon parent" (54%). Près d’un sur deux (46%) souhaite également avant tout lui permettre de devenir autonome, c'est particulièrement vrai des parents français.
Si vous souhaitez en savoir plus, cette question de la confiance et de l’autonomie fait l’objet du prochain dossier de Bubble Mag à paraitre le 4 mars 2019 !

A découvrir aussi sur le même thème
La mini conférence de Caroline Sost : « Bientôt tous heureux à l’école » ?
Plein d’idées pour cultiver le bonheur en famille
Une magnifique famille qui incarne le bonheur d’être ensemble

*auprès d’un échantillon de 500 parents d’enfants âgés de 7 à 15 ans et de 500 enfants de 7 à 15 ans appartenant au même foyer par pays. Des quotas d’âge, sexe, région, profession/revenus des parents et âge et sexe des enfants ont été appliqués, ainsi qu’un redressement, afin d’assurer la représentativité des échantillons.

autres sujets dans Enfant

Les grands-parents ont une écoute différente des parents
Les grands-parents ont une écoute différente des parents
Rôle de la marraine pour un enfant et les parents
Rôle de la marraine pour un enfant et les parents
Quel est le rôle des grands-parents d’aujourd’hui ?
Quel est le rôle des grands-parents d’aujourd’hui ?
Grands-parents : 3 idées de pro pour s'investir avec ses petits-enfants
Grands-parents : 3 idées de pro pour s'investir avec ses petits-enfants
5 astuces anti-crise du matin
5 astuces anti-crise du matin
Des racines qui font grandir
Des racines qui font grandir
Prévisualiser le site au
Conserver pendant ma navigation

Id Navigation

;