Lire et faire lire pour prévenir l'illettrisme infantile

Lire et faire lire pour prévenir l'illettrisme infantile
Lire et faire lire pour prévenir l'illettrisme infantile - Photo par Josh Applegate sur Unsplash

Pour cette association cofondée par Alexandre Jardin et portée par la Ligue de l’Enseignement et l’Union nationale des associations familiales, la lecture – synonyme d’accès à l’éducation, à la culture, à l’imaginaire et au libre arbitre – est essentielle. Pour accompagner son apprentissage et prévenir l’illettrisme, mais aussi pour participer au bien-vieillir des seniors, elle fédère quelque 18 000 bénévoles de plus de 50 ans qui, dans toute la France – et particulièrement dans les quartiers populaires des villes et en campagne –, vont à la rencontre des enfants. Jocelyne Geais, bénévole depuis 12 ans, raconte comment cet engagement a enrichi son quotidien et celui de « ses » enfants.


Pourquoi êtes-vous devenue bénévole ?
J’ai toujours aimé lire ! Chaque fois que j’ai dû changer de domicile, ma première préoccupation était de m’affilier à une bibliothèque pour me procurer des livres. Arrivée à l’âge de la retraite et ayant du temps disponible, il m’a semblé important de partager mon plaisir de lire avec les enfants afin de les inciter à devenir lecteurs à leur tour !



Quels sont les critères pour être bénévole de l’association ?
Avoir 50 ans et plus et apprécier les livres ! Mais aussi être curieux, aimer découvrir de nouveaux ouvrages et respecter l’enfant, son mode d’appropriation du monde, ses émotions, ses différents modes d’expression… Et être prêt(e) à s’engager sur une année scolaire.



À quels enfants s’adresse l’association ?
Aux enfants allant de la crèche à la 6e incluse (6 mois à 12 ans). Et dans toutes sortes de lieux  institutionnels : écoles publiques/ privées, centres aérés, hôpitaux, bibliothèques… Que ce soit à l’initiative des bénévoles qui peuvent proposer des lieux ou à celle des structures intéressées qui doivent contacter l’antenne locale de l’association.



Est-ce que l’association vous forme ?
Oui ! Plusieurs formations nous sont proposées concernant la littérature jeunesse (lors de rencontres avec les auteurs, les illustrateurs, les éditeurs…), la psychologie de l’enfant, la gestion de groupe et la lecture à voix haute. Et des modules plus spécifiques selon les lieux d’accueil et les publics (bébés, préados…).



Où rencontrez-vous les « vôtres » ?
En milieu rural. À l’école maternelle, sur du temps scolaire, et à la mairie, dans une salle intergénérationnelle où les assistantes maternelles accompagnent les tout-petits de 11 mois à 2 ans !



Est-ce toujours les mêmes enfants tout au long de l’année ?
Oui, dans l’idéal, pour que petit à petit un lien puisse se construire. Il faut au minimum 3 enfants pour constituer un groupe et nous ne dépassons jamais 6 enfants afin que l’échange reste de qualité et que chacun puisse interagir.



Où les bénévoles se procurent-ils les livres ?
En général, il les empruntent à la bibliothèque (ce que l’association encourage, car cela crée un maillage culturel entre différents acteurs), mais certains préfèrent les acheter.



Comment choisissez-vous les vôtres ?
Pour les enfants en âge d’être à l’école, j’opte le plus souvent pour des livres en rapport avec les thématiques scolaires. Pour rester à l’affût, j’aime bien consulter les sélections de nouveaux ouvrages de la BNF et de l’association, écouter les conseils des bibliothécaires et rechercher des informations sur des sites Internet comme Ricochet ou Télémaque.



Quels sont vos plus beaux souvenirs ?
Voir un bébé de 10 mois qui ne voulait pas que je tourne la page sans qu’il ait balayé du regard tous les objets dessinés ou un autre de 1 an entrer littéralement dans un livre ! Être entourée par les enfants dès mon arrivée à l’école et les entendre rire pendant les lectures. Me rendre compte que des enfants de grande section étaient capables d’anticiper la suite d’un récit en faisant appel à des lectures lues deux ans plus tôt ! Être reconnue par les habitants du village parce que leurs enfants leur avaient parlé des séances de lecture…



Qu’est-ce que cela vous apporte ?
Un grand plaisir personnel dans la relation avec les enfants et de l’amour ! Mais aussi une reconnaissance des parents et des enseignants et le sentiment d’appartenir à un réseau associatif efficace.



Que diriez-vous aux quinquagénaires (et plus) pour les motiver ?
Rejoignez-nous ! Vous continuerez ainsi d’apprendre, de découvrir de nouveaux univers. Vous vous sentirez aimé.e et vous aurez plaisir à être utile à la société : cela vous aidera à conserver une belle estime de vous-même !



Devenez bénévole !
Lire et faire lire : 3, rue Récamier, 75007 Paris.
www.lireetfairelire.org




Cet article vous donne envie de réagir ? Laissez un commentaire !

autres sujets dans Enfant

La meilleure école du monde !
La meilleure école du monde !
Vivre ses rêves en famille : rencontres autour du monde…
Vivre ses rêves en famille : rencontres autour du monde…
Surfrider montre aux enfants comment protéger la nature.
Surfrider montre aux enfants comment protéger la nature.
L'école de la forêt
L'école de la forêt
Du rire pour les enfants à l’hôpital
Du rire pour les enfants à l’hôpital
Le regard des enfants sur le handicap
Le regard des enfants sur le handicap
Livraison gratuite
en Point Relais dès 40€ d'achat
Livraison gratuite
dès 30€ en magasin
Satisfait ou remboursé
Jusqu'au 10 janvier 2023
Paiement Paypal
Payez en 4 fois sans frais
Prévisualiser le site au
Conserver pendant ma navigation

Id Navigation

Store : Language :
Back to top