Des portraits de vos enfants rigolos et inventifs, ça vous tente ?

0
Des portraits de vos enfants rigolos et inventifs, ça vous tente ? Des portraits de vos enfants rigolos et inventifs, ça vous tente ? - Crédit : Simona Bonazzi
Prenez de la peinture, ajoutez l'imagination des enfants, et la créativité d'une artiste, et vous aurez des portraits personnalisés où les modèles sont au cœur du shooting.

Simona Bonazzi est photographe, et réalise des portraits d’enfants décalés depuis trois ans. Le concept est simple : on donne un pinceau à l'enfant, et on le laisse exprimer sa créativité sur une toile géante. A la fin de la peinture, Simona s'occupe de leur tirer le portrait. Comptez deux heures et demie et une bonne dose de couleurs.


Comment est née l'idée de ces shootings décalés ?
« Je me suis inspirée de l'artiste Sterling Ruby. J’ai aimé le principe de lancer la peinture sur une toile, et de se servir de son corps pour créer une oeuvre. J’ai donc essayé avec mes enfants, et j’ai vu qu’ils s’amusaient beaucoup. Ça a démarré comme ça. »


A partir de quel âge les enfants peuvent-ils participer ?
« S'il n'y a qu'un enfant lors du shooting, il faut qu’il puisse tenir un pinceau, donc qu'il ait deux ans à peu près. S'il y a plusieurs enfants, je peux tout à fait photographier un bébé de deux semaines puisque les plus grands peuvent se charger de la peinture. »


En quoi cela diffère-t-il de photos classiques ?
« Je trouve que c’est l’énergie dégagée par les enfants qui change vraiment la donne. Ils s’éclatent du début à la fin : ils ont le droit de faire n’importe quoi avec de la peinture, ce qui n’arrive pas tous les jours. Ce genre de shooting permet de décoincer les enfants qui peuvent être mal à l'aise devant un objectif. Et ils se souviennent de cette journée pendant longtemps. »


Justement, comment mettez-vous les enfants à l’aise ?
« La peinture aide beaucoup ! Je mets aussi de la musique. A chaque fois qu’ils prennent une pose, je prends la même derrière l’objectif : par exemple si l’enfant saute, je saute avec lui. En fait, j’arrive toujours à trouver le truc pour avoir la bonne photo. »


Quel est le rôle des parents pendant le shooting ?
« J’aime bien que les parents soient présents dans la pièce, c’est une expérience très amusante à voir. Mais il ne faut pas qu’ils interviennent dans le shooting, sinon je préfère qu’ils n’assistent pas à la séance ! Dans le cas d'un shooting en famille, c’est une belle expérience pour les parents comme les enfants, c’est un moment de complicité. »

Simona Bonazzi vit en Belgique, mais elle se déplace souvent en Europe.

Pour en savoir plus : www.simonab.be

N'hésitez-plus, foncez au studio et racontez-nous votre expérience en commentaire ! 
Commentaires 0 Partager 0

autres sujets dans Enfant

L’art et la musique au quotidien
Par Graine de parents L’art et la musique au quotidien
Des ateliers coutures pour les petites mains marseillaises
Par Bubble Mag Des ateliers coutures pour les petites mains marseillaises
Comme sur des roulettes
Par Bubble Mag Comme sur des roulettes
Théâtre à l'anglaise
Par Bubble Mag Théâtre à l'anglaise
Comment choisir la peinture de loisirs créatifs de ses enfants ?
Par Graine de parents Comment choisir la peinture de loisirs créatifs de ses enfants ?
Laissez votre commentaire