Apprendre à faire du vélo à un enfant : mode d'emploi

0 0
Apprendre à faire du vélo à un enfant : mode d'emploi Mettre toutes les chances de son côté avec le vélo sans pédale
 

Un vent de liberté souffle sur la famille quand arrive le moment de partir tous ensemble en rando-vélo. Mais pour passer cette étape vers l’autonomie il faut apprendre. Véritable challenge pour les enfants… Apprendre à faire du vélo l’est aussi… Pour les parents ! Comment passer sereinement du tricycle au « vélo de grand » avec ou sans petites roues ?  Avec ou sans pédales ? En courant derrière ou simplement en observant votre enfant ?… En tout cas toujours en respectant son rythme !
Joël Sick, Formateur vélo et responsable de l'association Animation Insertion et Culture Vélo (AICV) à Paris nous dit tout.

 

Mettre toutes les chances de son côté : le vélo sans pédale
Avant de commencer à pédaler, l'enfant doit comprendre le principe de la propulsion : il pousse avec ses pieds et le vélo avance. Pour que les apprentis cyclistes soient tout de suite dans le bain,  Joël Sick recommande la draisienne ou vélo sans pédale, et ce, jusqu’à 4 ou 5 ans.
Une fois le principe de propulsion compris (ça vient très vite), organisez des petites courses et des mini-challenges. L'essentiel est de rester ludique.
Pour inciter un enfant réticent, montrez l’exemple : l'adulte peut baisser la selle de son propre vélo et le pousser avec les pieds, comme son enfant pour improviser une course. 

 

Et s’il ne veut vraiment pas s’y mettre ?
Avez-vous essayé de déléguer l’apprentissage du vélo à un tiers ? Un grand frère ou un cousin. Parfois, ça marche vraiment mieux !
Mais peut-être n’est-il tout simplement pas prêt, pas d’inquiétudes… Il a bien le temps et plein d’autres talents !

 

Un vélo à sa taille
Quand vient l’heure du « vélo de grand » Joël Sick recommande de bannir les petites roues. Elles sont lourdes, ralentissent l’enfant et faussent le sens de l'équilibre.
Le plus important dans le choix, c'est d'abord la taille qui doit être parfaitement adaptée.
Prévoir un vélo trop grand pour qu’il « dure longtemps » est contre-productif au stade de l’apprentissage. L'enfant ne se sentira pas à l'aise ni en sécurité. Pour savoir si l'engin est à la bonne taille : vérifiez que les pieds de l'enfant touchent le sol, bien à plat, lorsque la selle est baissée.

 

Maîtriser le freinage
Avant même d'enfourcher le vélo, il est indispensable d'apprendre à l'enfant à freiner avec les 2 mains sur les 2 freins. On a tous en mémoire nos chutes en soleil par-dessus le guidon du vélo, elles sont dues à une utilisation intempestive d’un seul frein!
Commencez par expliquer comment fonctionnent les freins à l'arrêt. Puis l'enfant poussera le vélo avec ses pieds et freinera en même temps avec les 2 freins à la fois.
Vous pouvez dessiner une marque au sol pour faire comprendre à l'enfant la notion de distance de freinage. Arrivé sur cette ligne, le vélo ne doit pas bouger. Répétez l'exercice autant de fois que nécessaire pour que l'enfant assimile l'action de ces 2 forces contraires.
Petite astuce : la plupart des modèles de vélo sont équipés d'une petite vis de réglage sur les freins, qui permet d'adapter les poignées à la taille de la main de l'enfant. Sinon il aura du mal à les attraper.

 

En selle…En sécurité !
Quand il est prêt à se lancer, équipez votre enfant : un casque, des gants pour protéger les mains des égratignures en cas de chute, un gilet fluo pour être bien visible.
Commencez par des balades dans des espaces totalement protégés où les enfants n'ont pas à se préoccuper des dangers de la circulation. Ils éprouvent simplement le plaisir de pédaler et de se déplacer ! Pour affiner leur équilibre proposez leur de se mettre debout sur les pédales. Progressivement invitez-les à lâcher une de leurs mains du guidon, mais jamais les 2 en même temps. 

 

Prêts pour l'aventure ?!
Lorsque l'enfant sera plus aguerri à vélo, on peut sortir des espaces totalement protégés en le sensibilisant à la sécurité et à la circulation routière. Un tel défi renforce la confiance entre l'enfant et son parent.
Il vaut mieux que le parent reconnaisse seul le parcours en amont. Puis il emmène son enfant qui doit rouler devant lui. L'adulte peut ainsi surveiller et prodiguer des conseils. Impératif absolu : l'enfant ne doit jamais traverser seul un carrefour. Arrivé à un croisement il doit obligatoirement stopper et attendre son accompagnant. Il doit savoir respecter les couleurs des feux de circulation, reconnaître les priorités et ne jamais doubler les camions ou les autobus, ni par la gauche, ni par la droite. Ces poids lourds ont des angles morts de vision et  peuvent ne pas apercevoir les cyclistes, surtout s'ils sont de la taille d'un enfant. 

Conseils aux parents : Lorsqu'on part en randonnée avec des cyclistes débutants, il faut respecter une gradation dans les distances parcourues. 2 à 3 kilomètres c'est déjà pas mal pour ces petites jambes. Et puis il faut penser au retour !
L'été, il arrive que des parents partent à la plage en bicyclette avec leurs enfants, qui jouent et nagent toute la journée. Le soir ils sont épuisés pour le retour. Un autre inconvénient à anticiper, c'est le vent. Un jeune cycliste pédale difficilement face au vent. Dans ce cas, l'adulte doit le placer à l'abri derrière lui. Gérer la fatigue des enfants, c'est éviter des accidents !

 

Propos recueillis par Laurence Billières.

Par Joël Sick, Formateur vélo

 

Vous avez aimé ? Dites-le en commentaire !
 
Commentaires 0 Partager 0

autres sujets dans Enfant

Aidez votre enfant à avoir confiance en lui !
Par G.George, Pédopsychiatre Aidez votre enfant à avoir confiance en lui !
Relations parents/grands-parents : trouver le bon équilibre
Par Graine de Curieux Relations parents/grands-parents : trouver le bon équilibre
Apprendre à faire du vélo à un enfant : mode d'emploi
Par J. Sick, Formateur vélo Apprendre à faire du vélo à un enfant : mode d'emploi
Quel est le rôle des grands-parents d’aujourd’hui ?
Par M. Vaillant, Psychologue Quel est le rôle des grands-parents d’aujourd’hui ?
Les jeux vidéo sont-ils dangereux ?
Par M. Stora, Psychologue et psychanalyste Les jeux vidéo sont-ils dangereux ?

à lire aussi

Par Armelle T.C., Maman de 5 enfants
Première balade en vélo sans les petites roues !
Première balade en vélo sans les petites roues !
Par N. Politzer, Directrice de l’Institut du Goût
Comment apprendre à ses enfants à manger de tout ?
Comment apprendre à ses enfants à manger de tout ?
Par M. Duval, Bibliothécaire
Comment réussir à faire lire les enfants ?
Comment réussir à faire lire les enfants ?
Par L. Annaert, Auteur de "Libérons l'assiette de nos enfants"
Leur apprendre à cuisiner pour leur apprendre à manger de tout
Leur apprendre à cuisiner pour leur apprendre à manger de tout
Par Graine de Curieux
Mission : faire découvrir la nature à ses enfants !
Mission : faire découvrir la nature à ses enfants !

Top 5 articles

Pourquoi le sport est-il important pour l'enfant ?
Par E.Jousselin, Médecin du sport
Pourquoi le sport est-il important pour l'enfant ?
Objectif : se dépenser et s'amuser !
Par Denis C., Directeur d’une école d’application
Objectif : se dépenser et s'amuser !
Parcours en trottinette
Par Bubblemag
Parcours en trottinette
Quel sport pour mon enfant ?
Par Gabrielle l.
Quel sport pour mon enfant ?
Doit-on faire faire du sport aux petits ?
Par Rigolo Comme La Vie
Doit-on faire faire du sport aux petits ?
Laissez votre commentaire