Jouer à faire semblant pour développer son imagination

0 0
Jouer à faire semblant pour développer son imagination Jouer à faire semblant pour développer son imagination - Crédit: andreusK/Fotolia
Hugues est le roi de la cabane. C’est un constructeur né. Dans sa chambre, au salon ou dans le jardin, il trouve toujours les « matériaux » adéquats pour construire. Ses cabanes deviennent des lieux propices à développer son imagination. Je l’encourage dans ce jeu qui développe son imaginaire et son esprit créatif tout en délimitant le périmètre afin d’éviter que la maison ne se transforme en véritable terrain de jeu.

Des débuts hasardeux
Au début, Hugues s’installait dans le salon et réunissait tout ce qui lui était nécessaire : coussins, plaids, petits tabourets… évidemment, tout ce remue-ménage ne me convenait guère !

Une visite à l’improviste… des copines qui passent boire un café et voilà que je réunissais tant bien que mal les coussins du canapé, remettais les plaids à leur place en un temps record et courais après les tabourets !

J’ai donc déplacé le lieu du jeu dans sa chambre et fixé quelques conditions : de vieux draps et des pinces à linges feraient tout à fait l’affaire, on ne touche pas aux rideaux de la chambre et on range après avoir joué (Enfin, j’autorise quand même ce désordre quelques jours durant !) ! Après quoi, Hugues pouvait s’adonner à son jeu favori et s’inventer mille histoires.

Notre architecte en herbe…
Son lit mezzanine est le lieu favori, propice aux cabanes. Dessous, Hugues tend des draps qu’il fixe avec des pinces à linge. Ensuite, il fait les détails, selon le jeu imaginé : si la cabane est un château, il va construire de petits canons avec les Lego et autres Clippo et délimiter des espaces avec les Kapla. Il se confectionne un drapeau avec un bâton et du papier.

Parfois, il aménage cet « intérieur » avec des photos, ses doudous, ses livres préférés… C’est comme un petit « chez-lui » qu’il décore à sa guise !

Evidemment, il y a parfois des dérives : il m’est arrivé de retrouver, après moultes investigations, ma boîte à bijoux dans le « coffre fort » du château… bien protégée par ses terrifiants dragons ! On n’a rien sans rien ! Mieux vaut un peu de désordre et ne pas brimer l’imagination galopante de cet enfant !

 

De l’affreux pirate au valeureux chevalier…
Une fois la cabane construite, Hugues peut alors s’imaginer en méchant pirate dirigeant son bateau ou en chevalier défendant sa forteresse. Un vrai jeu de rôle ! Il peut jouer seul ainsi, deux heures durant, se racontant des histoires. C’est souvent une situation vécue précédemment, lue dans un album ou vue à la télévision qui nourrit ces histoires.

Parfois, Hugues charge sur son lit ses caisses de jouets, un sac à dos avec des vêtements de rechange, sa lampe de poche et il devient alors un aventurier parcourant le monde ! Son lit se transforme en radeau et sa chambre devient une rivière aux flots menaçants ! Peut-être est-ce du à nos nombreux séjours à l’étranger…

Lui s’imagine, lorsqu’il sera « papa » être un aventurier ; son père et moi l’imaginons plutôt en architecte ou conteur…

Il n’est pas rare qu’il invite sa petite sœur à jouer avec lui. Bien sûr, il ne lui laisse pas beaucoup de marge de manœuvre et elle se contente souvent de faire de la figuration : « Installe-toi ici, tu seras la méchante sorcière ! Non ! Ne touche pas à mon épée… »

Pas facile d’être la petite dernière ! Allez, elle occupera bientôt une place privilégiée lorsque Hugues aura besoin d’une jolie princesse à extirper des pattes d’un méchant dragon !

Qu'en pensez-vous ? Dites-le en commentaire !

Commentaires 0 Partager 0

autres sujets dans Enfant

Aidez votre enfant à avoir confiance en lui !
Par G.George, Pédopsychiatre Aidez votre enfant à avoir confiance en lui !
Relations parents/grands-parents : trouver le bon équilibre
Par Graine de Curieux Relations parents/grands-parents : trouver le bon équilibre
Apprendre à faire du vélo à un enfant : mode d'emploi
Par J. Sick, Formateur vélo Apprendre à faire du vélo à un enfant : mode d'emploi
Quel est le rôle des grands-parents d’aujourd’hui ?
Par M. Vaillant, Psychologue Quel est le rôle des grands-parents d’aujourd’hui ?
Les jeux vidéo sont-ils dangereux ?
Par M. Stora, Psychologue et psychanalyste Les jeux vidéo sont-ils dangereux ?

à lire aussi

Par Armelle T.C., Maman de 5 enfants
Jouer avec des enfants d'âges différents ? Rien de plus simple !
Jouer avec des enfants d'âges différents ? Rien de plus simple !
Par J. Benard, Directeur d'accueil de loisirs
Une journée au centre de loisirs, ça se passe comment ?
Une journée au centre de loisirs, ça se passe comment ?
Par Martine , Ludothécaire
Jouer en famille ? Indispensable !
Jouer en famille ? Indispensable !
Par N.Haberbush,codirectrice de l’association « Les enfants du jeu »
Une poupée, pour quoi faire ?
Une poupée, pour quoi faire ?
Par Sophie M., Maman de 3 enfants
Je n’aime pas les jeux de société. Que faire avec mes enfants ?
Je n’aime pas les jeux de société. Que faire avec mes enfants ?

Top 5 articles

Comment jouer avec son enfant et y prendre plaisir !
Par J. Préveral, Ludothécaire
Comment jouer avec son enfant et y prendre plaisir !
Apprendre par le jeu, c’est possible ?
Par A. Audegond, DESS de psychologie cognitive
Apprendre par le jeu, c’est possible ?
Comment jouer tout en apprenant ?
Par L. Exertier, Professeur des écoles
Comment jouer tout en apprenant ?
Les jeux vidéo, entre réel et virtuel
Par M. Stora, Psychologue et psychanalyste
Les jeux vidéo, entre réel et virtuel
Jeux éducatifs : pour ou contre ?
Par Armelle T.C., Maman de 5 enfants
Jeux éducatifs : pour ou contre ?
Laissez votre commentaire