Jouer avec des enfants d’âges différents

0
Jouer avec des enfants d’âges différents Jouer avec des enfants d’âges différents - Crédit : Kzenon/Adobe
Les enfants autour d’une grande table, cousins cousines, frères et sœurs, poussant leurs pions devant les parents font le plus beaux souvenirs des soirées d’hiver ! Oui mais voilà, quand les enfants ont des âges différents comme les faire jouer ensemble ? Réponse avec Edwige Antier, Pédiatre et auteur de "Elever mon enfant aujourd'hui".
 

Adapter avant les règles à chaque âge
Mais il peut être difficile de faire participer au même jeu :
l’aîné qui sait compter,
- le second qui commence à bien lire,
et le petit qui ne veut pas rester en rade…
Il vous aura fallu réfléchir avant le début de la partie pour adapter les règles à chaque âge et poser des handicaps égalisant les chances. Quand les dés sont jetés, les règles doivent être déjà clairement établies, sinon, gare au sentiment de favoritisme !

Jetons et plateaux plus fédérateurs que les jeux vidéo
La famille se réunit facilement autour de la table. De nombreux types de jeux s’y prêtent, tous les enfants sont capables de jouer aux 7 familles, au jeu de l’oie, aux petits chevaux ou au Monopoly… Ces basiques s’enrichissent aujourd’hui de nouveaux jeux, reposant sur les mêmes principes, mais qui permettent de surprendre un nouvel invité, vos enfants adoreront jouer les initiés. L’idéal est d’avoir pu apprécier le matériel (les symboles doivent être compréhensibles), et les règles (pas trop complexes, même pour les plus grands), avant de proposer la partie.

Distribuez les responsabilités selon l'âge
Comprenez l’impatience des grands et ne laissez pas le plus jeune distribuer les cartes si ses doigts sont encore malhabiles. Vous ne donnerez pas « la caisse » à celui qui ne compte pas encore. Votre tout petit en rêve ? Permettez-le lui en répétition à d’autres moments, sans les grands.

A savoir pour choisir le jeu
Vous devez vérifier graphisme et niveau selon les âges qui participent. Les petits peuvent s’associer au jeu à condition que :
- les dessins soient clairs : les cartes doivent montrer une « grand-mère » typique et assez différente de la « mère ». Le plus petit n’aura pas besoin de lire le mot pour savoir qu’il la possède. Et les premières parties se font le jeu étalé pour qu’il comprenne bien les règles.
- il n’y ait pas d’addition si l’un des joueurs a moins de 7 ans, les pions avancent avec un seul dé.
- la partie soit courte, à la mesure attentionnelle du plus petit.
- vous aurez inventé un handicap pour le grand, mais vous l’aurez bien établi dès le départ.
- vous ne changerez pas les règles en cours de jeu.

Ne quittez pas la table de jeu
L’adulte est d’autant plus indispensable que les différences d’âge sont plus grandes. Il a un rôle de régulateur, permettant à chacun de comprendre l’impatience de l’un, de traduire pour l’autre, et d’arbitrer.
Mais attention ! Ne faites pas toujours « gagner » le plus petit sous prétexte de son âge. Vous définissez les règles auparavant, vous l'aidez à comprendre, mais il ne doit pas automatiquement gagner. Jouer apprend aussi à être fair-play !

Jeux de voitures ou de Lego
Attention à l’énervement du grand lorsque le petit piétine son circuit ou démolit sa construction. Les colères sont alors à la mesure de la déception de l’un de voir son travail brisé, mais aussi de l’autre qui se sent si incompétent. Ayez un plan de travail d’architecte qui permette au plus grand de construire en hauteur. Le petit n’est autorisé à participer qu’en montant avec votre aide, alors ses gestes sont contrôlés et l’aîné est fier de lui montrer son œuvre.

Le rangement, une étape vitale
Les jeux des grands comportent souvent des pièces dangereuses pour les petits. Pas questions de laisser le plus jeunes mâchouiller une pièce de maquette, ou mettre un jeton dans sa bouche. C’est dire comme vous serez vigilant sur le rangement, qui met de l’ordre dans les têtes et responsabilise les plus grands.

En cas de dispute...
Cherchez une solution rapide qui convienne à tout le monde. Sinon, sachez trouver un autre jeu pour le plus petit, ou arrêtez à temps la partie en proposant d’autres occupations. Ne criez pas et ne faites pas de grands discours sur l’intérêt de savoir jouer ensemble. Le sentiment de culpabilité gâcherait le souvenir. Ils s’amuseront mieux la prochaine fois. Car c’est dans ces parties que se créent les plus beaux souvenirs d’enfance.

Vous avez aimé ? Dites-le en commentaire !

Commentaires 0 Partager 0

autres sujets dans Enfant

Jouer avec des enfants d’âges différents
Par Graine de parents Jouer avec des enfants d’âges différents
Jeux : Catch me if you can
Par Bubble Mag Jeux : Catch me if you can
Jeux : Sauvez-moi !
Par Bubble Mag Jeux : Sauvez-moi !
3 jeux d'ailleurs pour s'amuser entre amis pour l'hiver
Par Graine de Curieux 3 jeux d'ailleurs pour s'amuser entre amis pour l'hiver
Jeux : Selfie mini
Par Bubble Mag Jeux : Selfie mini
Laissez votre commentaire