close cross cancel bubble smiley
 

La forêt, au cœur de l'imaginaire de l'enfant

La forêt, au cœur de l'imaginaire de l'enfant
La forêt, au cœur de l'imaginaire de l'enfant - Crédit : Alexandr Vasilyev/Fotolia
Pierre Bastien, psychologue scolaire, explique aux parents pourquoi la forêt est un bon support à l’imaginaire des enfants : “c’est un milieu riche et complexe qui permet à l’enfant de se laisser aller à la rêverie”.



Pierre Bastien, psychologue scolaire : “La forêt est un milieu complexe, riche, divers, inattendu. Comment l'enfant réagit, se positionne face à ce monde ? Comment fantasme-t-il cet univers et les éléments qui le constituent ? Rencontrera-t-il un animal? Empruntera-t-il un chemin? Croisera-t-il un ruisseau, un étang ? Sera-t-il seul ? Accompagné ? Par qui ? La forêt se présente comme un stimulus-valise dans lequel l'enfant peut introduire à son gré tout un ensemble d'éléments. Elle peut donc être vue comme un univers de qualité pour se projeter.”


Qu’est-ce que cela peut vouloir dire de sa personnalité ?
Pierre Bastien : “On retrouve la même idée dans le test D 10 de Jean Le Men, dans lequel on demande à un enfant de dessiner 10 éléments susceptibles de constituer un paysage. Le psychologue aura un regard à la fois sur la qualité des schémas utilisés (pour vérifier le développement intellectuel de l’enfant) mais aussi un regard sur ce que ce dessin dit de “l'être au monde” de l'enfant. Ces éléments, pour qu'ils prennent sens, doivent être mis en relation avec précaution avec ce que l'on sait de l'histoire de l'enfant.

Le psychologue peut ainsi tenter certains parallèles. Entrer ou ne pas entrer dans une forêt: Quel est le rapport au monde extérieur? Comment ce monde est-il vécu, fantasmé? Y aller seul ou pas? Avec qui? Quelles sont les personnes importantes, protectrices?
Rencontrer un animal: Quel est notre rapport aux autres, aux étrangers?...”



C’est pour cela que de nombreux livres pour enfants mettent en scène la forêt ?
Pierre Bastien : “Dans les contes pour enfants, ce sont souvent ces symboliques-là qui sont associées, oui. On pense par exemple au Petit Chaperon Rouge, à Hansel et Gretel mais aussi à Pierre et le Loup qui met en scène une forêt dangereuse, des amitiés et une agression mais aussi une aide, celle des chasseurs. En résumé, une promenade en forêt, qu'elle soit imaginaire ou réelle renvoie les enfants à une expérience qui traduit bien leur rapport à la vie.”





Et vous, pensez-vous aussi que la forêt est un univers riche qui favorise l’imaginaire de vos enfants ? Dites-le en commentaire !
Laissez votre commentaire

autres sujets dans Enfant

Le top 5 des musées scientifiques adaptés aux enfants
Le top 5 des musées scientifiques adaptés aux enfants
Bonnes idées pour la famille en Île de France
Bonnes idées pour la famille en Île de France
Que faire pendant les ponts de mai à Lille ?
Que faire pendant les ponts de mai à Lille ?
Ce week-end en famille : La nuit de la lecture 2018
Ce week-end en famille : La nuit de la lecture 2018
Idée de sorties à Nantes par Mathilde Cabanas
Idée de sorties à Nantes par Mathilde Cabanas
Prévisualiser le site au
Conserver pendant ma navigation

Id Navigation