scan
 

Départ en vacances : bons réflexes pour gérer la séparation

Départ en vacances : bons réflexes pour gérer la séparation
Départ en vacances : bons réflexes pour gérer la séparation - Crédit : Bubble Mag

Pour éviter la catastrophe au moment de monter dans l’autocar de la colo, ou à l’arrivée chez Papi et Mamie, une seule règle : anticiper. En parlant, en imaginant, en créant… On vous dit tout !


Avant le départ

Parler du départ : Même si vous appréhendez sa réaction, il faut prévenir votre enfant suffisamment à l’avance afin qu’il puisse s’y préparer psychiquement. Surtout s’il ne part pas dans un environnement familier.

Imaginer le quotidien : Pour nourrir le sentiment de votre présence, vous pouvez discuter avec votre enfant de ce que vous ferez en son absence, et établir des parallèles entre son emploi du temps et le vôtre dans la journée. (Vous n’êtes pas obligé de dire toute la vérité : « Quand tu prendras ton petit déjeuner, Maman sera en pleine grasse matinée. »)

Inventer des liens : Et s’il emportait le dernier jouet que vous lui avez offert pour penser à vous ? Et si vous promettiez de porter le collier en capsules Nespresso qu’il vous a fabriqué pour la dernière fête des mères ? La super idée Bubble : leur préparer des bisous à emporter !

 

Le jour du départ
Nous ne sommes pas tous égaux devant la séparation. Le jour du départ en colo, l’humanité se divise en trois groupes : d’un côté, les parents qui retiennent leurs larmes tant bien que mal, ceux qui se retiennent de sauter de joie et les indécis qui hésitent entre sanglots et applaudissements.

Si vous êtes trop ému : N’essayez pas de cacher votre trouble, votre enfant le sentira (même si vous pensez être très convaincant avec votre histoire de poussière dans l’œil). Dites-lui qu’il va vous manquer mais que vous irez bien quand même, c’est honnête et rassurant pour lui.

Si vous êtes trop content : Ne culpabilisez pas, vous avez bien le droit de souffler ! Si votre enfant se réjouit autant que vous, tant mieux. Mais si pour lui la séparation est difficile, restez à l’écoute de sa tristesse et expliquez-lui que vous serez tous les deux tellement heureux le jour de son retour.




Cet article vous a été utile ? Donnez votre avis en commentaire

autres sujets dans Enfant

En famille : un été à Marseille
En famille : un été à Marseille
"Nous les appelons Vikings", l'exposition immersive à Nantes
"Nous les appelons Vikings", l'exposition immersive à Nantes
Où trouver les meilleurs manèges pour ses petits-enfants à Paris ?
Où trouver les meilleurs manèges pour ses petits-enfants à Paris ?
Trois festivals d’été avec les enfants
Trois festivals d’été avec les enfants
Bouger en rando
Bouger en rando
Départ imminent en vacances sans tes parents, tu te sens comment : Heureux, zen, un peu stressé
Départ imminent en vacances sans tes parents, tu te sens comment : Heureux, zen, un peu stressé
Prévisualiser le site au
Conserver pendant ma navigation

Id Navigation

;