Enfant dyslexique bien accompagné

0 0
Enfant dyslexique bien accompagné Enfant dyslexique bien accompagné - Crédit : Zlatan Durakovic/fotolia

Différents professionnels de la santé comme un ORL, un ophtalmologue, mais aussi un psychologue peuvent intervenir, en plus d’un orthophoniste, aurprès de votre enfant dyslexique. Des associations existent également pour vous venir en aide. Lucile Passelaigue, médecin, auteure et maman d’un jeune garçon dyslexique recommande de ne pas rester seul.


Le médecin scolaire, l’ORL et l’ophtalmologue sont les premiers à rencontrer
Si votre enfant rencontre des problèmes d’apprentissage, qu’il rame pour apprendre ses leçons ou peine à lire, ne considérez pas la dyslexie tout de suite. Ces difficultés peuvent être dues à des troubles auditifs ou sonores. La première personne à pouvoir le constater est le médecin scolaire ou votre généraliste. S’ils ont des doutes, ils vous recommanderont de consulter un ORL et un ophtalmologue.

L’avis du Dr Lucile Passelaigue, auteure de Le parcours du combattant d'un dyslexique (Ed. Tompousse, 2016) : « L’enfant peut avoir des problèmes d’ouïe ou de vision. Si les parents ou l’institutrice ne l’ont pas remarqué, il est évident que l’enfant va rencontrer des problèmes d’apprentissage sans qu’il soit question de dyslexie. »


L’orthophoniste, le professionel dédié à la dyslexie
 
S’il s’avère que votre enfant est bel et bien dyslexique, c’est l’orthophoniste qui vous le dira. Il vous faut une ordonnance de votre généraliste pour le consulter. Il est le professionnel dédié pour traiter la dyslexie.


Considérez l’aide d’un psy
La dyslexie nécessite parfois le recours à un psychologue ou un psychiatre, lorsqu’elle touche à la psychomotricité notamment. Un enfant dyslexique peut avoir du mal à se repérer dans le temps par exemple. Il peut confondre matin et après-midi, demain et aujourd’hui. Par ailleurs, les troubles de l’attention d’un enfant, dyslexique ou non, peuvent être dus à une hyper activité. Si l’orthophoniste peut intervenir dans ces situations, un psychologue peut être mieux adapté dans certains cas.

L’avis du Dr Lucile Passelaigue : « La dyslexie peut être aggravée par une perte de confiance de l’enfant. Parce qu’il galère en classe, que les adultes peuvent perdre patience ou être démunis devant ses difficultés. Un psychologue est le mieux placé pour intervenir dans ces circonstances. »


Faites-vous aider par les associations
De plus en plus nombreuses, des associations sont là pour vous soutenir devant la dyslexie de votre enfant. Certaines sont des groupes de parents, pour que vous puissiez discuter entre personnes concernées. D’autres sont des associations de professionnels de la santé, qui peuvent vous conseiller. Voici une liste non exhaustive d’associations : l’Anapedys, la Corydys, la Fédération française des DYS, l’Apeda, a Crisalis, DYS, l’Ecole 2 demain, Puissance DYS.

L’avis du Dr Lucile Passelaigue : « Pour les parents, c’est une psycho-thérapie de ne plus être seul. Un sentiment partagé par les enfants, qui rencontrent des camarades de leur âge avec les mêmes problèmes. La solitude est un des sentiments les plus difficiles face à la dyslexie. »

 
Pour en savoir plus 
A l’école, comment donner confiance à nos petits élèves ?
La dyslexie, un problème affectif ?


Et chez vous, ça se passe comment ? 

3 jours seulement à -20% dès 50 € d'achat* sur les produits OXYBUL vendus sur www.idkids.fr et dans nos magasins IDKIDS. Jusqu'au 4 décembre.

Commentaires 0 Partager 0

autres sujets dans Enfant

Aidez votre enfant à avoir confiance en lui !
Par G.George, Pédopsychiatre Aidez votre enfant à avoir confiance en lui !
Relations parents/grands-parents : trouver le bon équilibre
Par Graine de Curieux Relations parents/grands-parents : trouver le bon équilibre
Apprendre à faire du vélo à un enfant : mode d'emploi
Par J. Sick, Formateur vélo Apprendre à faire du vélo à un enfant : mode d'emploi
Quel est le rôle des grands-parents d’aujourd’hui ?
Par M. Vaillant, Psychologue Quel est le rôle des grands-parents d’aujourd’hui ?
Les jeux vidéo sont-ils dangereux ?
Par M. Stora, Psychologue et psychanalyste Les jeux vidéo sont-ils dangereux ?

à lire aussi

Par ÏDKIDS
Enfant dyslexique : accepter, accompagner, valoriser
Enfant dyslexique : accepter, accompagner, valoriser
Par C. Truchis, Psychologue de la petite enfance
La plage : espace d’apprentissage pour l’enfant
La plage : espace d’apprentissage pour l’enfant
Par Bubblemag
Accompagner un enfant dans l'apprentissage du langage
Accompagner un enfant dans l'apprentissage du langage
Par M. Vaillant, Psychologue
Quel est le rôle des grands-parents d’aujourd’hui ?
Quel est le rôle des grands-parents d’aujourd’hui ?
Par L. Haurat, Psychologue-nutritionniste
Pour aider nos enfants à bien manger, « libérons l’assiette de nos enfants ! »
Pour aider nos enfants à bien manger, « libérons l’assiette de nos enfants ! »
Laissez votre commentaire