Otite séreuse chez l'enfant : comment la détecter et la soigner

0 0
Otite séreuse chez l'enfant : comment la détecter et la soigner Otite séreuse chez l'enfant / Crédit Fotolia
L’otite est sans doute l’une des affections les plus communes chez l’enfant. Lorsque les bactéries, microbes et virus entrent en contact avec le petit corps sain et peu protégé de votre enfant, tous s’en donnent à cœur joie. L’otite est la manifestation de cette rencontre malheureuse. Ça fait mal, ça bouche les oreilles, ça rend agressif… Mais qu’est-ce que c’est que cette maladie qui revient sans cesse quand elle est entrée une fois dans votre maison ? Comment détecter l’otite séreuse chez votre enfant et comment la soigner ?

Qu’est-ce que l’otite séreuse ?
C’est une catégorie particulière d'otite. Elle concerne la partie moyenne de l’oreille, c’est à dire l’endroit qui se situe à l’arrière du tympan. Lorsque l’oreille moyenne est enflammée pendant un long moment sans que l’enfant ne s’en rende vraiment compte, il en résulte l’épanchement d’un liquide assez épais derrière le tympan. Cette surinfection bactérienne engendre une multiplication de cellules qui sécrètent un mucus plus ou moins épais. Plus l’infection se développe et plus l’oreille moyenne se remplit de liquide. Votre enfant s’enferme alors peu à peu dans une sorte de bulle silencieuse. Du coup, votre petit chéri ne vous entend pas bien, tout comme il ne perçoit pas correctement les leçons, les sons et les consignes à l’école.

Comment pouvez-vous détecter une otite séreuse chez votre enfant ?
Il est extrêmement rare qu’un enfant n’ayant jamais eu d’otite aiguë ou d’otite moyenne se mette à souffrir soudain d’une otite séreuse. C’est en général la complication de ces affections qui entraîne la surinfection de l’oreille moyenne. En étant mal soignées, ces otites laissent des cellules infectées dans l’oreille qui finissent par dégénérer. Chez l’enfant, les symptômes qui doivent vous alerter concernent davantage les conséquences de l’otite séreuse que des douleurs possibles. Votre jeune enfant présente un retard de langage, une difficulté d’attention ou il ne vous écoute pas lorsque vous lui parlez ? Il est possible que tout cela soit lié à un problème d’audition relatif à la présence de mucus dans ses oreilles. Il arrive également que votre enfant se plaigne de petites douleurs au niveau des tempes, de manière plus ou moins régulière, et qu’il ait souvent le nez qui coule. Ces signes doivent vous mettre la puce à l’oreille...

Un traitement ?
La plupart des otites séreuses se soignent d’elles-mêmes lorsqu’elles ne sont pas sévères. En revanche, lorsque le risque de surdité est atteint, il convient d’agir. Pour un enfant, le médecin commence généralement par prescrire des anti-inflammatoires pour réduire l’inflammation au niveau de l’oreille moyenne. Si après 72 heures, il n’y a pas d’amélioration, c’est au tour des antibiotiques de faire un essai. Pour un bébé ou un nourrisson, on commence tout de suite par des antibiotiques. Si malgré tout, l’otite séreuse persiste et qu’il n’y a pas d’amélioration, il faut percer le tympan afin de permettre au liquide de s’écouler et de libérer l’audition. Lorsque l’otite séreuse devient chronique, il faut enlever les végétations et parfois installer un aérateur transtympanique, aussi appelé yoyo, qui va permettre au liquide de s’écouler de manière régulière.
Commentaires 0 Partager 0

autres sujets dans Enfant

Aidez votre enfant à avoir confiance en lui !
Par G.George, Pédopsychiatre Aidez votre enfant à avoir confiance en lui !
Relations parents/grands-parents : trouver le bon équilibre
Par Graine de Curieux Relations parents/grands-parents : trouver le bon équilibre
Apprendre à faire du vélo à un enfant : mode d'emploi
Par J. Sick, Formateur vélo Apprendre à faire du vélo à un enfant : mode d'emploi
Quel est le rôle des grands-parents d’aujourd’hui ?
Par M. Vaillant, Psychologue Quel est le rôle des grands-parents d’aujourd’hui ?
Les jeux vidéo sont-ils dangereux ?
Par M. Stora, Psychologue et psychanalyste Les jeux vidéo sont-ils dangereux ?

Top 5 articles

Enfant dyslexique : accepter, accompagner, valoriser
Par ÏDKIDS
Enfant dyslexique : accepter, accompagner, valoriser
Laissez votre commentaire