J’attends des jumeaux !

0 0
J’attends des jumeaux ! Une femme enceinte de jumeaux
L’histoire a commencé devant un tout petit écran noir et blanc où l’on devinait deux ronds plus foncés. L’échographe a confirmé ce que mes prises de sang aux taux de ßHCG plus élevés que la moyenne suggérait : j’attendais 2 bébés. J’étais aux anges, mon mari était abasourdi !

 

1er trimestre de grossesse : entre bonheur et inquiétude
Attendre un enfant est magique mais attendre 2 enfants est une expérience EXTRA-ordinaire. Tout est surdimensionné. Mon ventre s’est très vite arrondi et, ayant la chance de n’avoir aucune nausée et malgré une gestion maîtrisée de mes très fortes envies, j’ai aussi très vite pris du poids. Je savais qu’une grossesse gémellaire est plus risquée et les trois premiers mois m’ont paru très longs. Heureusement les rendez-vous mensuels chez la gynécologue et l’échographe me rassuraient.

 

2ème trimestre de grossesse : plénitude
Chaque mois, l’échographie me révélait mes fils (nous avons très vite su que nous allions avoir deux garçons) : je distinguais les battements des cœurs et j’observais leurs attitudes différentes. Les images 4D étaient incroyables : voir mes deux bébés l’un contre l’autre et deviner les contours de leurs visages paraissait presque irréel. Le plus merveilleux c’était de les sentir bouger ensemble ou l’un après l’autre. Chacun avait ses habitudes : l’un était plutôt du matin et l’autre du soir. J’apprenais à les connaître, à les reconnaître. J’avais déjà l’impression que chacun avait son caractère, ce qui me semblait normal pour des « faux jumeaux » (dizygotes). En effet, chacun de mes bébés avait sa poche amniotique et son placenta. Ils évitaient ainsi de souffrir du syndrome « transfuseur-transfusé » possible avec des jumeaux monozygotes qui se partagent un seul placenta (déséquilibre où l’un des bébés reçoit beaucoup de sang au détriment de son jumeau).

 

3ème trimestre de grossesse : grosse fatigue
J’ai eu des contractions dès le 3ème mois de grossesse et j’ai dû me mettre au repos strict avec un suivi à domicile par une sage femme qui venait prendre ma tension et me faire des monitorings. Je profitais de mon temps allongée pour préparer, grâce à Internet, l’équipement ENORME nécessaire pour accueillir des jumeaux. J’avais pris beaucoup de poids et, à presque 8 mois de grossesse, j’ai commencé à avoir beaucoup d’œdèmes dans les jambes et de l’albumine dans les urines. J’ai dû être hospitalisée car, ma tension augmentant, je faisais une toxémie gravidique (prééclampsie). Après un jour d’observation et la situation s’aggravant, on m’a apporté une blouse le soir en me disant qu’ « on allait les faire sortir »… J’étais complètement paniquée et pas du tout préparée à cette césarienne en urgence. Je n’avais même pas ma « valise »... Heureusement la césarienne s’est bien déroulée et le moment où l’on a posé mes fils sur moi m’a tout fait oublier. Ca a été le moment le plus émouvant de ma vie.

 

Mes conseils : 

- Le plus important : choisissez si possible une maternité de niveau 3 pour le suivi de grossesse et l’accouchement. Vous éviterez, ce qui m’est hélas arrivé, d’être séparée de vos bébés s’ils naissent en avance et un peu petits.

 

- DE-TEN-DEZ-vous, le stress favorise les contractions.

 

- Surveillez vos urines régulièrement tout au long de votre grossesse et surtout les 3 derniers mois grâce à des bandelettes en vente en pharmacie. Elles vous permettront de détecter la présence d’une infection urinaire et d’albumine, ce qui peut être le signe d’un début de toxémie gravidique. Vous pourrez ainsi prévenir rapidement votre gynécologue.

 

- Mettez partout de l’huile ou de la crème anti-vergetures (choisissez-la sans conservateurs et adaptée pour les femmes enceintes), la peau du ventre se distend énormément et la prise de poids est plus importante que pour une grossesse simple.

 

- Préparez au maximum l’organisation pour l’après naissance : prévoyez tout l’équipement nécessaire, vous n’en aurez plus le temps une fois vos loulous à la maison et surtout prévoyez de l’aide, même si cela ne vous plaît pas, vous en aurez vraiment besoin et vous serez reconnaissante des heures de sommeil gagnées. Les associations jumeaux et plus et d’aide aux mères pourront vous apporter conseils et soutien.

 

- Enfin, n’écoutez que d’une oreille les remarques plus ou moins bien attentionnées à l’annonce de votre grossesse. Oui, les premiers temps seront fatigants et oui il faut beaucoup d’organisation pour s’occuper de jumeaux mais c’est avant tout un immense bonheur.

 
 

Par Céline M., Maman de Jules et Max

 

 

Qu'en pensez-vous ? Dites en commentaire !

Commentaires 0 Partager 0

autres sujets dans Grossesse - Adoption

Que prévoir pour l'arrivée de Bébé ?
Par Steph7827, Maman Que prévoir pour l'arrivée de Bébé ?
Conseils pour le 1er mois de grossesse
Par Elodie J., Sage-femme Conseils pour le 1er mois de grossesse
Conseils pour le 4e mois de grossesse
Par Elodie J., Sage-femme Conseils pour le 4e mois de grossesse
Conseils pour le 7e mois de grossesse
Par Elodie J., Sage-femme Conseils pour le 7e mois de grossesse
Conseils pour le 6e mois de grossesse
Par Elodie J., Sage-femme Conseils pour le 6e mois de grossesse

à lire aussi

Par Elodie J., Sage-femme
Conseils pour le 9e mois de grossesse
Conseils pour le 9e mois de grossesse
Par E. Colin, Sage-femme
Petits maux de la grossesse : les nausées
Petits maux de la grossesse : les nausées
Par Elodie J., Sage-femme
Conseils pour le 5e mois de grossesse
Conseils pour le 5e mois de grossesse
Par B.Lafarge-Bart, Chef de service gynécologie-obstétrique
La prise de poids pendant la grossesse
La prise de poids pendant la grossesse
Par l'Agence Nationale de SEcurité Sanitaire (ANSES)
Listériose et grossesse : on fait attention !
Listériose et grossesse : on fait attention !

Top 5 articles

Toxoplasmose et grossesse
Par l'Agence Nationale de SEcurité Sanitaire (ANSES)
Toxoplasmose et grossesse
Connaître ou ne pas connaître le sexe du bébé… telle est la question !
Par L. Teyssendier, Maman de 3 enfants
Connaître ou ne pas connaître le sexe du bébé… telle est la question !
Haptonomie et grossesse
Par C. Dolto, Haptopsychothérapeute
Haptonomie et grossesse
Petits maux de la grossesse : le diabète gestationnel
Par A. Fournié, Professeur de gynécologie-obstétrique
Petits maux de la grossesse : le diabète gestationnel
La grossesse glamour ? Un mythe !
Par L. Teyssendier, Maman de 3 enfants
La grossesse glamour ? Un mythe !
Laissez votre commentaire