logo idkids

-10% SUPPLÉMENTAIRES
sur les articles soldés Okaïdi et Obaïbi dès l'achat de 2 articles soldés, du 26 au 30 juillet*

J'en profite

Listériose et grossesse : on fait attention !

3
Listériose et grossesse : on fait attention ! Listériose et grossesse : on fait attention ! - Crédit : Anatoly Tiplyashin/Fotolia
La listériose, on en entend beaucoup parler quand on est enceinte : « Mange pas ci, mange pas ça »… Mais en réalité, la listériose c’est quoi ? Comment éviter la listériose pendant sa grossesse ? Le point avec l’ANSES sur une maladie à éviter à tout prix !

 

Qu’est-ce que la listériose ?
La listériose est une maladie rare et grave, transmise à l’homme par voie alimentaire. Elle évolue sous forme de cas sporadiques, de cas groupés voire de petites épidémies favorisées par la large distribution des produits alimentaires. Elle peut avoir des conséquences particulièrement graves chez la femme enceinte et le nouveau-né.
Il s’agit d’une maladie à déclaration obligatoire depuis 1998. Ce dispositif permet de repérer les cas groupés, c'est-à-dire infectés par des souches issues du même clone, et d’initier des investigations dans le but de remonter à une éventuelle source commune de contamination.
Cette bactérie est très résistante dans le milieu extérieur et sa température optimale de croissance est de 30 à 37°C. Elle est sensible à la chaleur, ainsi la listériose est détruite après une cuisson de 30 minutes à 60°C.
Contrairement à la plupart des autres bactéries, Listéria peut se développer à basse température (donc dans les réfrigérateurs ménagers) et elle peut résister à la congélation. La contamination humaine par Listéria est essentiellement alimentaire (produits laitiers, en particulier les fromages au lait cru, certaines charcuteries, produits de la mer, végétaux). La bactérie peut contaminer tous les stades de la chaîne alimentaire et coloniser les sites de fabrication des aliments. Comme elle est sensible à la chaleur, la bactérie est en principe, absente des aliments cuits et des conserves sauf si une contamination intervient après cuisson.

 

Enceinte, qu’est-ce qu’on risque ?
Après une incubation allant de quelques jours à deux mois, la maladie se traduit habituellement par de la fièvre plus ou moins élevée accompagnée de maux de tête et parfois, de troubles digestifs. Des complications neurologiques (méningite, encéphalite) peuvent survenir et mettre en jeu le pronostic vital. Chez la femme enceinte, l’infection peut passer inaperçue ou se réduire à un épisode pseudo-grippal avec de la fièvre. Il existe un traitement qui fait appel à des antibiotiques, il est d’autant plus efficace qu’il est administré précocement.
Toutefois, les conséquences peuvent être graves pour l’enfant à naître :
Avortement, accouchement prématuré, formes septicémiques avec détresse respiratoire dans les jours qui suivent la naissance. Il existe une transmission par voie hématogène transplacentaire dans le cas de la listériose congénitale.
Le fœtus peut être infecté et entraîner un accouchement prématuré ou un avortement. Par la suite, l’évolution de la listériose du nouveau-né et son pronostic dépendent du degré de prématurité et du tableau infectieux. Il existe de rares cas d’infection survenant plus d’une semaine après un accouchement apparemment normal et qui se traduisent par une méningite aiguë.

 

Comment peut-on éviter la listériose ?
La prévention pour la femme enceinte consiste à éviter certains aliments à risques : charcuteries cuites ou crues consommées en l’état, les produits de la mer et certains produits laitiers (lait cru, fromage à pâte molle à croûte fleurie ou lavée…). Il convient aussi de respecter des règles d’hygiène lors de la préparation et la conservation des aliments. Vous devez respecter la chaîne du froid en appliquant certaines règles concernant les achats, le transport, le chargement du réfrigérateur et l’utilisation des aliments. Votre réfrigérateur doit être nettoyé à l’eau savonneuse fréquemment ou dès qu’il est sale.
Conservez les aliments très périssables et ceux dont le conditionnement a été entamé dans la zone la plus froide (entre 0 et +4°C). Pour un maintien de la température, il convient de limiter le nombre et le temps d’ouverture de la porte, et de veiller à ce que la porte ferme bien. Lors de l’utilisation des produits, respectez la date limite de consommation indiquée sur l’emballage des produits réfrigérés. Veillez à une consommation rapide des produits entamés. En ce qui concerne les restes des repas, qui ont parfois séjourné longtemps à température ambiante, ils doivent être consommés encore plus rapidement.
Décongelez les aliments dans le réfrigérateur ou au four à micro-ondes mais jamais à la température de la pièce.
Rappelons également qu’au-delà des conseils d’hygiène pour la préparation des plats, il est conseillé  de laver soigneusement ses légumes crus et les herbes aromatiques avant de les consommer et de bien cuire les aliments crus d’origine animale (viande, poisson, charcuterie crue de type lardons). Pensez aussi à enlever la croûte des fromages.

 

Vous avez aimé ? Dites-le en commentaire !

Commentaires 3 Partager 0

autres sujets dans Grossesse - Adoption

Listériose et grossesse : on fait attention !
Par Graine de parents Listériose et grossesse : on fait attention !
J’attends des jumeaux !
Par Graine de parents J’attends des jumeaux !
Toxoplasmose et grossesse
Par Graine de parents Toxoplasmose et grossesse
Haptonomie et grossesse
Par Graine de parents Haptonomie et grossesse
Connaître ou ne pas connaître le sexe du bébé… telle est la question !
Par Graine de parents Connaître ou ne pas connaître le sexe du bébé… telle est la question !
Laissez votre commentaire

3 Commentaires
28/02/2017 10:52
Merci pour votre article sur la listériose et la grossesse, j'y ai trouvé de nombreuses réponses à mes questions. Le côté abstrait de cette maladie est difficile à contrer lorsque l'on ne possède pas toute les informations. Désormais, je sais que ce qui est en cause n'est pas la simple hygiène du réfrigérateur. Je fais maintenant attention à transporter mes denrées alimentaires dans un sac isotherme, afin de ne jamais briser la chaîne du froid, et je veille à consommer de la viande à la fois très fraîche et bien cuite.
06/03/2017 17:28
Les risques que court une femme enceinte en attrapant la listériose sont suffisamment alarmants pour que chacune fasse son possible pour éviter de contracter cette maladie. Grâce à votre article sur la listériose chez la femme enceinte, j'ai bien mis en perspective les risques avec les manières de se prémunir contre la bactérie. Je vous remercie d'avoir détaillé la manière de s'assurer de la destruction de la bactérie par une cuisson pendant 30 minutes à seulement 60 degrés. A part le fromage, c'est une bactérie assez facile à détruire, me voilà rassurée. Je reprendrai ma consommation de fromage après mon accouchement
15/03/2017 10:20
Merci pour votre mise en garde contre la listériose pour la femme enceinte. On entend tellement de mises en garde qu'il devient difficile de savoir ce qui est réellement dangereux et ce qui ne l'est pas. Le fait que le nombre de femmes qui contractent la listériose chaque année soit très faible est particulièrement rassurant. C'est en prenant des précautions que nous parviendrons à faire baisser ce nombre ou, pour le moins, à le conserver sans qu'il n'augmente. Lavage et cuisson des aliments ont attiré mon attention et je suis à présent très minutieuse dans ma réparation des repas. J'ai informé mon conjoint qui prend ces consignes très au sérieux.