Accouchement : quelles alternatives quand on ne peut pas avoir la péridurale ?

0
Accouchement : quelles alternatives quand on ne peut pas avoir la péridurale ? Accouchement : quelles alternatives quand on ne peut pas avoir la péridurale ? - Crédit : emiliau/Adobe
Alors que plus de la moitié des femmes accouchent à l’heure actuelle sous péridurale, d’autres optent pour des méthodes plus naturelles tant pour leur bien-être que pour la santé de leur bébé. Les possibilités sont variées, mais il est préférable que la future mère soit tout de même bien accompagnée par l’équipe obstétricale. Voici les alternatives à la péridurale.


Accouchement sans péridurale : l’acupuncture
L’acupuncture est directement issue de la médecine traditionnelle chinoise. De fines aiguilles sont placées en des points stratégiques et énergétiques du corps : bien qu’impressionnante, cette méthode n’est pas douloureuse. Grâce à l’acupuncture, les douleurs liées aux contractions ne disparaissent pas, mais sont largement atténuées, notamment en bas du dos.
Les autres avantages de l’acupuncture sont les suivants :
- réduction du temps de travail
- descente du bébé stimulée
- sensation de détente et de sérénité pour la mère
- action bénéfique sur le col : dilatation rapide


Accoucher sans péridurale : le protoxyde d’azote
Le protoxyde d’azote est constitué pour moitié de protoxyde d’azote et d’oxygène. Ce mélange gazeux est totalement inoffensif pour le bébé et la mère. La douleur est perçue différemment au moment de l’accouchement. L’équipe obstétrique pose un masque sur le visage de la mère qui inhale ce gaz relaxant au moment des contractions. Au pic de la contraction, le gaz procure des effets en seulement 45 secondes. La femme ne s’endort pas, puisque le protoxyde d’azote n’est pas un anesthésique, mais un gaz hilarant. Mais de fait, l’accouchement se passe dans l’euphorie et non dans la douleur.


Autre alternative à la péridurale : l’hypnose

Autre méthode naturelle plébiscitée au moment de l’accouchement : l’hypnose, qui signifie « sommeil » en grec. La femme, au moment d’accoucher, ne s’endort pas totalement. Elle se trouve dans un état second et partiellement déconnectée de ce qu’il se passe. Le thérapeute va inciter la future mère à se concentrer sur des images et non sur la douleur des contractions par exemple. Par contre, une préparation spécifique doit être suivie en amont pour que l’hypnose fonctionne le jour J.


Accoucher avec l’homéopathie

Grâce à l’homéopathie, la durée de l’accouchement sera réduite et la dilatation du col accélérée. Pour autant, cette alternative naturelle ne va pas réellement agir sur la douleur mais plutôt sur le stress et l’anxiété liés à l’accouchement. La future mère se sent plus en confiance le jour J et prête à assumer son accouchement. L’homéopathie est compatible avec d’autres méthodes pour accoucher naturellement.


Accoucher sans péridurale avec la sophrologie

Méthode douce basée sur la respiration et la relaxation, la sophrologie offre de nombreux avantages à la future mère le jour de l’accouchement :
- contrôle de soi : du corps et de l'esprit
- concentration, méditation et contemplation
- maîtrise du souffle au moment des contractions
- lâcher-prise pour mieux récupérer

Quelle que soit la méthode choisie pour accoucher, il est important que la future mère soit suivie et rassurée plusieurs semaines avant le grand jour.



Vous souhaitez réagir sur la façon dont vous avez accouché ? Faites-le en commentaire !
Commentaires 0 Partager 0

autres sujets dans Grossesse - Adoption

La césarienne extrapéritonéale, la césarienne du futur ?
Par Graine de parents La césarienne extrapéritonéale, la césarienne du futur ?
Le chant prénatal, on tente ?
Par Graine de parents Le chant prénatal, on tente ?
La vérité sur la grossesse
Par Graine de parents La vérité sur la grossesse
Départ à la maternité : comment s’occuper de l’aîné ?
Par Graine de parents Départ à la maternité : comment s’occuper de l’aîné ?
Accoucher sans péridurale : L’hypnose
Par Graine de parents Accoucher sans péridurale : L’hypnose

Top 5 articles

La césarienne extrapéritonéale, la césarienne du futur ?
Par Graine de parents
La césarienne extrapéritonéale, la césarienne du futur ?
Laissez votre commentaire