logo idkids

-10% SUPPLÉMENTAIRES
sur les articles soldés Okaïdi et Obaïbi dès l'achat de 2 articles soldés, du 26 au 30 juillet*

J'en profite

Accoucher sans péridurale : la méditation

0
Accoucher sans péridurale : la méditation Accoucher sans péridurale : la méditation - Crédit : WavebreakMediaMicro/Adobe
Accoucher sans péridurale et uniquement avec la méditation peut sembler improbable pour certaines. Et pourtant, accoucher en pleine conscience permet de faire face à la douleur et de mieux l’appréhender. Faisons le point sur la méditation en tant que telle et son utilité pour gérer les contractions.


La méditation pour accoucher : explications
Déjà, il est crucial de balayer les idées reçues sur la méditation. Non, il ne s’agit pas seulement de s’asseoir en position du lotus et de rester des heures à méditer les yeux fermés. Non, le gong tibétain n’est pas non plus obligatoire, pas plus que le tapis ayurvédique. La pratique de la méditation s’effectue partout, à tout moment de la journée, dès que le besoin s’en fait sentir. De fait, la future mère, qui désire accoucher sans péridurale mais en méditant, devra commencer à pratiquer la plein conscience dès le début de sa grossesse, afin de se familiariser avec cette méthode, qui change radicalement la vision de la vie.



Accoucher en pleine conscience
La pleine conscience est une technique axée sur l’aspect spirituel et mental de la personne. Par la relaxation, la future mère apprend à relâcher ses tensions qui doivent rester au niveau de l’utérus, et non sur le reste du corps. Par la méditation, la femme va mieux gérer son accouchement, observer la douleur et l’accepter, au lieu de se crisper et d’angoisser.
L’acceptation de la douleur permet de ne plus la subir : il y a douleur acceptée et non plus souffrance.
La méditation offre de nombreux bénéfices à la future mère :
- moins de stress et d’angoisse
- plus de détente, corps relaxé
- reconnexion corps/esprit



La méditation utile pendant la grossesse : explications
De même que l’accouchement, la grossesse est source de stress, d’angoisse et de diverses inquiétudes. Il suffit de 10 minutes de méditation par jour pour ressentir des effets positifs. La méditation va permettre tout au long de la grossesse d' apaiser les multiples craintes et prendre du recul pour le jour de l’accouchement. Cette pratique naturelle étant totalement sans danger et accessible à toutes les femmes enceintes, quelle que soit la religion, il est possible de la compléter avec le yoga prénatal, la sophrologie ou même l’haptonomie.
Tel un sportif, la future mère aborde sa grossesse et son accouchement avec une préparation physique et mentale, très utile pour laisser passer les contractions en « douceur ».



Méditer pour accoucher : oui, mais comment ?
S’il est plus facile de commencer la méditation avec des spécialistes en la matière, il est ensuite possible d’utiliser des applications dédiées pour mobile. Les outils innovants pour méditer sont de plus en plus variés et sont parfaits pour une pratique quotidienne. La future mère peut alors utiliser une application depuis son domicile mais aussi le jour de l’accouchement. Le père jouera dans ce cas un rôle essentiel pour accompagner sa compagne dans sa pratique de la méditation. Ces applications totalement novatrices sont spécifiques aux femmes enceintes, mais aussi adaptées à toute forme de méditation.



Vous souhaitez réagir à ce sujet ? Faites-le en commentaire 
Commentaires 0 Partager 0

autres sujets dans Grossesse - Adoption

Accouchement par césarienne : comment ça se passe ?
Par Graine de parents Accouchement par césarienne : comment ça se passe ?
Comment savoir qu'il est temps d'aller à la maternité ?
Par Graine de parents Comment savoir qu'il est temps d'aller à la maternité ?
Départ à la maternité : comment s’occuper de l’aîné ?
Par Graine de parents Départ à la maternité : comment s’occuper de l’aîné ?
Fissure et rupture de la poche des eaux
Par Graine de parents Fissure et rupture de la poche des eaux
L’anesthésie péridurale
Par Graine de parents L’anesthésie péridurale

Top 5 articles

La césarienne extrapéritonéale, la césarienne du futur ?
Par Graine de parents
La césarienne extrapéritonéale, la césarienne du futur ?
Laissez votre commentaire