Couper le cordon ! Les papas racontent.

3
Couper le cordon ! Les papas racontent. Couper le cordon ! Les papas racontent. - Crédit : Zffoto/Fotolia

Lors d’un accouchement, la coupe du cordon ombilical peut être un moment symbolique pour certains papas. Le sage-femme se charge généralement de le faire mais certains papas souhaitent s’en charger. Comment cela se déroule ? Pourquoi veulent-ils le faire ? Ou au contraire, pourquoi cela ne les intéresse pas ? Découvrez le témoignage des papas.


Mais au fait, couper le cordon, ça veut dire quoi ?
L’avis de Camille Laramée, sage-femme à Paris : « Après l’accouchement, on arrête la circulation du sang dans le cordon grâce à deux pinces, puis on coupe. La maman et le bébé ne ressentent absolument aucune douleur. On propose au papa de le faire si l’enfant est en bonne santé. On le guide, le rassure et c’est une manipulation assez simple. D’ailleurs, on parle préalablement aux parents de cette possibilité. Ils sont préparés et peuvent poser des questions ou exprimer leurs hésitations. »


“J’ai adoré car ça m’a donné un vrai rôle”
Mathieu, papa de Zoé : “Pour moi, c’était l’occasion d’avoir un vrai rôle dans l’accouchement, d’être un peu acteur du moment. C’est un geste symbolique et fort émotionnellement, comme si ça marquait intensément la réalité : ça y est, je suis papa. Heureusement qu’on m’avait prévenu qu’il n’était pas si facile de le couper car j’ai du m’y reprendre à plusieurs fois.”

« Ce n’est pas si symbolique »
Kévin, papa de Jérôme : « J’ai été amené à couper le cordon ombilical de mon aîné. C‘est vrai que c’était magique mais surtout parce que j’accueillais mon 1er bébé. Je pense que j’y ai accordé trop d’importance et que j’y voyais là un acte symbolique alors qu’avec le recul, je trouve que c’est presque un acte un peu brutal dans le sens où on sépare physiquement l’enfant de sa mère. En tout cas, je ne l’ai pas fait pour le 2e et cela n’a rien changé ! »


« Je n’ai pas encore pu le faire malheureusement »
Karim, papa de Nabil et Nour : « J’ai toujours voulu le faire mais pour des raisons médicales je n’ai pas pu - ni pour mon fils ni pour ma fille. Mon épouse a eu deux césariennes et ce n’est pas possible de remplacer le praticien dans ce cas-là. Ça me tient vraiment à cœur, pour moi ce n’est pas qu’un simple geste médical. C’est légitime, je suis le papa de cet enfant. J’y vois une symbolique et puis je trouve ça mignon ! Une manière de vivre plus intensément encore l’accouchement de ma femme. J’espère que ce sera possible si nous avons un 3e enfant ! »

 

Et vous, avez-vous coupé le cordon à la naissance de votre enfant ? Qu’avez-vous ressenti ? Dites-le en commentaire.

 

Commentaires 3 Partager 0

autres sujets dans Grossesse - Adoption

Le chant prénatal, on tente ?
Par Graine de parents Le chant prénatal, on tente ?
Accoucher sans péridurale : L’hypnose
Par Graine de parents Accoucher sans péridurale : L’hypnose
Accouchement : quelles alternatives quand on ne peut pas avoir la péridurale ?
Par Graine de parents Accouchement : quelles alternatives quand on ne peut pas avoir la péridurale ?
La vérité sur la grossesse
Par Graine de parents La vérité sur la grossesse
Départ à la maternité : comment s’occuper de l’aîné ?
Par Graine de parents Départ à la maternité : comment s’occuper de l’aîné ?

Top 5 articles

La césarienne extrapéritonéale, la césarienne du futur ?
Par Graine de parents
La césarienne extrapéritonéale, la césarienne du futur ?
Laissez votre commentaire

3 Commentaires
02/03/2017 11:36
Je vous remercie de me donner la possibilité de m'exprimer sur le geste ô combien symbolique de la séparation de la mère et de l'enfant. Lorsque ma femme a accouché, c'est moi qui ai coupé le cordon. Tout s'est passé très vite. Nous sommes entrés à l'hôpital, un peu de marche, beaucoup de contractions et l'arrivée de ma fille en quelques minutes. Je n'avais jamais été préparé à ça mais la sage-femme m'a demandé si je voulais couper le cordon. Surpris, je n'ai pas refusé alors que je ne supporte pas la vue du sang. C'était dur à couper ! Mais après quelques coups, j'y suis arrivé et j'en arde un souvenir impérissable.
06/03/2017 17:30
Quel acte lourd de sens ! Merci pour votre article sur l'action de couper le cordon ombilical pour le père. C'est un geste très important qui, à mon sens, permet de donner sa place au papa. Lorsque l'enfant naît, il est la pure création de la mère. Gènes du père et de la mère, certes, mais l'enfant grandit dans le ventre de sa mère, se nourrit de ce qu'elle mange, est bercé au son de sa voix, de son sommeil, de ses activités, du battement de son cœur... L'enfant fusionne avec sa mère. Couper le cordon signifie mettre un terme à cette fusion pour donner au père la possibilité d'exister et à l'enfant la possibilité de prendre son indépendance.
15/03/2017 10:25
Merci pour votre article sur la séparation entre la mère et son enfant par la section du cordon ombilical. Dans mon cas, la sage-femme a refusé alors que tout se passait très bien et j'ai très mal vécu ce geste que j'ai interprété comme un sanction. j'avais besoin de ce ça pour me réapproprier ma famille qui avait subi beaucoup de changement et la sage-femme me l'a refusé.